télécharger notre extension

Leral.net | S'informer en temps réel

People International

Beyonce sait être sexy en toutes circonstances ! Et même lorsqu’elle se rend au travail, la belle se met en valeur. Zoom sur son look chic, signé Dolce & Gabbana.


Beyonce : Sexy en robe fleurie Dolce & Gabbana

 

Pas de répit pour la reine de la pop ! Beyoncé  travaille actuellement sur un nouveau projet avec le producteur de Miley Cyrus. L’épouse du rappeur Jay-Zprévoit de sortir son nouvel album très prochainement. En attendant, Queen B se donne à fond et ne s’accorde pas de vacances. La jolie blonde passe son mois de juillet dans la ville de New York, là où se trouvent ses bureaux. Toujours très stylée, c’est avec un look très glamour  que la mère de Blue Ivy a été vue, ce 27 juillet.

Décidément, Beyoncé ne fait rien comme les autres. La jeune femme ne passe pas inaperçue, et ceci, même lorsqu’elle se rend au bureau. Hier encore, c’est en robe très sexy  griffée Dolce & Gabbana  que la star a déambulé dans les rues de la grosse pomme. La pièce fleurie  et près du corps comportait un décolleté en V qui permettait à Beyoncé de mettre en avant sa poitrine généreuse. Couverte d’un blazer blanc, la chanteuse avait choisi d’agrémenter sa tenue avec une paire de Ray-Ban clubmaster et des accessoires nude. A savoir, une pochette et une paire de sandales à talons signée Stuart Weitzman.

closermag.fr

Quand Kim et Khloé Kardashian surprennent leur mère Kris Jenner en plein ébat sexuel : "C'est traumatisant"
Si si, faire partie du clan Jenner-Kardashian n'est pas toujours très drôle. Dans les colonnes du magazine Complex, Khloé Kardashian a révélé avoir déjà entendu sa mère Kris Jenner faire l'amour. Classe...
Une cover girl très bavarde. Khloé Kardashian  fait actuellement la une de l'édition août-septembre du magazine Complex.  La sœur de Kim Kardashian  prend la pose dans un body transparent laissant entrevoir son célèbre fessier.  La jeune femme a également accordé une interview vérité au magazine. Quelques jours après l'officialisation de son divorce  avec Lamar Odom, Khloé Kardashian a confié être encore attachée à son ex"Lamar est véritablement l'une des meilleures personnes que je n'ai jamais rencontré, et les gens me le disent quand ils le rencontrent (...) Il a été le meilleur mari que j'aurais pu avoir et je lui en suis reconnaissante (...) Il me manque et je pense que ce serait très bizarre s'il ne me manquait pas" a-t-elle confié, expliquant qu'elle était très régulièrement en contact avec Lamar Odom.
Au cours de son entretien pour le magazine Complex, Khloé Kardashian a également eu une pensée pour sa maman, Kris Jenner. La starlette a expliqué que la matriarche du clan Jenner-Kardashian était très heureuse et très épanouie dans sa vie intime. D'ailleurs, Khloé et Kim Kardashian ont déjà entendu leur maman en train de faire l'amour "sauvagement". "Je suis traumatisée" a-t-elle confié à ce sujet.

closermag.fr

Prochai­ne­ment à l’af­fiche du cinquième volet de Mission Impos­sible, Tom Cruise rempi­lera égale­ment pour Top Gun 2 mais sous une condi­tion majeure unique­ment…


Tom Cruise et Top Gun 2 : une condi­tion sine qua non

Rien ne lui est impos­sible. Parti pour reprendre son rôle dans la suite de Top Gun, Tom Cruise a néan­moins posé une condi­tion majeure ce week-end lors d’une confé­rence de presse donnée pour la sortie de Mission Impos­sible Rogue Nation (le 12 août en salles) à Londres. Il ne souhaite pas que soient utili­sées des images de synthèse lors de la réali­sa­tion. Réputé casse-cou du cinéma améri­cain, l’ex-mari de Katie Holmes  veut exécu­ter ses cascades lui-même.

“Si j’ar­rive à trou­ver le moyen de le faire, si on arrive tous à trou­ver le moyen de le faire, ce serait fun, explique t-il. J’ai­me­rais voler dans ces jets à nouveau ! Mais on doit le faire vrai­ment et ne pas utili­ser d’images de synthèse. Je le dis tout de suite : pas pour les avions. Donc si on y arrive et que le dépar­te­ment de la défense est d’ac­cord, ce serait fun.”

Tom Cruise, trois fois nommé aux Oscars et qui pour­rait bien­tôt quit­ter l’église de la scien­to­lo­gie, est bien décidé à prou­ver qu’il n’a pas perdu la niak. Ce feu sacré en lui qui lui a permis d’in­croyables perfor­mances comme dans la saga Mission Impos­sible,Eyes Wide ShutMino­rity Report ou encore La Guerre des Mondes.
gala.fr

Hier, Khloe Karda­shian dévoi­lait les photos très très sexy de son shoo­ting pour le maga­zine Complex. Trop, peut-être, pour certains qui l’ont accu­sée d’avoir eu recours à des retouches numé­riques. Ener­vée, la bombe a posté les clichés origi­naux, et elle y est tout aussi canon !


Khloe Karda­shian poste un cliché non retou­ché de son shoo­ting sexy pour contrer les critique

 

Nous vous dévoi­lions hier soir la couver­ture du prochain numéro du maga­zineComplex, où Khloe Karda­shian prenait la pose les fesses à l’air. Des clichés où la petite sœur de Kim dévoi­lait un corps sublime, tout en courbes sexy et muscles affu­tés. Une silhouette de rêve pour laquelle la jeune femme de 31 ans a énor­mé­ment travaillé. Depuis de longs mois, elle enchaîne les séances de sport inten­sives et suit une alimen­ta­tion très stricte. Autant d’ef­forts qui ont très large­ment payé, vu le corps de rêve qu’elle affiche aujourd’­hui.

Un travail féli­cité par les 1,3 million d’abon­nés au compte Insta­gram de la jeune femme, mais d’autres moins bien inten­tion­nés l’ont carré­ment accu­sée d’être tota­le­ment retou­chée sur les photos. Des accu­sa­tions qui ont fait sortir de ses gonds Khloe, bien déci­dée à prou­ver sa bonne foi et à clouer le bec des haters. La belle blonde a ainsi posté une photo du shoo­ting non retou­chée et à côté la photo finale, publiée dans le maga­zine, et le résul­tat est sans appel, Khloe n’a pas besoin d’un coup de main numé­rique pour faire monter la tempé­ra­ture !

voici.fr

Si vous deman­dez à La Fouine quel est son souve­nir de vacances le plus horrible, il vous racon­tera sans doute ce jour maudit où il s’est fait attaquer par un requin. Bon, d’ac­cord, il était mort, mais ça faisait quand même super peur.


La Fouine raconte la fois où il s’est fait attaquer par un requin… mort

 

Vous ne le saviez peut-être pas, mais La Fouine a échappé à une terrible attaque de requin. A l’époque, le rappeur avait une dizaine d’an­nées, et profi­tait d’un été radieux sous le soleil du Maroc avec sa famille. Jusqu’au moment où il a croisé la route d’un énôôôrme squale ! Cette histoire, Fouiny Babe l’a racon­tée ce matin surMFM Radio  : « J’étais à la plage, avec mon petit-frère, en train de me baigner, s’est-il souvenu. Il n’y avait presque personne dans l’eau. Et tout à coup, je me prends un gros coup sur la nuque. Je me retourne et je vois un immense requin, d’en­vi­ron 1m50. » N’al­lez pas croire qu’il vous raconte n’im­porte quoi : La Fouine le « jure », tout est vrai !

