leral.net | S'informer en temps réel

Pds: Me Wade casse Fada et sa bande et les envoie à la guillotine


Rédigé par leral.net le Mercredi 17 Juin 2015 à 09:02 | | 11 commentaire(s)|

Pds: Me Wade casse Fada et sa bande et les envoie à la guillotine
Abdoulaye Wade a remanié en profondeur les structures de direction du Pds pour anticiper sur les revendications des frondeurs. En fin manœuvrier, il a piégé la bande à Modou Diagne Fada en intégrant tous les visages de la fronde dans les différents «ministères» du «gouvernement virtuel» qu’il a mis en place afin de piloter de loin, tel un marionnettiste, le parti et ses responsables. Rien que la configuration de la nouvelle direction du Pds, avec le renforcement des prérogatives d’Oumar Sarr, désormais N°2 incontestable et officiel, mais aussi avec les fidèles (dont le fils) qui trustent les premiers rôles, on mesure la stratégie de fragilisation que le pape du Sopi emploie envers le groupe des frondeurs.

Parce que, pendant qu’il les étreint, il sort le poignard pour le leur planter dans le dos. La preuve, en même temps qu’il les nomme à des postes de Secrétaires nationaux (sans envergure d’ailleurs) ou de Secrétaires nationaux adjoints, il les traduit devant le tribunal du Pds, c'est-à-dire la Commission de discipline. Et les accusations portées contre eux sont lourdes de conséquences : accointance avec l’adversaire, tentative de sabordage suite à un marché conclu avec Macky Sall, président de l’Apr, corruption et activité fractionnelle. Cette commission de discipline est composée de son président Abdoulaye Faye, Saër Gaye, Ndèye Gaye Cissé, Sada Ndiaye, Woré Sarr, Bakhaw Diongue et Oumou Baïla Sow. Selon Le Populaire, elle a commencé à distribuer les premières convocations aux frondeurs, qui avaient été accusés, la semaine dernière, lors de la rencontre avec Me Wade, par Farba Senghor, d'être à la solde de Macky Sall. Et c'est ce jeudi que les premiers frondeurs sont appelés à déférer à leur convocation.






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image