leral.net | S'informer en temps réel

Parti socialiste : Le bureau politique de tous les dangers

Toutes les manifestions qui avaient été prévues le samedi prochain à la Maison du parti ont été annulées, selon Walf Quotidien. La direction du Ps craint des violences à l’occasion de la réunion du Bureau politique qui doit entériner la « décision déjà actée » du parti d’aller aux Législatives dans le cadre de Benno Bokk Yakaar.


Rédigé par leral.net le Mardi 21 Juin 2016 à 08:46 | | 3 commentaire(s)|

C’est une réunion à haut risque qui se tiendra, ce samedi, à la Maison du Parti socialiste (Ps). Le bureau politique va se réunir, une semaine tout juste après l’audition par la Division des investigations criminelles (Dic) des jeunes socialistes supposés proches de Khalifa Sall, maire de Dakar et adversaire du secrétaire général du parti. On se souvient que la réunion du Bureau politique du 5 mars dernier qui statuait sur la décision du parti de voter « Oui » ou « Non » au référendum du 20 mars avait été émaillée par des violences. Des socialistes qui s’opposaient au « Oui » avaient caillassé les vitres de la salle où se tenait la rencontre pour l’envahir ensuite.

Ainsi, pour prévenir toute manifestation hostile ou tout sabotage de la réunion, le parti a décidé alors d’annuler toutes les manifestations qui avaient été programmées le même jour à la Maison du Parti. Selon une source proche du parti, cette réunion aura principalement pour mission « de mettre les membres du Bureau politique devant le fait accompli ». En plus clair, le bureau politique, qui se réunit pour la deuxième fois de l’année, a été convoqué pour entériner la « décision déjà actée » du Secrétariat exécutif du parti d’aller aux Législatives de juin 2017 dans le cadre de la coalition Bby.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image