Aux prises avec un énorme requin, donc, le futur rappeur a essayé de s’échap­per le plus vite possible : « Je cours de l’eau (sic) en pleu­rant, en criant, a-t-il raconté. Je me retourne et je vois un gros requin échoué sur la plage. Il m’a mis un coup de tête ! » Adepte des coups de boule, le requin, porté par les flots, l’a suivi, prêt à frap­per à nouveau.

Mais comment le petit garçon s’est-il sorti de ce mauvais pas ? Comment a-t-il réussi à survivre et à être encore là pour nous en parler aujourd’­hui ? Il y avait en fait très peu de chances pour que le jeune La Fouine finisse déchiqueté entre les dents acérées du squale : comme le raconte le rappeur sur MFM Radio, il s’agis­sait certes d’un « gros requin de deux mètres », mais « échoué, mort ». Inof­fen­sif, donc. Ça en jette un peu moins, tout de suite.

voici.fr

Le Président américain a effectué une visite de deux jours au Kenya, le pays d’origine de son père. Après avoir évoqué la lutte contre le terrorisme et exprimé son soutien aux homosexuels d’Afrique, il a clôturé son voyage ce dimanche en dansant lors d’un événement à la maison d’État à Nairobi, la capitale kényane.


 
 
 
Avant de s’envoler pour l’Éthiopie, Barack Obama a quitté le Kenya en esquissant quelques pas de danse. En effet, lors d’un événement à la maison d’Etat à Nairobi, le Président américain s’est mis à danser en compagnie du groupe afro pop Sauti Sol. Il a ensuite été rejoint par le Président kényan Uhuru Kenyatta et son épouse. Il clôture ainsi sa visite dans la joie et la bonne humeur.
afrik.com

La robe de Jennifer Lopez ne laissait pas grand-chose à l'imagination.


Pour ses 46 ans, Jennifer Lopez sort le grand jeu
Jennifer Lopez a sorti le grand jeu pour son anniversaire. La star a célébré hier ses 46 ans dans un club new-yorkais. Elle portait une robe mettant ses courbes en valeur: le décolleté était de sortie et le tissu transparent dévoilait une partie de son célèbre derrière.

Elle a fait la fête en compagnie de ses amis Fat Joe et French Montana. Un peu plus tôt dans la journée, elle fêtait cette nouvelle année en postant une photo d'elle enfant sur son compte Instagram. Un cliché bien plus innocent...

Bobbi Kris­tina s'est éteinte. Dimanche, la fille de la défunte Whit­ney Hous­ton et Bobby Brown est décé­dée après être restée près de six mois dans le coma.


Bobbi Kris­tina : « Elle est fina­le­ment en paix dans les bras de Dieu »

 

Triste nouvelle. Bobbi Kris­tina est morte. La famille Hous­ton a annoncé le décès de la fille de la défunte Whti­ney Hous­ton et Bobby Brown dans un commu­niqué offi­ciel : « Bobby Kris­tina est décé­dée le 26 juillet 2015, entou­rée de sa famille. Elle est fina­le­ment en paix dans les bras de Dieu. Nous souhai­tons encore une fois remer­cier tout le monde pour leur immense amour et soutien durant ces derniers mois ».

Le décès de Bobbi Kris­tina, âgée de 22 ans, est survenu alors qu'il y a 6 mois, elle avait été retrou­vée incons­ciente chez elle, dans sa baignoire, en Geor­gie. Depuis le 31 janvier, elle n'avait jamais repris connais­sance. Dans le coma, sa famille n'avait jamais voulu la débran­cher dans l'espoir qu'elle se réveille, mais en vain. En février, les méde­cins avaient tenté de la sauver en lui faisant une trachéo­to­mie, sans résul­tat.

En juin dernier, la jeune femme avait fina­le­ment été trans­fé­rée dans une unité de soins pallia­­tifs. « Malgré les super soins médi­­caux qu'elle a reçus dans de nombreuses unités, son état conti­­nue de se dété­­rio­­rer. A ce jour, elle a été trans­­fé­­rée en soins pallia­­tifs. Nous remer­­cions tout le monde pour leur soutien et leurs prières. Elle est entre les mains de Dieu main­­te­­nant  », avait révélé Pat Hous­­ton, la belle sœur de la défunte Whit­­ney Hous­­ton, au maga­­zine People.
voici.fr

Malgré ce trans­fert, les proches de Bobbi Kris­tina s'atten­daient déjà au pire. « Elle a à présent la peau sur les os. Elle perd du poids, ses cheveux. Ils prenaient bien soin d'elle, mais elle n'a plus de muscles. Il y a une inquié­­tude que ses organes s'arrê­tent», avait confié un proche de le famille Brown. Ce drame inter­vient trois et demi après la décès de sa mère, Whit­ney Hous­ton, retrou­vée morte dans la salle de bain d'un hôtel le 11 février 2012.

Rihanna, véri­table croqueuse d’hommes ? Lewis Hamil­ton serait récem­ment tombé dans ses filets.


Rihanna et Lewis Hamil­ton, la folle rumeur

Depuis le début de l’an­née, les rumeurs prêtant des rela­tions amou­reuses à Rihanna se multi­plient. La dernière en date est celle d’une idylle nais­sante avec le pilote de Formule 1, Lewis Hamil­ton. “Ils ont déjà flirté il y a quelques années et se sont toujours taqui­nés, révèle une source proche de la chan­teuse à The Sun. À partir de mai, ils ont recom­mencé à beau­coup se parler et leur emploi du temps leur a fina­le­ment permis de passer un week-end ensemble. Ils en ont bien profité !”

 

“Il est tota­le­ment sous le charme. Il la trouve sexy et incroya­ble­ment drôle, même s’il reste conscient de sa répu­ta­tion de briseuse de cœurs”, raconte un ami du spor­tif. Lewis Hamil­ton, qui entame “un nouveau chapitre de sa vie” depuis sa sépa­ra­tion de la Pussy­cats Doll, Nicole Scher­zin­ger, a défi­ni­ti­ve­ment craqué pour l’in­ter­prète de Bitch Better Have My Money lors du dernier Gala du MET où ils ont partagé la même table. “Les choses ont vrai­ment débuté à ce moment-là”, ajoute l’in­dis­cret.

 

Après Leonardo Di Caprio, et plus récem­ment Karim Benzema, la Barba­dienne déjan­tée, égérie Dior, a donc jeté son dévolu sur l’apol­lon des circuits. Et elle n’a appa­rem­ment pas raté sa cible. Selon les infor­ma­tions du jour­nal anglais, les suppo­sés tour­te­reaux ont été vus au restau­rant new-yorkais Da Silvano samedi dernier, puis dans la boîte de nuit 1 OAK avant de s’éclip­ser dans le loft de la belle pour une soirée privée.The Sun rapporte qu’elle l’a invité au festi­val Rock In Rio au Brésil où elle se produira en septembre prochain.
gala.fr

Invité par le président gabonais Ali Bongo à poser la première pierre du stade de Port-Gentil, Lionel Messi n'a pas été accueilli à bras ouverts par la population locale. En cause, la suspicion d'une rémunération astronomique (3,5 millions d'euros) et une attitude trop désinvolte.


