leral.net | S'informer en temps réel

Pas de synergie d’actions entre responsables Apéristes


Rédigé par leral.net le Dimanche 10 Janvier 2016 à 10:55 | | 4 commentaire(s)|

Le Président Macky SALL doit briser la glace qui le tient éloigné de ses électeurs. Loin de moi l’idée d’une dissidence ou d’attaque personnelle. La seule raison est que c’est inquiétant de voir l’APR creuser sa propre tombe et chacun fait comme si tout est rose. C’est extrêmement dangereux dans la mesure où le contact est rompu entre les électeurs et les responsables qui dorment sur leurs lauriers. Je suis très soucieux de la réélection du Président Macky SALL mais malheureusement certaines structures de son parti risquent de le décevoir à cause de leur démarche sélective et destructrice. Ça fait mal de voir de hauts cadres et responsables continuer à être dans l’euphorie de la victoire de 2012.

La plupart d’entre eux ont tellement retourné leur veste que même leurs propres militants ne les reconnaissent plus. Le terrain politique est quasiment abandonné à la merci des opposants. Si nous prenons l’exemple des Parcelles Assainies où je milite, il n’y a pas eu d’activité politique digne de ce nom venant de l’APR depuis les élections locales dernières. Rien ne fonctionne à part les quelques actions que j’ai menées avec les membres du Mouvement Républicain pour l’Emergence des PA. Nous avons eu le mérite d’organiser une randonnée pédestre APR qui avait connu beaucoup de succès sur le plan de la massification suivie d’une remise de dons au nom du parti dans un dara à l’unité 9 des PA.

Malheureusement, il n’y a pas de synergie d’actions entre responsables. Personne ne souhaite le succès de l’autre. Chacun défend jalousement sa supposée plate bande. Ceux à qui le Président Macky SALL a honoré et qui ont plus de moyens sont portés disparus depuis belle lurette. Les militants sont dans un désœuvrement total faute d’interlocuteur. Donc sur quoi et sur qui compterait le Président Macky SALL pour gagner les Parcelles Assainies ? Nous qui sommes en contact direct avec les populations, les militants et les sympathisants, nous qui mettons la main à la poche pour rendre l’APR visible, c’est nous qu’on diabolise et qu’on taxe de frustrés. Frustrés par rapport à quoi ?

C’est parce que personne ne veut qu’on parle de la situation réelle qui prévaut dans les structures du parti. Je ne suis pas un de ces politiciens professionnels qui vivent de la politique. Ceux là qui sont prêts à n’importe quoi pour assurer leur survie. Mon souci majeur, c’est la réélection du Président Macky SALL mais aussi l’émergence des PA. Je me battrai et je continuerai à me battre pour atteindre de tels objectifs et malgré les difficultés et les crocs en jambe. Si nous sommes sincères par rapport à notre engagement politique, nous devons tous avoir des raisons de s’inquiéter. Nous avions entendu le Président Abdou Diouf déclarer à la veille de sa chute qu’il n’était pas au courant des réels problèmes des Sénégalais.

Ensuite, le Président Abdoulaye Wade s’est vu également surpris par sa défaite car ses lieutenants lui communiquaient des chiffres exorbitants en terme de mobilisation. Maintenant, c’est au tour du Président Macky Sall de subir les tromperies de certains de ses responsables. Ce n’est pas en s’enfermant dans des hôtels de luxe pour tenir des réunions secrètes entre camarades triés à la volée qu’on peut prétendre gagner le cœur des électeurs. L’efficacité et l’efficience, c’est sur le terrain en collaboration avec les militants et les populations dont le besoin est de sentir les responsables à leurs côtés. Si de telles attitudes persistent, nous risquons de pleurer un jour sur le lait répandu.

Monsieur Ngor FAYE, membre de la CCR/APR
Coordonnateur du Mouvement Républicain pour L’Emergence des Parcelles Assainies






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image