leral.net | S'informer en temps réel

Penda Mbow lance l'initiative dite « dafa doy! »

Le mouvement citoyen a tenu une conférence de presse ce mercredi pour s’insurger contre la mauvaise gestion du gouvernement de Me Wade. Selon Mme Penda Mow, Présidente du Mouvement citoyen « nous devons nous mobiliser autour de trois objectifs suivants : le coût de la vie, la crise casamançaise et la candidature virtuelle d’Abdoulaye Wade, pour, enfin, renouer avec l’action militaire, réconcilier le peuple et ses élites ».


Rédigé par leral.net le Jeudi 6 Janvier 2011 à 05:00 | | 2 commentaire(s)|

Penda Mbow lance l'initiative dite « dafa doy! »
« La situation est vraiment alarmante pour qu’on tire la sonnette d’alarme », tonne la présidente du Mouvement citoyen. En effet, Mme Mbow pense que les populations doivent bouger et que les gens qui sont conscients doivent amener le peuple à réagir.

« Il est absolument nécessaire que chacun se mobilise pour aider le peuple à ne pas se laisser aller au découragement, à la démobilisation. Quelles que soient les difficultés, il faut éviter de sombrer dans le défaitisme », martèle t-elle. Le mouvement citoyen appelle les citoyens à une prise de conscience afin de se remobiliser et de faire de leur avenir un avenir radieux. "Il est temps que les sénégalais disent ça suffit et qu’il faut changer".

Dans cette mouvance, le mouvement lutte contre l’instrumentalisation du citoyen. « Jamais, le Sénégal n’a connu un avenir aussi incertain avec une école en crise, des emplois si rares, l’exclusion des 9/10 des Sénégalais qui regardent envieux, ces voitures rutilantes, ces immeubles qui poussent comme des champignons mais dont on ignore tout, des propriétaires. Le Sénégal utile échappe aux Sénégalais à qui, on laisse les zones inondées, la désolation du monde rural, une situation de quasi famine, des taxes, des impôts… ils n’en peuvent plus » ! renseigne la déclaration de la Présidente du Mouvement citoyen.

A travers cette conférence de presse, ce mouvement nourrit l’ambition d’inviter le peuple sénégalais à participer à la résolution de ses problèmes parla réflexion à travers « l’initiative dafa doy ». Toutes les questions relatives au vécu quotidien des sénégalais ont été passées au peigne fin. « Le Sénégal est un pays où la vie est devenue infernale en raison des coûts des denrées de première nécessité, la rareté de l’électricité, l’accroissement de façon exponentielle de la misère. Les prévisions les plus optimistes parlent d’un taux de pauvreté qui avoisine les 65% de la population. Une seule évidence s’impose à nous : la pauvreté est massive au Sénégal pour reprendre l’expression du Président des Assises Nationales ».



Mariama Ly Niang (stagiaire)



1.Posté par Marie le 06/01/2011 08:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Nouvellement ouvert au Sénégal et situé au 1018 Thiaroye Dakar-Sénégal, le cabinet Kawaracom accompagne vos projets. Il agit bien sûr en collaboration avec les entreprises partenaires.

2.Posté par sareless le 09/01/2011 13:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

penda mbow t es ridicule va enseigner et arreter de se cacher derriere ces mouvemets societe civile et j en sais encore pour se faire un nom et attaquer vous adversaires. nous avons marre de la politique, wade, tanor, idy, bathily et j en sais encore. nous nous voulons du boulot pour les jeunes et un senegal prospere, on a marre de la politique koi

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image





Hebergeur d'image