leral.net | S'informer en temps réel

Penda Mbow : "L'Etat donne plus de pouvoir aux marabouts"

Le Pr Penda Mbow a, lors d'un panel sur la laïcité, tenu hier, à Dakar dénoncé la nature des relations entre l'Etat et les foyers religieux. Selon l'historienne dont les propos sont rapportés par le quotidien L'As, l'Etat donne plus de pouvoir aux marabout pour juguler l'adversité politique, d'où, révèle -t-elle, l'accroissement vertigineux du nombre de manifestations religieuses.


Rédigé par leral.net le Samedi 13 Août 2016 à 11:40 | | 32 commentaire(s)|

"On donne plus de pouvoir aux marabout en pensant pouvoir juguler l'adversaire politique. Or, on a tendance à construire des figures laïques politique parce qu'il y va de l’intérêt même de notre société et de notre laïcité, parce que si les figures politique laïques n'existent plus, il y aura plus de laïcité dans notre pays. Les politiques pense jouer sur ça, malheureusement, ils sont en train d'être des fossoyeurs véritables de notre système", dénonce Penda Mbow qui reste persuadée que la démocratie va de pair avec la laïcité. "Si nous voulons aller vers un approfondissement de la démocratie, nous avons besoin de nous appuyer sur un système laïc (pas contre la religion), mais un système laïc qui va circonscrire le fait religieux à un niveau tel que l'Etat pourra subvenir à l'ensemble des besoins et des préoccupations des citoyens Sénégalais. La citoyenneté ne peut s'épanouir que lorsqu'il y aura égalité de tous les citoyens face à l'Etat. La figure du marabout est une figure idéalisée, tellement forte, mais d'un autre côté, nous sommes en train de détruire cette citoyenneté qu'on a construite depuis des décennies. L'Etat doit à des proportions beaucoup plus centrées, beaucoup plus limitées à ses fonctions régaliennes, plutôt que d'aller répondre à d'autres besoins". Mme Mbow se demande si le modèle maraboutique est porteur du développement économique et social de notre pays. A l'en croire, les Gamous et autres manifestations religieuses coûtent cher à l'Etat. "En effet, 700 manifestations religieuses étaient bénéficiaires du soutien de l'Etat sous le régime socialiste. Ce nombre a atteint 2000 avec le régime de Wade et aujourdhui (avec Macky Sall), ce nombre est porté à plus de 3000", renseigne-t-elle.






Hebergeur d'image