leral.net | S'informer en temps réel

Pédophilie et actes contre-nature présumés: Tamsir Jupiter Ndiaye encourt une très lourde peine


Rédigé par leral.net le Vendredi 26 Juin 2015 à 09:51 | | 2 commentaire(s)|

Pédophilie et actes contre-nature présumés: Tamsir Jupiter Ndiaye encourt une très lourde peine
Condamné en première instance, au mois d'octobre 2013, à 4 ans ferme pour actes contre nature, Tamsir Jupiter Ndiaye a fait appel pour voir sa peine réduite à 2 ans. Mais, le journaliste va bénéficier d'une liberté conditionnelle après 14 mois derrière les barreaux. Seulement, en se faisant cueillir pour un nouveau délit (actes contre nature et pédophilie présumés), il tombe sous le coup des circonstances aggravantes. En clair, l'ancien chroniqueur de l'hebdomadaire "Nouvel Horizon" se voit contraint de retourner en prison pour purger les 6 mois qui restaient de sa peine. Aussi, perd-il tous les avantages d'une liberté conditionnelle.

C'est seulement après 6 mois que le tribunal se prononcera pour ce nouveau délit. En l'espèce, le juge devra statuer sur le cas d'un récidiviste pris en flagrant délit de pédophilie. Et là-dessus, la loi est on ne peut plus claire. Le viol et les abus sexuels sont des infractions prévues et punies par la loi. La protection des groupes vulnérables est prévue par l'article 320 du Code pénal qui considère, dans son alinéa premier, comme un viol «tout acte de pénétration sexuelle, de quelque nature que ce soit, commis sur la personne d’autrui par violence, contrainte, menace ou surprise». Il est puni d'une peine d'emprisonnement allant de 5 à 10 ans. D'après l'article 320 bis, est considéré comme acte de pédophilie, "tout geste, attouchement, caresse, manipulation pornographique, utilisation d’images ou de sons par un procédé technique quelconque, à des fins sexuelles sur un enfant de moins de seize ans de l’un ou l’autre". La pédophilie est également punie d'une même peine.






Hebergeur d'image