leral.net | S'informer en temps réel

Pèlerinage à la Mecque : Le coût du "package" maintenu à 2.652.000 francs cfa


Rédigé par leral.net le Vendredi 10 Mars 2017 à 07:00 | | 0 commentaire(s)|

Le "package" comprenant toutes les charges financières va coûter 2.652.000 francs CFA à chaque Sénégalais désireux de partir de Dakar pour le prochain pèlerinage à La Mecque (Arabie Saoudite), a annoncé jeudi le porte-parole du gouvernement, Seydou Guèye.

Le même montant avait été arrêté par le gouvernement en 2015 et 2016, pour prendre en charge le billet d’avion, le pécule à verser au pèlerin, son logement et de le paiement de "la taxe saoudienne", a rappelé M. Guèye à la fin d’un conseil interministériel consacré à l’évaluation du dernier pèlerinage et à la préparation du prochain.

Le bilan de l’organisation du pèlerinage de 2016 est "très satisfaisant" et la couverture médiatique qui en a été faite est "un indicateur important du bon déroulement des opérations", a souligné le porte-parole du gouvernement à la fin du conseil interministériel.

La réunion gouvernementale a eu lieu à huis clos, en présence du Premier ministre Mahammed Dionne, du ministre des Affaires étrangères, Mankeur Ndiaye, et de représentants de la Délégation générale au pèlerinage de La Mecque.

Le quota de pèlerins que l’Arabie Saoudite autorise le Sénégal à convoyer est "approximativement le même" que celui de l’an dernier, soit 10.500, a indiqué Seydou Guèye.

Selon lui, la "mission officielle", constituée des pèlerins convoyés par l’Etat après versement des frais du "package", comptera 1.500 pèlerins.

L’Etat va donc, cette année, "se départir" de "près de 500 pèlerins", qui seront conduits en Arabie Saoudite par les voyagistes privés, auxquels seront versés leurs "packages", a expliqué M. Guèye.

Cette répartition du quota entre l’Etat et les opérateurs privés "s’inscrit dans le processus de privatisation irréversible de la gestion du pèlerinage par le gouvernement", a-t-il précisé.

Le transport des pèlerins faisant partie de la "mission officielle" sera assuré par une compagnie saoudienne, selon le porte-parole du gouvernement.

Les inscriptions des pèlerins doivent être bouclées et deux mois avant le départ des premiers vols pour l’Arabie Saoudite, a-t-il ajouté.

Aps








Hebergeur d'image