leral.net | S'informer en temps réel

Patrimoine spirituel de El Hadj Omar Tall : Vers une valorisation prochaine.

La communauté omarienne de Mbour a célébré ce dimanche la quatrième édition de la journée de recueillement et de prières sur le site dit du baobab sacré sis au quartier Grand Mbour. Récital de coran, zikr, causeries, ont marqué l’évènement cette année. Huit heures de dévotions non stop pour se rappeler du passage de El-Hadj Omar Tall sur ce site et en tirer des bienfaits.


Rédigé par leral.net le Lundi 13 Août 2012 à 20:24 | | 0 commentaire(s)|

Patrimoine spirituel de El Hadj Omar Tall : Vers une valorisation prochaine.
A l’arrivée, c’est un sentiment d’entière satisfaction qui anime les initiateurs de ce rendez-vous religieux maintenant inscrit dans l’agenda des célébrations de la communauté musulmane de Mbour. « Nous étions venus tirer profit de la baraka que Cheikh Omar Tall aura laissée intacte ici lors de son passage de deux ans sur ce site. Nous avons, cette année, comme par les années précédentes, sacrifié au rituel, suivant les recommandations du khalife de la famille omarienne, Thierno Mountaga Tall et nous espérons en tirer un profit inépuisable », a déclaré le coordonnateur de la cellule de Mbour, Thierno Mountaga Kâne, maître d’œuvre de la cérémonie. « On a prié intensément, c’était vraiment la ferveur, c’était comme si Cheikh Omar était présent à nos côtés. Nous demandons tout simplement au Bon Dieu d’exhausser toutes nos prières », a ajouté Thierno Mountaga Kâne.

Ce site du baobab de Mbour constitue une étape parmi tant d’autres du parcours spirituel de Cheikh Omar Tall qui selon ses disciples aura marqué de son empreinte de saint quinze autres sites disséminés un peu partout à travers le Sénégal et en Afrique. Pour mieux valoriser ce patrimoine spirituel légué par le Saint Homme, les membres de la communauté omarienne ambitionnent d’aller justement à la découverte de tous les autres sites jusqu’ici méconnus du grand public et d’en faire des lieux de pèlerinage et d’adoration. « On a un programme tout fait, on a réfléchi sur une documentation et on est entrain de faire l’étude du milieu, du projet, de sa faisabilité. Financièrement même on est en train de voir combien cela devrait coûter. C’est dire que nous y sommes vraiment. Toutefois, charité bien ordonnée commençant par soi-même, on va démarrer ce projet de valorisation du patrimoine spirituel de Cheilh Omar Tall par ce site du baobab sacré de Mbour », indique Thierno Mountaga Kâne.

A noter que l’édition de cette année a vu la présence d’une importante délégation du conseil municipal de Mbour qui aura aussi brillé par une contribution financièrement dûment saluée par les organisateurs.

Ce site du baobab sis au quartier Grand Mbour aurait selon les membres du mouvement Omarien de Mbour servi de gîte d’étape deux années durant au Saint Homme qui y aurait même enseigné à des djinns.

Depuis la révélation de cette action spirituelle, l’élan de curiosité du public ne cesse de croître envers ce site. Auparavant à l’état sauvage, le baobab imposant, a été clôturé sur un périmètre de 8mètres carrés cédés gratuitement à la communauté omarienne par l’acquéreur de la réserve foncière l’englobant. Les talibés de Cheikh Omar Tall y décèlent d’énormes vertus de tout ordre.

ASB (Petitecote.net)






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image