La visite polémique de Messi au Gabon
En proie à des problèmes sociaux, le Gabon accueillera la CAN en 2017. Un "privilège" qui n'a pas enthousiasmé tous les Gabonais, loin de là. Principal grief avancé par les détracteurs, le coût financier important que représente l'organisation de l'événement.

Une visite chiffrée à 3,5 millions d'euros?
Invité par le président Ali Bongo à célébrer le début des travaux, Lionel Messi ne serait pas venu "pour rien" et le journal français France Football avance une contrepartie financière de 3,5 millions d'euros pour une visite de trois jours.

Selon le journal espagnol "El Mundo Deportivo", l'Argentin n'aurait pas touché le moindre centime et aurait accepté de se rendre au Gabon par sympathie envers son ami Samuel Eto'o qui dirige une association dans ce pays.

En 2012, le roi Pelé avait lui aussi accepté l'invitation d'Ali Bongo et perçu un chèque avoisinant les 4 millions d'euros.

Une tenue trop négligée
Accueilli par les autorités gabonaises à la sortie de l'avion, Lionel Messi a opté pour un style décontracté. Trop décontracté, selon certains. Short troué et tee-shirt imprimé style pirate, le look de la star barcelonaise n'est pas passé inaperçu. Et les critiques se sont multipliées, notamment de la part de l'UPG, le parti de gauche opposé au président Ali Bongo.

"Le Messie du foot est arrivé comme dans un zoo au Gabon: sale, mal rasé et les mains dans les poches à la recherche de cacahuètes à leur balancer! Quand on se nomme Lionel Messi et qu'on est multi-milliardaire, on a pas le droit de se présenter devant des officiels d'une République même bananière... les mains dans les poches d'un short déchiré et en guenilles", des propos relayés par le Figaro.

7sur7.be

Au bout de 17 minutes, le pilote du jet privé où avait embarqué Lil Wayne en a eu sa claque : le rappeur a allumé un joint et le pilote a fait demi-tour.


Lil Wayne s'al­lume un joint en plein vol, le pilote de son jet privé le ramène à l’aé­ro­port

 

C’est peut-être un des vols les plus courts de l’his­toire de l’avia­tion en jet privé : 17 minutes après le décol­lage de l’ap­pa­reil, Lil Wayne a été ramené à son point de départ par un pilote furax, rapporte [TMZ]urlblank:http://www.tmz.com/2015/07/21/lil-wayne-kicked-off-plane-smoking-weed-sizzurp/ . En cause : le compor­te­ment du rappeur pendant le (très court) vol. Quelques minutes avant que l’avion ne parte de Fort Lauder­dale en Floride, Lil Wayne et son équipe ont indiqué au pilote qu’ils souhai­taient fumer. La légis­la­tion est toute­fois formelle à ce sujet : il est inter­dit, pour des raisons de sécu­rité d’al­lu­mer la moindre ciga­rette. C’est ce que le pilote a dit au rappeur, mais celui-ci n’en a fait qu’à sa tête. À peine les roues de l’ap­pa­reil ont-elles quitté le sol qu’il s’al­lu­mait un joint comme si de rien n’était.

Le pilote, lui, n’a pas fait comme si de rien n’était. En tant que seul maître à bord, il a fait régner sa loi au grand dam de Lil Wayne et des personnes qui l’ac­com­pa­gnaient. Il a illico presto fait demi-tour et ramené Lil Wayne avec son joint au point de départ. Un coup d’épée dans l’eau pour le rappeur qui a donc dû rester à terre pour planer dans sa tête.
voici.fr

Eliza­beth II a du métier en termes de repré­sen­ta­tion et l’ar­rière grand-mère de George et Char­lotte, gardienne du temple du bon goût, ne manque jamais de donner ses conseils «mode» !


Kate Midd­le­ton : ce que la reine lui inter­dit cet été

A 33 ans, côté appa­rences, la duchesse de Cambridge a dû assi­mi­ler les prin­cipes du bon goût pour ne jamais bascu­ler dans la vulga­rité. Et quand elle menace d’y céder, sa belle grand-mère Eliza­beth II, ne manque jamais de la rappe­ler à l’ordre. Rien ne prouve qu’il existe un manuel offi­ciel  à la cour veillant à faire respec­ter les bases de la tenue de repré­sen­ta­tion, mais toujours est-il qu’il existe des tabous et des obli­ga­tions. Selon des proches de la reine, Kate se fait régu­liè­re­ment rappe­ler à l’ordre par Buckinh­gham. Cet été, elle a été priée de délais­ser le court et les chaus­sures compen­sées, deux de ses préfé­rences. Pour les compen­sées, la reine aurait cédé, pour le court, elle résiste encore.

 

Les don’t de Kate Midd­le­ton: 

 

 

1)  Jamais de vernis de couleur. Déclaré vulgaire, celui-ci est pros­crit. La duchesse de Cambridge s’en tient donc à une macu­cure nude  avec les vernis Bourjois so laque N°28 ou Allure de chez Essie en n°423. Et, bien entendu, il lui est impos­sible de céder aux french manu­cure qui reste­ront l’apa­nage des vedettes trashs de la télé­réa­lité. La phobie des aris­to­crates anglais.

2)  Pas de compen­sées. Si Kate a pour­tant un penchant pour ce type de chaus­sures, la reine lui a encore récem­ment fait savoir qu’elles étaient inélé­gantes. Passe encore que sa belle-fille ait cédé parfois à la mode des sandales qui dévoilent cette partie intime et long­temps cachée par les aris­to­crates que sont les orteils, mais elle devra donc s’en tenir doré­na­vant aux talons clas­siques. La duchesse de Cambridge, de guerre lasse, aurait obtem­péré.

3)  Pas de robes au dessus du genou. Kate peine à aban­don­ner l’ha­bi­tude de montrer ses jambes, au demeu­rant splen­dides. Mais la reine lui fait une guerre sans relâche pour qu’elle cède. Selon cette dernière, le court fait « ordi­naire ». Mais Kate conti­nue d’en porter. A suivre…

4)  Pas d’ex­ten­sionsPas de mèches. Natu­rel­le­ment dotée d’une belle crinière ; Kate Midd­le­ton n’aura jamais recours à ces attri­buts –volumes et couleurs non natu­relles- qu’elle doit lais­ser aux reines du R’n’b. Elle est donc fidèle à son brushing sage. Puisqu’il n’est pas ques­tion, par ailleurs, qu’elle appa­raisse en public sans être coif­fée.

5)   Pas de sour­cils trop dessi­nés. C’est la Française Sabrina Benali, à la tête des salons de beauté « Un jour, un regard » qui s’oc­cupe du regard de la duchesse dont l’ob­ses­sion affi­chée est celle de « privi­lé­gier la distinc­tion ». Rien de trop flagrant, donc, dans le dessin de ses sour­cils qui restent juste parfai­te­ment entre­te­nus chaque mois.

6)   Pas de bijoux fantai­sie. Pour sortir, Kate Midd­le­ton doit piocher dans les joyaux de la Couronne exclu­si­ve­ment. Une obli­ga­tion qui, pour le coup, étant donné les trésors accu­mu­lés, ne doit pas trop lui peser.

