Leral.net | S'informer en temps réel



Passation de pouvoirs : le président Hollande officiellement investi

le 15 Mai 2012 à 12:23 | Lu 932 fois

La passation de pouvoir entre Nicolas Sarkozy et François Hollande a eu lieu ce mardi. Le Figaro revient sur l'investiture du nouveau Président. Retrouvez les moments-clés de cette journée historique.


Passation de pouvoirs : le président Hollande officiellement investi
12:21 - De retour à l'Élysée, François Hollande s'attarde sur le perron

Le nouveau chef de l'État est de retour à l'Élysée, avec la première dame, sa compagne Valérie Trierweiler. Avant d'entrer dans le palais, François Hollande est allé serrer les mains des journalistes encore présents dans la cour, avant de s'attarder sur le perron, souriant. Au programme: un déjeuner avec les anciens premier ministres socialistes, puis l'hommage à Jules Ferry et Marie Curie.

11:45 Hollande quitte l'Élysée pour un hommage au Soldat inconnu

Après son investiture au palais de l'Élysée, François Hollande est remonté dans sa DS5 direction les Champs-Élysées, qu'il remonte pour aller déposer une gerbe sur la tombe du Soldat inconnu, sous l'Arc de Triomphe. Debout dans sa voiture, à travers le toit ouvrant, le nouveau président salue les Français massés sur les Champs-Élysées.

10:53 - François Hollande adresse aux Français «un message de confiance»

Après avoir été officiellement investi, François Hollande a prononcé son premier discours de président de la République.

«Redresser la France dans la justice, ouvrir une voie nouvelle en Europe, contribuer à la paix du monde». François Hollande, a énuméré les défis qui l'attendent au cours des cinq prochaines années. «Je mesure le poids des contraintes auxquelles notre pays fait face. Mais je l'affirme ici, il n'y a pas de fatalité dès lors qu'une volonté commune nous anime et que nous mobilisons pleinement les forces de la France», a souligné le chef de l'État.


Nicolas Sarkozy quitte l'Elysée. Il a largement appelé au «rassemblement». Nos différences ne doivent pas devenir des divisions. Le pays a besoin d'apaisement et de réconciliation. C'est le rôle du président d'y contribuer.»
«Faire vivre ensemble tous les Français, autour des mêmes valeurs, celles de la République. Tel est mon impérieux devoir», a poursuivi François Hollande. Et d'ajouter: «Je réaffirmerai en toute circonstance nos principes intangibles de laïcité, comme je lutterai contre le racisme et l'antisémitisme».

Le chef de l'État, François Hollande, est également revenu dans son discours sur un de ses thèmes de campagne, la République «irréprochable». «Président de la République, j'assumerai pleinement les responsabilité de cette haute mission, mais je ne déciderai pas de tout pour tout et partout», a-t-il indiqué. «Le Parlement sera respecté dans ses droits et la justice gardera les garanties de son indépendance, a-t-il insisté. La justice se sera le seul critère sur lequel chaque décision publique sera prise, au nom de la République.»

10:41- Nicolas Sarkozy quitte l'Elysée

Nicolas Sarkozy, main dans la main avec son épouse Carla, quitte l'Elysée sous les applaudissements.

10:02 - François Hollande est arrivé à l'Elysée

Le président élu vient d'arriver à l'Elysée et est accueilli par Nicolas Sarkozy. Les deux hommes se serrent la main sur le tapis rouge de la cour du palais présidentiel.

8:53 - Selon Jean-Pierre Jouyet, Jean-Marc Ayrault sera premier ministre


Jean-Marc Ayrault fait figure de favori pour Matignon. Crédits photo : Christophe Ena/AP
Cette journée placée sous le signe du protocole a démarré par une gaffe de Jean-Pierre Jouyet, un proche de François Hollande. Invité sur RTL, l'ancien secrétaire d'État aux affaires européennes a avoué à demi-mot que Jean-Marc Ayrault serait nommé premier ministre. Cette nomination doit normalement être faite par le secrétaire général de l'Elysée à l'issue de la cérémonie de la passation de pouvoirs.