leral.net | S'informer en temps réel

Pédophilie et viol sur une mineure de moins de 13 ans : Le «ndongo daara» risque 10 ans de prison


Rédigé par leral.net le Jeudi 19 Avril 2012 à 17:41 | | 0 commentaire(s)|

Pédophilie et viol sur une mineure de moins de 13 ans : Le «ndongo daara» risque 10 ans de prison
En se faisant appelé «Ndongo Daara», Lamp Fall devait être un modèle de droiture. Mais la réalité est qu'il est un vrai contre-modèle, puisqu'en plus d'avoir entraîné une fillette de 7 ans dans les filaos de Guédiawaye, il n'a cessé de servir des contrevérités à la barre du tribunal de Dakar qui l’a jugé, hier. Poursuivi pour les délits de pédophilie et viol sur une mineure de moins de 13 ans, le mis en cause a d'emblée nié les charges qui pèsent sur lui. Et pourtant, même si la victime et ses parents ont brillé par leur absence à la barre, il faut noter que le père de la jeune fille a été on ne peut plus clair dans sa déposition à la police. Selon ce dernier, le 25 mars dernier, il était à son lieu de travail lorsque son épouse l'a appelé pour lui dire de rappliquer dare-dare à la maison. Venu aux nouvelles, le père de famille apprendra avec grande surprise la disparition de sa fille. En effet, quelques minutes plutôt, la mère de la fillette avait été avisée par les amies de cette dernière qu'un inconnu les avait trouvés en train de jouer et a remis 40 francs à Thiémé Ciss, avant de l'emmener vers une destination inconnue.En réalité, l'homme en question, qui n'est autre que Lamp Fall, avait fait croire à la fillette qu'il allait l'envoyer à la boutique du coin. Seulement, quelques mètres après, il l'a détourné
du chemin de la boutique pour l'entraîner dans les buissons. Sur place, racontera plus tard la fillette à ses parents, l'inconnu l'a déshabillée avant de la violer sauvagement. D'ailleurs, le certificat médical joint à la plainte fait état d'une déchirure hyménale. Toujours dans sa déposition, le père de la victime a raconté que lorsqu'il s'est dirigé vers les filaos pour aller à la recherche de sa fille, Lamp Fall, qui ne se doutait pas qu'il était suivi, venait à peine de terminer sa sale besogne. Et comme si de rien n'était, il était ressorti des buissons, tenant sa victime par la main. C'est d'ailleurs dans ces circonstances qu'il a aperçu le père de la fillette qui courait vers lui. Finalement interpellé et conduit à la police, Lamp Fall avait systématiquement réfuté les allégations du père de la victime devant les policiers enquêteurs. Un système de défense qu'il a réitéré à la barre, en campant sur ses dénégations. «J'ai été accusé à tort, on m'a trouvé assis à l'arrêt, en train d'attendre un bus», a-t-il expliqué à la barre, sans convaincre. Estimant que les faits étaient constants et accablants, le procureur de la République a retenu la culpabilité du mis en cause, avant de requérir à son encontre une peine ferme de 10 ans. Le délibéré de cette affaire sera connu ce 20 avril.



SOURCE:Piccmi.com






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image