7)  Pas de jambes nues. Même s’il fait très chaud, la duchesse de Cambridge est priée de mettre toujours des collants pour garder le chic de jambes gainées à la scin­tillance irréelle. Une obli­ga­tion qu’elle a parfois du mal à respec­ter. Mais qui, étant donné les si nombreux flashs des photo­graphes qui l’en­vi­ronnent, a l’avan­tage réel de « photo­sho­per » les imper­fec­tions cuta­nées.

8)   Pas de sac porté à l’épaule. Si la reine, pour sa part, dégaine toujours un petit sac dont elle tient l’anse à la main ou à la saignée du coude, Kate, pour sa part, évite souvent d’en porter. Mais ce n’est donc pas demain la veille qu’on la verra avec une besace en bandou­lière. Sauf s’il faut porter le gibier à la chas­se…

9)   Pas de tatouage. Si le vulgum pecus peut se lais­ser aller à arbo­rer des dessins sur sa peau, il va de soi qu’au­cun tatoueur ne doit pouvoir marquer de façon indé­lé­bile le corps aris­to­cra­tique. Cet été, ce sera encore raté si on espère un jour voir nager la duchesse avec un petit dauphin sur l’épaule.

10)  Pas de panta­lon pour le soir. Si, en jour­née, la duchesse s’au­to­rise jusqu’au jean, lors de sorties offi­cielles on ne la voit jamais qu’en robe. Une obli­ga­tion proto­co­laire qui pros­crit le smoking-panta­lon cher àYves Saint Laurent.

gala.fr

Il risque d’y avoir une sacrée ambiance lors de la prochaine soirée des MTV Video Music Awards qui se dérou­lera le 30 août prochain. Miley Cyrus a annoncé hier, lundi 29 juillet, sur Twit­ter qu’elle présen­tera la 32e édition.


Miley Cyrus aux commandes des MTV Awards

 

Une anima­trice de choc pour une soirée qui promet de l’être tout autant! L’in­for­ma­tion est tombée hier, lundi 20 juillet, sur les réseaux sociaux: ce sera Miley Cyrus qui sera aux commandes du 32e épisode des MTV Video Music Awards (MTV VMA)qui aura lieu le 30 août. La chan­teuse de 22 ans connue pour ses frasques s’est munie de son compte Twit­ter pour annon­cer la bonne (?) nouvelle à ses millions de fans. Pour cela, l’ar­tiste admi­ra­trice du créa­teur français Simon Porte Jacque­mus  ne s’est pas conten­tée d’un simple message. Miley a en effet publié une drôle de photo: dégui­sée en extra-terrestre de la tête aux pieds, elle porte une pancarte où il est écrit: “MTV n’a pas voulu m’in­vi­ter sur scène”. Sur la deuxième partie du cliché, Miley tire la langue—­comme d’ha­bi­tu­de— et cette fois-ci le carton indique: “donc, c’est moi qui vais présen­ter les MTV VMA cette année”. Voilà de quoi nous mettre déjà dans l’am­biance déjan­tée, propre à la petite amie de Stella Maxwell.

Et qui risque d’en effrayer certains...Impos­sible d’ou­blier le scan­dale qu’a­vait provoqué Miley  en dansant sur scène aux côtés de Robin Thicke en 2013. Rappe­lez-vous, en pleine céré­mo­nie, la végé­ta­rienne la plus sexy  de l’Amé­rique effec­tuait un twerk collé-serré au chan­teur—­façon frotti-frot­ta—le tout magni­fié par des tirages de langue.Un show qui n’était pas resté sans consé­quence sur son couple avec Liam Hemsworth, son petit ami de l’époque. Un an après ce véri­table tollé, Miley Cyrus se rattra­pait en faisant monter sur scène l’un de ses proté­gés. Si on croyait Miley Cyrus rangée depuis cette bonne action etla créa­tion de sa fonda­tion dédiée aux jeunes en diffi­culté, il n’en est rien. Il y a quelques jours, l’in­ter­prète de We can’t stop postait des photos d’elle seins nus ou en train de fumer un joint sur Insta­gram.

gala.fr

Fraî­che­ment descen­due de l’avion, Kim Karda­shian a passé la soirée dans un restau­rant pari­sien. Et elle n’est pas passée inaperçue.


Photos - Pour sa soirée à Paris, Kim Karda­shian sort un impres­sion­nant décol­leté

 

Les mines médu­sées des badauds ne l’ont pas impres­sion­née le moins du monde : Kim Karda­shian est désor­mais habi­tuée à ce que tous les regards convergent vers elle et ça n’a pas loupé lorsqu’elle est arri­vée hier, lundi 20 juillet, à l’aé­ro­port de Roissy. La vedette de télé-réalité est descen­due à l’hô­tel Costes, près de la place Vendôme, où elle a désor­mais ses habi­tudes puisqu’elle y réside régu­liè­re­ment quand elle est de passage à Paris. Comp­tez au moins 500 euros par nuit pour la chambre « mini »… Mais elle n’est pas restée devant la télé pour regar­der Ques­tions pour un cham­pion. Kim Karda­shian a embarqué toute sa petite troupe d’as­sis­tants et de gardes du corps pour aller quelques mètres plus loin, au Ferdi, un restau­rant réputé pour ses burgers. Kanye West, l’époux de Kim, y a été vu à plusieurs occa­sions.

Là aussi, des passants inter­loqués de la voir trot­ter à quelques mètres d’eux ont fait du surplace pendant quelques instants avant de reprendre une vie normale. Mais vu le décol­leté pigeon­nant qu’af­fi­chait la belle, on comprend qu’ils aient marqué un petit temps d’ar­rêt. Une longue veste la proté­geait quelque peu des regards, mais dès qu’elle l’ou­vrait, on avait une vue déga­gée sur sa géné­reuse poitrine tandis que ses jambes appa­rais­saient par trans­pa­rence au travers de sa robe. On vous laisse regar­der tout ça dans notre diapo­rama.

voici.fr

La police tente de retrou­ver les quatre personnes qui se sont intro­duites chez Chris Brown la semaine dernière. D’après les premiers éléments de l’enquête, les cambrio­leurs connaissent très bien le chan­teur.


Chris Brown cambriolé : ses plus proches amis pour­raient l’avoir volé

 

Peut-on entrer chez Chris Brown comme dans un moulin ? Après une fan nue  il y a quelques semaines, quatre personnes se sont intro­duites chez le chan­teur dans la nuit du mardi 14 au mercredi 15 juillet et ont fait main basse sur plusieurs biens lui appar­te­nant, notam­ment de l’argent. L’enquête de police est toujours en cours, mais à en croire TMZ, les forces de l’ordre et l’ar­tiste soupçonnent de proches amis de Chris Brown. Plusieurs indices tendent à démon­trer que les intrus connais­saient les lieux mais aussi l’em­ploi du temps précis du chan­teur.

Aux alen­tours de 2h du matin mercredi, alors que Chris Brown assis­tait à une fête qu’il avait lui-même orga­ni­sée dans un club de Los Angeles, quatre personnes ont fait irrup­tion dans sa maison de la vallée de San Fernando, le visage dissi­mulé sous des masques de ski. Une tante du chan­teur était présente dans la maison et elle a été enfer­mée dans un placard sous la menace d’une arme à feu. Les cambrio­leurs ont pris de l’argent, divers objets de valeur et mis la maison sens dessus dessous. La tante a appelé la police dès leur départ et a témoi­gné de ce qu’elle avait vu et entendu. Appa­rem­ment, les quatre voleurs étaient régu­liè­re­ment tenus au courant de ce que faisait Chris Brown, ce qui indique qu’un proche de l’ar­tiste les rencar­dait en direct sur ses faits et gestes.

