leral.net | S'informer en temps réel

Patrimoine de Macky, traitement réservé à Wade, Loi Ezzan...: Les révélations incendiaires de l'UJTL


Rédigé par leral.net le Mercredi 14 Mai 2014 à 22:50 | | 16 commentaire(s)|

Patrimoine de Macky, traitement réservé à Wade, Loi Ezzan...: Les révélations incendiaires de l'UJTL
Chasser le naturel et il revient toujours au galop dit l’adage. Depuis son accession à la magistrature suprême, Macky SALL pense que la justice devrait être son bras armé, pour détruire toute personne qui ne partage pas sa politique. Son incompétence et son incurie notoire, doublées de sa rancune, et sa méchanceté reconnues de tous, risquent d’hypothéquer la stabilité sociale qui faisait le charme de notre chère République.

En effet, comme nous le savons tous, l’accueil triomphal dont a bénéficié Maître WADE partout où il est passé, a fini d’installer la panique au plus haut sommet de l’Etat. En lieu et place de décoder le message des populations en détresse, et qui ont déjà regretté de l’avoir porté à la tête de la magistrature suprême, Macky se bunkérise et envoie ses ouailles au front, pour nous servir des un débat infect et des inepties qui sont leur marque de fabrique. Les fous du roi SALL, traumatisés par ce vent de fin de règne qui a déjà commencé à souffler dans leur royaume, se sont encore tristement distingués. A la place d’une réponse politique cohérente aux interpellations de l’opposition, ils brandissent la « loi EZZAN » dont le maître d’œuvre est Macky SALL himself, premier ministre d’alors.

C’est lui-même, alors qui avait fait porter la loi à EZZAN, et avait organisé de nombreuses réunions nocturnes pour la faire passer. L’UJTL n’accorde aucune importance à ce faux débat, car tous les responsables du PDS injustement cités dans cette affaire, ont été blanchis par la justice.Cependant, parmi les deux pistes qui étaient exploitées à l’époque sur l’affaire maitre SEYE, une seule est restée sans suite, c’est celle qui nous mène vers le parti socialiste.
Ces « bénis oui oui » ont agi par manque d’expérience et par excès de zèle, leur déclaration inopportune ne nous ébranle aucunement, et ne fait que renforcer notre détermination à combattre le régime pourri de Macky SALL, qui a fait de l’injustice et du mensonge d’Etat son modèle de gouvernance.

En outre, l’UJTL tient à signaler aux ignorants de l’Apr, que le « statut d’ancien chef d’Etat » dont bénéficie Maître WADE, ne découle aucunement de la volonté de Macky. La loi prévoit que les anciens chefs d’Etat soient mis dans des conditions de vie convenable. Pourtant, fidèle à sa posture d’hors-la-loi, Macky avait refusé de signer le décret qui offre ce statut à WADE, il a fallu une forte pression exercée par des chefs d’Etat en exercice comme Ali Bongo ODIMBA, Alassane Dramane OUTARRA etc. afin que Macky, à contre cœur, mette à la disposition du Président WADE, une vieille Mercédès sans bon d’essence, un personnel très en deçà du nombre avancé par les vautours du régime, et un salaire qu’il a bloqué pendant plus de huit mois.

Certainement, que ces avantages ébranlent ceux qui n’ont jamais connu l’opulence, ou même un certain niveau de vie mais surement pas Maitre Abdoulaye WADE, qui a aidé des milliers de personne dans sa vie dont Macky SALL lui-même.WADE n’est ni omnibulé par l’argent, encore moins par un personnel pour ses services, car, chaque jour que Dieu fait, des milliers de citoyens lui proposent des services gratuits.

Par ailleurs, afin de consolider le principe de transparence et de bonne gouvernance, l’UJTL demande à la CREI de nous édifier sur l’appartement de 300m2, acheté en 2002 par Macky dans la plus grande ville du Texas qu’est Houston. Ce bijou a couté 235.000 $ (117.939.000 FCFA) selon les autorités américaines, et non 220.000 $ (109.000.000. FCFA) déclarés par Macky. Il est à rappeler par ailleurs, que de Mai 2001 à Novembre 2002, il était ministre des mines, de l’énergie et de l’hydraulique, et Novembre 2002 à Aout 2003, ministre d’Etat, ministre des mines, de l’énergie et de l’hydraulique. Quand il achetait cet appartement, il était ministre de la République, et pourtant son salaire ne dépassait pas 2 millions, d’où provient donc cet argent ?

Moralement cette personne est très mal placée pour parler d’enrichissement illicite ou de crier à tout va « au voleur ». Il s’est manifestement enrichi de façon illicite, nous le traquerons et le traînerons devant les juridictions compétentes lorsqu’il quittera la présidence de la République. Bientôt, une pétition sera lancée pour qu’il fasse une vraie déclaration de patrimoine avec une déclaration sur l’honneur, car, les 8 milliards déclarés ne représentent même pas le tiers de ses biens.

Pour terminer, l’UJTL tient à rassurer nos compatriotes, la communauté internationale, ainsi que les représentations diplomatiques et consulaires que le président Abdoulaye WADE est un patriote et un homme de paix. La preuve, face à la furie du peuple qui voulait marcher sur le palais après la confiscation de ses deux éclatantes victoires en 88 et 93, il déclara urbi orbi, qu’il ne marchera jamais sur des cadavres pour accéder au palais. Maitre WADE est venu répondre à l’appel de détresse de ses compatriotes, qui veulent la restauration de l’Etat de droit, et la conservation de nos acquis démocratiques. C’est Macky qui cherche à enflammer le pays à travers l’instrumentalisation de la justice, tant et si bien que l’UJTL demande solennellement aux dignitaires religieux de le rappeler à l’ordre avant qu’il ne soit trop tard.






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image