leral.net | S'informer en temps réel

Patrice Neveu prend sa revanche sur les Lions

Le sélectionneur français de la Mauritanie, le Français Patrice Neveu, doit boire du petit lait, après avoir écarté un représentant sénégalais d’une phase finale d’une compétition africaine.


Rédigé par leral.net le Dimanche 21 Juillet 2013 à 14:38 | | 0 commentaire(s)|

Patrice Neveu prend sa revanche sur les Lions
Sorti en quart de finale de la CAN 2006 par l’équipe dirigée par Abdoulaye Sarr alors qu’il était sur le banc du Syli national de Guinée, le technicien français qui a fait acte de candidature sur le banc des Lions en vain.

Samedi avec les Mourabitounes, à la faveur d’une belle victoire suivie d’une qualification, il a effacé d’un trait toute cette frustration.

A Alexandrie en 2006, après avoir réussi le carton plein au premier tour avec le Syli national de Guinée, Neveu et ses joueurs guinéens avaient subi la loi des Lions nantis d’une victoire unique au premier tour.

Malgré un but rapide en première période, le Syli avait été défait par une équipe sénégalaise conduite par Abdoulaye Sarr. Les Lions vaient réussi à revenir au score et à marquer deux autres buts pour gagner finalement la partie par 3-2.

Le technicien français avait mené de main de maître cette équipe du Syli qui comptait en son sein des joueurs de haut niveau dont Pascal Feindouno au sommet de son art et Fodé Mansaré pour ne citer que ses têtes d’affiche. L'équipe du Syli n’avait pas survécu à cette élimination.

Remercié par la Fédération guinéenne de football, le technicien français faisait partie des nombreux entraîneurs qui déposaient régulièrement leurs dossiers de candidature sur le banc des Lions, sans succès.

Après une expérience en RD Congo, qu’il n’avait pas réussi à qualifier à la phase finale de la CAN 2008, il a été démarché par la Fédération mauritanienne de football (FMF) et l’équipe du président Ahmed Yahya pour s’asseoir sur le banc de la Mauritanie. Les Mourabitounes avaient multiplié les forfaits dans les phases finales de compétition, ces dernières années.

Bien lui en a pris puisqu’en plus d’avoir obtenu une qualification historique pour le football mauritanien à une phase finale de compétition continentale, le technicien français, âgé de plus de 60 ans, prend sa revanche sur le football sénégalais.

Après avoir précipité son départ du banc du Syli national, le football sénégalais n'a jamais tendu la perche que cet ancien ‘’milieu de terrain de devoir’’ qui aurait voulu enseigner son art au pays de la Téranga.


SD/AD






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image