La police s’in­ter­roge aussi sur le gérant d’un club qui a versé 50 000 dollars en espèces au chan­teur quelques jours plus tôt pour venir faire une perfor­mance dans son établis­se­ment. D’après une source proche du dossier, le gérant aurait pu s’as­so­cier à des proches de Chris Brown pour s’em­pa­rer de cette somme d’argent qu’il savait très bien pouvoir trou­ver chez le chan­teur. Mais cette sombre affaire pour­rait égale­ment être liée à une guerre interne à un gang auquel Chris Brown est lié. Selon TMZ, l’of­fi­cier de police chargé de l’enquête est d’ailleurs un membre de l’anti-gang de la police de Los Angeles.

Chris Brown aurait d’ores et déjà commencé à faire le point sur son entou­rage, mais TMZ rappelle qu’il avait pris l’ha­bi­tude d’in­vi­ter chez lui toutes les personnes qu’il rencon­trait en soirée et qui lui étaient sympa­thiques, ce qui fait quand même pas mal de monde. Il risque de deve­nir un peu plus méfiant main­te­nant.

voici.fr

Comme ils ont grandi ! Les jumeaux de Brad Pitt et Ange­lina Jolie viennent d’avoir 7 ans et ils semblent avoir poussé d’un coup ! Knox est le portrait craché de sa sœur aînée, Shiloh.


Ange­lina Jolie : ses jumeaux Vivienne et Knox ont bien changé !

 

Au premier coup d’œil, on a cru qu’Ange­lina Jolie avait orga­ni­sée une sortie avec deux de ses filles : Shiloh et sa petite dernière Vivienne.

Mais non, c’est bien Knox, le jumeau de Vivienne qui était de sortie avec sa célèbre maman ce week-end. Il faut dire que les deux derniers de la famille la plus connue du show­biz ont bien changé !

Et Knox, sept ans, ressemble trait pour trait à sa grande sœur Shiloh.

Cette dernière, qui désire qu’on l’ap­pelle John, ne s’ha­bille qu’en style boyish et porte les cheveux coupés très courts, d’où la trou­blante ressem­blance avec Knox.

Sur les dernières photos, prises hier lors d’une jour­née shop­ping bien remplie, Vivienne et son frère jumeaux ont tous deux encore les joues bien rondes de l’en­fance. Ils ont cepen­dant sacre­ment poussé depuis quelques mois !

Vivienne est une adorable petite fille aux cheveux longs et aux traits fins, tandis que Knox semble avoir hérité du regard et des expres­sions de son papa, Brad Pitt .

Les deux enfants ont souf­flé ensemble leurs bougies le 12 juillet dernier entou­rés leurs parents et leurs frères et sœurs : Maddox, Shiloh, Pax, et Zahara. Vive­ment une grande photo de famille ! 

voici.fr

Le chan­teur coréen Psy a été victime d’un acci­dent de la route le 16 juillet dernier comme le rapporte la presse chinoise. Plus de peur que de mal: le chan­teur est ressorti indemne de son caram­bo­lage. Il a même quitté les lieux de l’ac­ci­dent de manière tout à fait inédi­te…


Psy, victime d’un acci­dent de voiture

 

Alors qu’il se rendait à son hôtel dans une ville de Chine  située au sud-ouest de Shan­ghaï, le chan­teur sud-coréen Psy a été victime d’un acci­dent de voiture qui aurait pu être drama­tique. Vers 15 heures ce jour-là, la magni­fique Rolls-Royce rouge du chan­teur a percuté un bus à une inter­sec­tion. L'avant de la luxueuse voiture a été complè­te­ment détruit par le choc mais le chan­teur est sorti indemne de l’ac­ci­dent. On ne connaît pas encore les circons­tances exactes de l’in­ci­dent ni si Psy était au volant de la voiture ou simple passa­ger.

L’inter­prète de “Gagnam style”  s’est empressé de sortir du véhi­cule. Il n’a pas attendu l’ar­ri­vée de la police pour établir un constat pour l’as­su­rance. Le chan­teur est tout simple­ment monté dans une Porsche qui est rapi­de­ment venue sur les lieux de l’ac­croc. Selon le site duShan­ghaiist, les dommages maté­riels s’élè­ve­raient à un peu moins de 300 euros pour le bus presque 100 000 euros pour la voiture du chan­teur Sud-coréen…

Depuis 2012 et la sortie de son tube plané­taire Gagnam Style, Psy n’a pas cher­ché à reve­nir sur le devant de la scène musi­cale. Premier artiste à dépas­ser le milliard de vues pour un seul clip sur Youtube, il est devenu milliar­daire en seule­ment quelques mois et semble profi­ter tranquille­ment de sa fortune qui s’élève aujourd’­hui à 45 milliards de dollars. On comprend mieux pourquoi sa Rolls Royce en morceaux ne lui a fait ni chaud ni froid...

gala.fr

Demain, Diego Mara­dona affron­tera, au tribu­nal, son ex-femme Clau­dia Villa­fañe qu'il soupçonne d'être respon­sable de la dispa­ri­tion de six millions de dollars de son patri­moine. La guerre est décla­rée avec celle qui fut son épouse entre 1984 et 2004 et qui lui a donné deux filles.


Mara­dona soupçonne son ex-femme de lui avoir volé plusieurs millions

Si Diego Mara­dona a long­temps quali­fié Clau­dia Villa­fane comme étant «la femme de sa vie», il est aujourd’­hui très en colère contre celle avec qui il a été marié pendant plus de 20 ans. Le capi­taine de l'équipe d'Argen­tine cham­pionne du monde 1986, qui a toujours eu des diffi­cul­tés à gérer sa fortune,   soupçonne en effet la mère de deux de ses six enfants,  d'être respon­sable de la dispa­ri­tion de six millions de dollars (5,53 millions d'euros) de son patri­moine. El Pibe De Oro  (soit le gamin en or, son surnom), crai­gnant que de l'argent ait disparu de plusieurs de ses comptes bancaires argen­tins et étran­gers, a demandé à ses avocats d'enta­mer des audi­tions, selon le Diario Popu­lar. Selon le jour­nal argen­tin, l'audi­tion de son ex-femme, mère de ses deux filles Dalma et Gianinna, devant un juge et une média­trice a été décidé par Mara­dona.” Préci­sons que comme le rappelle l’AFP,depuis la procé­dure de divorce enta­mée en 2003 par Clau­dia Villa­fañe, celle-ci a obtenu la gestion du capi­tal de son ex-mari, lui permet­tant ainsi de préser­ver le patri­moine de ses filles.

Dalma Mara­dona, fille cadette de Diego et Clau­dia Villa­fane a pris parti pour sa mère dans une inter­view accor­dée à la radio La Once Diez«Je suis la première à dire que ma maman est la personne la plus honnête du monde, j'en mettrais ma main au feu»,a-t-elle déclaré. Il faut voir qui est de l'autre côté. Il me semble que mon père est très mal conseillé et mal entouré. J’es­père que cette affaire n'ira pas en justice car c'est aussi usant. Pour la presse c'est une fête, pour nous c'est doulou­reux».
gala.fr

 

 

Il n'y pas d'heure pour travailler. En pleine nuit, Rihanna s'est rendue dans un studio de New York pour une séance d'enre­gis­tre­ment vêtue d'un soutien-gorge et d'un simple pyjama.


