leral.net | S'informer en temps réel

Passage de l'analogie au numérique : "Il y a 25 stations qui vont être installées pour assurer la couverture du territoire national"

C'est aujourd'hui que le Sénégal bascule dans la télévision numérique. Ce basculement ne se fera pas d'un seul coup mais plutôt de manière progressive. Dans un entretien accordé au Quotidien, le directeur technique de la Télévision numérique terrestre (Tnt), Pape Ciré Cissé, explique en détails comment ce passage se fera ainsi que la distribution des décodeurs numériques.


Rédigé par leral.net le Mercredi 17 Juin 2015 à 10:07 | | 2 commentaire(s)|

Passage de l'analogie au numérique : "Il y a 25 stations qui vont être installées pour assurer la couverture du territoire national"
"Le 17 juin 2015 marque le début de la transition vers le numérique pour notre pays. Cela signifie que nous commencerons par Dakar, Thiès, Mbacké, Kaolack, Fatick, Ziguinchor, Sédhiou et Saint-Louis. Ensuite, nous passerons les jours à venir à Ourossogui, Bakel, Kidira et Kédougou, ainsi de suite. Ça sera vraiment un processus progressif et dynamique. Au total, il y a 25 stations qui vont être installées pour assurer la couverture du territoire national. Nous pensons que dans les deux à trois mois à venir, nous allons pouvoir finaliser cette couverture", a dit Pape Ciré Cissé.

Quid des décodeurs et leur distribution. Le directeur technique de la Tnt déclare : "Pour l'instant, il n'y a pas encore une décision officielle sur le prix du décodeur. Il y a tout de même des spéculations qui le situent autour de 10 mille francs Cfa. Par contre, il faut dire que c'est un décodeur avec beaucoup de fonctionnalités embarquées ; à savoir, les fonctions de Hbb Tv qui signifie "Hybrid broadcast broadband Tv". Cette spécificité a l'avantage de transformer le boîtier comme un décodeur simple mais aussi de permettre à son usager de s'en servir comme un modem pour navigateur sur internet. Hbb Tv modifie le téléviseur ordinaire en un smart Tv. Avec toutes ces fonctionnalités, un tel décodeur ne saurait coûter 10 milles francs Cfa. Comprenez qu'il y aura derrière la main invisible de l'Etat qui le subventionnera et facilitera son acquisition aux populations".

Pour ce qui est de la distribution, M. Cissé indique : "Nous sommes dans un processus d'essai. Les autorités encadrent les tests et il y a déjà des centaines de décodeurs qui vont être distribués à différentes couches de la population. Une fois les tests concluants, il sera plus aisé d'organiser la distribution du boîtier partout au Sénégal". Cependant, deux choses sont importantes à ce niveau, selon lui : "la réaction des populations chez qui les tests seront effectués et puis sur un plan technique", il faut s'assurer que "le décodeur ainsi que les services connexes fournis répondent bien aux exigences du client qui est l'Etat du Sénégal".






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image