leral.net | S'informer en temps réel

Penda Ndiaye Cissé, porte-parole adjoint de l'Afp : "Mata Sy Diallo ne représente plus rien à Kaffrine"

Pour Penda Ndiaye Cissé, l'Afp na pas à s’inquiéter du départ de son ex-responsable des femmes. La porte-parole adjointe dudit parti assimile Mata Sy Diallo à un "boulet" qu'il fallait "extirper" de la formation politique du président de l'Assemblée nationale.


Rédigé par leral.net le Mardi 11 Août 2015 à 10:18 | | 4 commentaire(s)|

La porte-parole adjointe du parti de Moustapha Niass estime, dans Le Quotidien, que le départ de la "lionne du Ndoucoumane" est un non événement . Elle soutient que Mata Sy Diallo, la toute nouvelle recrue du Grand Parti/Suxali Senegaal de Malick Gackou était une sorte de dent défectueuse qu'il fallait extraire avant qu'elle détruise les autres. Pour Penda Ndiaye Cissé, Mata Sy Diallo est comme Malick Gackou lorsqu'il était le numéro 2 de l'Afp, elle n'a jamais pu poser des actes pour massifier le parti. Aussi, s'insurge-t-elle contre la thèse selon laquelle l'Afp serait rayée de la carte du Ndoucoumane à cause du départ de son ex-numéro 3. Pour preuve, elle avance que Mme Diallo a été laminée à deux reprises par le jeunes socialiste Abdoulaye Willane et, en 2009, elle a voulu prendre le Conseil régional qu'elle n'a jamais gagné ainsi que la mairie. D'ailleurs, indique-t-elle dans les colonnes du journal, son dernier échec date de 2014. Même la plupart des militants de l'Afp l'ont désavoué quant elle a voulu faire campagne récemment pour Malick Gackou. Mme Cissé estime que Mata Sy Diallo a tort lorsqu'elle dit que Moustapha Niasse l'a sacrifiée car, depuis l'appel de 1999 qui a crée l'Afp, elle bénéficiait de tous les privilèges que le parti a connu. Pour finir, Penda Ndiaye Cissé de rappeler que la désormais militante du Grand parti a été limogée du gouvernement pour insuffisance de résultats.

Saly Sagne (Stagiaire)






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image