PHOTOS Rihanna : pas le temps de s'habiller pour aller au studio !

 

Rihanna est-elle en retard dans l'enre­gis­tre­ment de son nouvel album ? Vendredi soir, la chan­teuse a surpris les photo­graphes à New York en appa­rais­sant en pyjama dans la rue et en pleine nuit. La star a visi­ble­ment été prise d'une envie soudaine de se rendre en studio d'enre­gis­tre­ment et n'a même pas pris la peine de s'habiller. Il faut dire qu'avec son agenda très chargé et ses esca­pades avec le foot­bal­leur Karim Benzema, Rihanna n'a plus une minute à elle.

La star, qui tient toujours à avoir des looks élabo­rés, s'est donc affi­chée avec un ensemble panta­lon-peignoir en satin rose, un verre à la main et prête à donner de la voix. Avec ses longs ongles vernis en rouge et ses nombreux bijoux, la jeune femme n'a pas oublié de faire une pointe de provo­ca­tion et jouer la carte de la femme fatale en dévoi­lant un soutien-gorge blanc en dentelle et ultra trans­pa­rent, lais­sant aper­ce­voir ses tétons.

Afin d'être glamour et sexy jusqu'au bout des pieds, la belle a chaussé des mules à talons en plumes roses. Une tenue décon­trac­tée mais ultra travaillée pour Rihanna, qui a prévu de passer la nuit à mettre en boîte ses prochains tubes.
voici.fr
 

Huit mois après sa sortie en France, Samba s’in­vite aux États-Unis. Omar Sy était jeudi soir à New York pour assis­ter à l’avant-première orga­ni­sée pour l'occa­sion. Il était accom­pa­gné de son épouse Hélène et de l’équipe du film


Omar Sy à New-York avec son épouse pour présen­ter Samba

La sortie de Samba aux États-Unis était jouée d’avance : même pas encore arrivé sur les écrans français, le film susci­tait déjà la curio­sité des distri­bu­teurs améri­cains. Les droits d’au­teur ont en effet été rache­tés en septembre dernier par la société Broad Green Pictures, visi­ble­ment sûre du succès de cette produc­tion bien française outre-Atlan­tique. Convain­cue par l’ac­cueil chaleu­reux du long-métrage au festi­val de Toronto, la société de distri­bu­tion a aussi certai­ne­ment été séduite par la présence d’Omar Sy au casting de ce film signé Eric Tolé­­dano et Olivier Nakache

L’ac­teur d'Intou­chables se fait petit à petit une place à Holly­wood  en multi­pliant des petits rôles dans des films à gros budget. Après une appa­ri­tion éclair dans X-Men : Days of future past, Omar Sy a récem­ment joué aux côtés de Chris Pratt  dans Juras­sic Worldtoujours à l’af­fiche en France.

Si Samba a plutôt séduit les Français à sa sortie, l’ac­cueil qui lui sera réservé aux États-Unis reste encore incer­tain. Le film devra en effet faire face à une rude concur­rence, puisque de gros block­bus­ters sont program­més sur les écrans améri­cains tout l’été: Termi­na­tor: Geni­sys, Ant-man ou bien­tôt le prochain Mission Impos­sible, qui devraient davan­tage rameu­ter les foules que Samba. Néan­moins, les spec­ta­teurs qui ont horreur de la science-fiction et préfèrent les histoires plus humaines devraient trou­ver leur bonheur avec Samba, un film touchant mais jamais larmoyant.

gala.fr

 

Quand elle est enceinte, Kim Karda­shian lève le pied sur les photos sexy. Heureu­se­ment pour la planète, elle a un bon gros stock de clichés d’elle nue. Elle vient d’ailleurs d’en poster un qui date de 2011 !


Kim Karda­shian poste une photo inédite d’elle toute nue et argen­tée !

 

Kim Karda­shian nue sur Inter­net, c’est un peu comme les soldes. On y a droit plusieurs fois pas an, c’est souvent moins bien qu’an­noncé et pour­tant à chaque fois on a hâte que ça commence ! Il faut dire que si la belle brune est aujourd’­hui une star, c’est en grande partie à son corps aux courbes aussi parfaites qu’im­pro­bables qu’elle le doit. D’ailleurs Kimie ne refuse jamais un bon shoo­ting nudiste. Qu’elle soit nue et huilée – option recto-verso  – ou en pleine roulade cham­pêtre dans le Val d’Oise, la femme de Kanye West aime montrer son corps. Seule excep­tion à cette règle, ses gros­sesses. 

Comme elle est sympa, Kim veille à ce que les inter­nautes ne soient pas en manque de clichés sexy pendant qu’elle fabrique le bébé Karda­shian-West numéro 2… C’est donc tout natu­rel­le­ment que l’épouse de Kanye West a posté hier sur son compte Insta­gram une photo d’un shoo­ting datant de 2011 où elle est… toute nue ! Sur le cliché la bombe anato­mique est allon­gée dans un bain de pein­ture argent, et aucun vête­ment ne vient gâcher cette œuvre pictu­rale.

voici.fr

Leur album en commun ayant cartonné, il était logique que Lady Gaga et Tony Bennett partent ensuite en tour­née pour satis­faire les foules. Les deux artistes ont choisi de passer par les grands chemins : ils arpentent les festi­vals de jazz, pour ravir à la fois le public jeune de la première et celui plus vieillis­sant du second.


Lady Gaga, Queen of jazz?

Mais où se cache Lady Gaga ? Ces derniers temps, on n'entend plus trop parler de la chan­teuse – tout juste une rumeur de gros­sesse a-t-elle égayé le début de son été, avant d'être rapi­de­ment démen­tie. Pour­tant, Mother Mons­ter n'a pas chômé : elle se balade en réalité de festi­val de jazz en festi­val de jazz, au côté de son nouvel acolyte Tony Bennett. Le duo défend Cheek to cheekson album commun sorti en septembre 2014.

 

Rotter­dam le 10 juillet, Pérouse le 15… Les deux artistes n'arrêtent pas de se bala­der en Europe, pour le plus grand plai­sir de publics très diffé­rents. « Les fans costu­més et maquillés de Lady Gaga cotôyaient paci­fique­ment les admi­ra­teurs retrai­tés de Tony Bennett », peut-on lire dans Libé­ra­tion, qui relate leur passage au Pays-Bas dans le cadre du North Sea Festi­val. Un concert au cours duquel il était appa­rem­ment « vain » de cher­cher « la moindre émotion » : une critique déjà formu­lée lors de leur show à Bruxelles, auquel Gala.fr avait pu assis­ter.

 

En quête de respec­ta­bi­lité depuis plusieurs mois, Lady Gaga devra donc faire plus pour convaincre les aficio­na­dos de jazz qu'elle a bien sa place au côté de l'immense Tony Bennett. La chan­teuse cherche dans cette nouvelle aven­ture un second souffle, après l'échec de son album Artpop – une absence de réus­site qui l'a éloi­gnée du rang d'icône de la pop qu'elle avait réussi à atteindre.

gala.fr

En 2005, Brad Pitt plaquait la gentille Jenni­fer Anis­ton. Cause de la rupture ? La très sulfu­reuse Ange­lina Jolie. Dix ans après, la belle brune s’est rangée et Brad Pitt est l’heu­reux papa de six enfants. Retour en images sur cette love story !


