leral.net | S'informer en temps réel

Passe d'armes au secretariat exécutif du PS : Barthélémy Dias se déchaineTanor, Wilane s’interpose

Ça chauffé hier lors de la réunion du secrétariat national exécutif du Ps qui se tient en prélude du bureau politique prévu ce week end. Barthélémy Dias ne s’est pas gêné pour “animer” la rencontre à sa manière. Fidèle à sa réputation, le député maire de sacré cœur n’a pas raté le secrétaire général du parti.


Rédigé par leral.net le Jeudi 23 Juin 2016 à 09:25 | | 6 commentaire(s)|

Barthélémy Dias très en colère contre Ousmane Tanor Dieng dont la plainte est à l’origine des convocations tous azimuts de jeunes socialiste de Dakar proches de khalifa sall devant les enquêteurs de la redoutable brigade des affaires générales (Bag) de la division des investigations criminelles, ne s’est pas fait prier pour asséner ses vérités.

Élevant la voix devant les membres du secrétariat exécutif national, le bouillant responsable socialiste a pris la parole pour condamner vigoureusement “cette tendance pernicieuse de régler un problème politique par la justice”, renseigne le journal l’As repris par senego.

Face au silence des fidèles de Ousmane Tanor Dieng qui n’ont pas osé levé le plus petit doigt pour réagir, le maire de Kaffrine Abdoulaye Wilane s’est interposé pour freiner son camarade de parti. “c’est comme cela que tu parles au Secrétaire général ? a lancé Wilane, irrité.

Le maire de la commune de Mermoz-Sacré Cœur de réagir en ces termes. “vous voulez me couper la parole? c’est maintenant que vous pouvez le faire parce que je fustige ce que vous êtes en train de faire”, tonne Dias qui rappelle que dans un passé récent on ne l’interrompait jamais dans les réunions des instances parce que ce qu’il disait était favorable au secrétaire général du PS.

Après avoir écouté la passe d’armes entre Wilane et Barth, Ousmane Tanor Dieng, dans un calme olympien prend la parole pour demander à Wilane de laisser Dias déverser sa bile. “Wilane laisse le parler de toutes les façons les camarades apprécieront” a dit Ousmane Tanor Dieng. “je sais qu’il y’a des gens qui ne veulent même pas me voir en peinture heureusement que les pangols de ngueniene vont me protéger”, lance avec humour Tanor résolument décidé à traduire devant le tribunaux les jeunes qui ont saccagé la Maison du Parti Socialiste malgré les attaques de Barthélémy DIas.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image