Brad Pitt et Ange­lina Jolie : leurs dix ans d’amour en photos

 

C’était LE séisme de magni­tude 9 sur l’échelle d’Hol­ly­wood ! En 2005, Brad Pitt aban­don­nait sa ravis­sante et char­mante Jenni­fer Anis­ton, épou­sée cinq ans plus tôt ! Le couple le plus gentillet et glamour des US volait en éclats, et tout ça à cause d’An­ge­lina Jolie, rencon­trée sur le plateau du très oubliable, Mr & Mrs Smith.

La brune ultra sexy, qui clamait haut et fort – et dans le désordre – aimer les filles ET les garçons, boire le sang de son ex-mari Billy Bob Thorne  et le SM. Bref un sacré chan­ge­ment de cap pour le gentil Brad. 

Mais alors qu’il y a dix ans, personne n’au­rait parié un kopeck sur cette love story, il faut bien avouer qu’aujourd’­hui, Brand Pitt et Ange­lina Jolie sont offi­ciel­le­ment un couple parfait. Trans­for­mée par l’amour que lui porte son beau blond, la comé­dienne qui a fêté ses 40 ans le mois dernier, a laissé de côté ses penchants les plus sombres.
Plus amou­reux aujourd’­hui qu’hier et plus soudés que jamais par les épreuves de la vie, les deux sex-symbols qui se sont dit oui l’an dernier  sont à la tête d’une magni­fique tribu compo­sée de leurs six enfants, qu’ils élèvent dans le respect et l’ou­ver­ture aux autres. Loin, bien loin du destroy et de la provoc’ des débuts.

Nous vous propo­sons une petite rétros­pec­tive en images de cette belle histoire, des débuts « incer­tains » de Brad et Angie au bonheur sans nuage qu’ils vivent aujourd’­hui. Prépa­rez le popcorn.
 

La première photo du film "Southside with you", qui retracera la romance de Barack et Michelle Obama, a été diffusée.


 

 

Elle nous montre Parker Sawyer dans le rôle de Barack et Tika Sumpter dans celui de Michelle. Le film reviendra sur le premier rendez-vous du couple à la tête des Etats-Unis. Ils en avaient parlé lors de la campagne présidentielle en 2012. Barack avait raconté qu'il avait emmené Michelle voir le film "Do the Right Thing" de Spike Lee. 

Le couple avait même enregistré un message pour le 25e anniversaire de la sortie du film. Michelle expliquait alors: "Il essayait de me montrer son côté sophistiqué en choisissant un cinéaste indépendant qui n'était pas très connu. Au final, c'était un super film." Barack Obama avait alors remercié Spike Lee de l'avoir aidé à "impressionner Michelle".

7sur7

En 2006, à l’oc­ca­sion des J.O. de Turin, le Prince Albert II appa­rais­sait pour la première fois aux côtés de Char­lène Witt­stock. Aujourd’­hui, deve­nue son épouse et mère de ses deux enfants, la prin­cesse tire un premier bilan sur sa vie de femme mariée.


Char­lène de Monaco raconte ses débuts diffi­ciles sur le Rocher

 

Le week-end dernier, à Monaco, le Prince Albert II a célé­bré ses dix ans de règne. Une date qui coïn­cide (à quelques mois près) avec l’of­fi­cia­li­sa­tion de Char­lène Witt­stock dans sa vie. A cette occa­sion, celle qui – depuis – est deve­nue sa femme et la mère de ses deux enfants, a pris la parole en public, lors des festi­vi­tés orga­ni­sées sur le Rocher. Pour la toute première fois, la jeune maman s’est expri­mée en français« Tu es le prince de cœur, a-t-elle déclaré à son époux. Et tu es le prince de mon cœur. » Une jolie décla­ra­tion face à laquelle Albert II a fondu en larmes.

>>> Char­­lène de Monaco explique pourquoi elle a pleuré à son mariage

Dans le dernier numéro de Paris Match, la Prin­cesse Char­lène est allée plus loin dans sa décla­ra­tion d’amour à Albert II et au peuple moné­gasque. Le bilan qu’elle tire des dix dernières années passées à ses côtés est très poignant. « Le prince Albert est doux, discret et natu­rel­le­ment char­mant, confie son Altesse. […] Dans ses fonc­tions prin­cières comme dans notre couple, il est le pilier, celui qui endosse toutes les respon­sa­bi­li­tés, celui qui inspire, qui encou­rage. » Même constat en ce qui concerne Jacques et Gabriella, les jumeaux qu’ils ont eu le 10 décembre dernier  : le prince Albert est un véri­table papa poule. « La vie de famille a pour lui une très grande impor­tance, souligne la prin­cesse. C’est si touchant de l’ob­ser­ver commu­niquer avec nos jumeaux ! Il m’ar­rive très souvent de le surprendre en grande conver­sa­tion, si je puis dire, indif­fé­rem­ment avec Jacques ou Gabriella, les tenant dans ses bras avec une infi­nie tendresse. »

 >>> Char­­lène de Monaco : son père espère qu’elle élèvera ses jumeaux avec fermeté

Un bonheur qui efface des premiers pas hési­tants en prin­ci­pauté. Char­lène l’avoue, l’adap­ta­tion a sa nouvelle vie n’a pas été évidente. « Mes premiers temps dans ce nouvel envi­ron­ne­ment ont été un véri­table défi, constate-t-elle. Ma famille et mes amis me manquaient, autant que le mode de vie plus simple dans lequel j’avais été élevée. » D’au­tant plus que lors de son arri­vée sur le Rocher, elle n’a pas trouvé que des bras ouverts. « Quelques-uns se sont montrés hostiles à mon égard, reje­tant ainsi le choix du souve­rain, a révélé la prin­cesse. Cela l’a atteint et blessé autant que moi-même. Dans cette épreuve, nous avons tous les deux souf­fert. » Fort heureu­se­ment, Albert II a su trou­ver les mots pour récon­for­ter sa promise. « Mon époux a toujours été un soutien chaleu­reux et sans faille à mon égard, m’enjoi­gnant d’être patiente, a-t-elle conclu. Aujourd’­hui, je suis heureuse d’avoir suivi son affec­tueux conseil. »

voici.fr

Céline Dion, morte ? Une horrible rumeur née ce week-end sur Inter­net, qui s'est répan­due comme une trai­née de poudre. Du déjà-vu pour la chan­teuse qui ne supporte pas ces canulars – d'autant qu'elles touchent sa famille.


Céline Dion, « heureuse de ne pas être morte »

 

« Je suis heureuse de ne pas être morte. » En 2013, Céline Dion était déjà victime d'un canu­lar annonçant sa mort. Un autre a occupé son week-end, selonMyTF1News. De quoi mettre à nouveau la chan­teuse en colère, comme elle l'était déjà il y a deux ans.

 

« C'était effrayant, j'ai dû appe­ler ma famille, expliquait à l'époque à Digi­tal Spy la chan­teuse qui est désor­mais reve­nue à Las Vegas. J'ai reçu des appels disant qu'il y avait des choses sur Inter­net préten­dant que j'étais morte. Ce qui m'inquiète le plus c'est ma mère. Ça me rend folle de rage – elle a 86 ans et si je ne suis pas avec elle au télé­phone pour lui dire que tout va bien quelques secondes après que ce soit aux infos… Peu importe ce que les gens disent, c'est l'impact sur la famille qui compte. »

 

Céline Dion, qui a connu énor­mé­ment de deuils dans sa vie, ne rigole pas avec la mort. Et la récur­rence des rumeurs de son décès ne l'amuse pas. « Ce n'est pas la première fois que cela arrive, racon­tait-t-elle. Il y a plusieurs années, je me suis appa­rem­ment déjà suici­dée dans mon garage. Ne me deman­dez pas pourquoi je ne veux pas faire partie de l'indus­trie du show­biz ! »

 

La chan­teuse se serait par ailleurs bien passée de ce canu­lar : alors qu'elle recom­mence à se produire sur scène, elle doit aussi soute­nir son époux, René Angé­lil, qui rece­vra bien­tôt le trai­te­ment de la dernière chance dans sa lutte contre le cancer.
gala.fr

Rihanna change sans cesse de style vestimentaire ! Hier encore, la jeune femme avait fait le choix d’une longue robe vert d’eau au motif à fleurs. Top ou flop ?


Rihanna : Top ou flop sa maxi robe à fleurs Versace ?
 
On ne compte plus les différents styles vestimentaires que Rihanna a déjà tentés. Du total look sportswear au smoking ultra-chic et féminin, la chanteuse ne s’en restreint pas à un seul. Hier encore, la jeune femme tentait un nouveau look ! En effet, Riri a été aperçue dans les rues de New York avec une longue robe à l’imprimé fleuri et vert Versace. La Barbadienne avait fait le choix de l’accessoiriser à un collier ras du cou de la même marque, d’une paire de larges mocassins blancs signés Chanel et un sac à dos turquoise. Bonne ou mauvaise combinaison ? Zoom.
 

Top ou flop ?

Rihanna a ce don de détourner une pièce peu flatteuse en look glamour, voire sexy. Cependant, cette fois-ci, c’est un raté pour la star. Cette robe a déjà un style «mémérisant», il n’était donc pas nécessaire de la mixer avec une paire de mocassins blancs Chanel que l’on verrait plutôt aux pieds d’un septuagénaire… Rihanna a également trop joué avec les nuances bleues et vertes. Vert d’eau, vert flashy et bleu turquoise n’ont pas fait bon ménage. D’autant plus si l’on rajoute à la liste le rouge à lèvres violet de la chanteuse. De notre côté, on n’adhère pas. C’est un flop pour Rihanna, qui nous a habitués à beaucoup mieux !
closer.fr

Depuis quelques temps, Leonardo Di Caprio a un nouveau dada: l’en­vi­ron­ne­ment. Fervent mili­tant écolo­giste, il a décidé de multi­plier les dons et les actions pour éveiller les consciences et agir concrè­te­ment. Aujourd’­hui, l’ac­teur a mis 15 millions de dollars sur la table, rien que ça.


Leonardo Dica­prio: 15 millions de dollars pour sauver la planète

 

Ce n’est ni une nouvelle lubie, ni un nouveau caprice. Léonardo Di Caprio est un acteur 100% écolo. Depuis son enfance, il est en effet passionné par la nature. Mais c’est en deve­nant célèbre et en côtoyant des person­na­li­tés influentes que l’ac­teur prend conscience de la néces­sité d’agir et décide de mettre la main à la pâte. La bataille écolo­gique de l’ac­teur ne se résume pas seule­ment à quelque discours bien tourné et quelque campagne de lutte bien huilée. L’ac­teur deTita­nic a adopté au quoti­dien des gestes écolo comme celui d’ache­ter des produits locaux ou encore de conduire une voiture hybride.

Pour autant, l’in­ter­prète de Gatsby le Magni­fique n’a jamais voulu aban­don­ner sa carrière d’ac­teur pour deve­nir mili­tant écolo­giste à 100%.  En effet, Leonardo Di Caprio, le sait, c’est sa célé­brité qui lui permet de faire passer des messages notam­ment. En 2007, l’ac­teur hooly­woo­dien a en effet pu produire un docu­men­taire portant un regard critique sur notre envi­ron­ne­ment. La 11e heure, le dernier virage n’au­rait jamais pu voir le jour s’il n’avait pas été un acteur connu. Sept ans plus tard, il produi­sait à nouveau un docu­men­taire du même type inti­tulé Virunga, au sujet des gorilles cette fois-ci.

Nommé ambas­sa­deur de la paix par l’ONU, l’ac­teur a fran­chi une nouvelle étape dans son combat cette année en annonçant la construc­tion prochaine d’un hôtel entiè­re­ment éco-respon­sable sur l’île qu’il possède au Belize, en Amérique centrale.  En tête des plus gros salaires d’Hol­ly­wood, l’ac­teur ne lésine pas non plus sur les dons finan­ciers faits via sa fonda­tion. Cette fois-ci, les 15 millions de dollars promis  vont reve­nir à diffé­rentes asso­cia­tions envi­ron­ne­men­tales telles queAmazon Watch et Save the Elephants. Ce n’est ni le premier ni le dernier don : comme le précise le commu­niqué de la fonda­tion, Leonardo Di Caprio est prêt à tout pour éviter le pire: “Nous avons la respon­sa­bi­lité d’in­ven­ter un futur où l’ha­bi­ta­bi­lité de notre planète ne se fera pas aux dépens de ceux qui la peuplent.
gala.fr

Après avoir affolé la Toile la semaine dernière en publiant une photo Insta­gram où il appa­rais­sait nu comme un ver tatoué, Justin Bieber a retiré le cliché en s’ex­cu­sant.


Justin Bieber remballe ses fesses
 
Qui l’eut cru? Justin Bieber, 21 ans, roi du scan­dale capri­cieux qui s’ap­plique régu­liè­re­ment à fuir ses respon­sa­bi­li­tés a enfin mûri. Il y a quelques jours encore, on en doutait. Il avait fière­ment posté sur son compte Insta­gram une photo de vacances où il était très détendu. Telle­ment détendu qu’il ne s’était pas aperçu d’un oubli: celui de son caleçon. Comme il fallait s’en douter, le web s’est rapi­de­ment emparé de la photo choc, commen­tant aléa­toi­re­ment le char­mant fessier du jeune homme et son indé­cence. 
Mais Justin Bieber s’est fina­le­ment décidé à réflé­chir à ses actes. Hier, il a supprimé le cliché de son compte Insta­gram et a présenté ses excuses. Il explique avoir été confronté à la réac­tion d’une de ses jeunes fans, fille d’un de ses amis. Prise de conscience soudaine sur le réel impact de ses plai­san­te­ries au poten­tiel humo­ris­tique discu­table.
“J’ai effacé la photo de mes fesses sur Insta­gram. Non pas que la trou­vais incor­recte, mais la fille de l’un des mes proches me suit et elle a été gênée de voir mes fesses. Je n’avais pas du tout pensé à cet aspect et je me suis senti très mal de l’avoir mise mal à l’aise. A tous ceux que j’ai pu offen­ser, je suis vrai­ment désolé. C’était simple­ment une blague, mais je n’ai pas pensé au fait qu’il y a des petits qui me suivent. Je vous aime.”
On ne sait pas si on doit féli­ci­ter Justin Bieber de cette nouvelle matu­rité ou son ami qui a semble-t-il trouvé les mots qui ont fait mouche.
gala.fr
1 2 3 4 5 » ... 192