leral.net | S'informer en temps réel

Photos - Kaolack : Thérèse Faye Diouf inaugure la Case des Tout-Petits de Gamboul Thiomby

La Directrice général de l’Agence nationale de la Petite enfance et de la Case des Tout-Petits (Anpectp), Mme Thérèse Faye Diouf, a procédé, mardi, à l’inauguration de la Case des Tout-Petits de Gamboul Thiombye dans la région de Kaolack. Cette nouvelle structure permettra de booster le taux de pré-scolarisation dans la commune de Thiomby.


Rédigé par leral.net le Mercredi 11 Novembre 2015 à 08:13 | | 2 commentaire(s)|

Après 7 bonnes années passées dans un abri provisoire, les enfants de Gamboul, dans la région de Kaolack, ont vu leur rêve se réaliser. Une nouvelle infrastructure vient de remplacer la case en paille qui avait pris feu en 2011. La structure fait partie des 10 premières cases sous l’ère Macky Sall qui ont démarré en 2013 avec une nouvelle architecture. « Le nouveau modèle intègre tous les aspects liés à l’approche holistique et intègre. Il permet d’élargir l’accès aux services du développement intégré de la petite enfance aux communautés situées dans les zones défavorisées », a souligné la directrice de l’Anpectp pour qui cette Case des Tout-Petits dispose de trois salles pour les sections distinctes, un magasin de stockage des vivres afin de répondre aux exigences de prise en charge des activités de santé-nutrition, des toilettes, etc.

Lors des Assises nationales de l’Education et de la Formation en 2015, le président de la République, Macky Sall, avait demandé à la généralisation de la prise en charge de la petite enfance. Ce qui fait qu’en plus du démarrage de la construction de la deuxième phase des Cases des Tout-Petits dans le quartier zone Sonatel (Mbour), de Ndiafatte (Kaolack), de Malème Hoddar (Kaffrine), de Goudiry (Tambcounda), etc., 17 cases autres cases ont été prévues pour le compte de 2015. « Toutes ces actions concourent à booster considérablement le taux de pré-scolarisation situé à 16,8% en 2015 », explique Thérèse Faye Diouf citant l’ancien Secrétaire général de l’Onu, Koffi Annan qui affirmait : « La petite enfance, de façon spécifique, constitue le point le plus sensible du développement de l’enfant. C’est pour elle que l’on décide soit « d’assurer à tous les enfants un bon départ pour la vie » soit de réduire leurs potentialités et d’en faire des citoyens inaptes pour le développement.

Par ailleurs, le Sous Préfet de la commune de Ngoudjie, dans la région de Kaolack, a tenu à rappeler aux autorités de la commune à s’investir davantage pour entretenir ce joyeux. Parce que, dit-il, ce modèle choisi par l’Agence dirigée par Mme Diouf permettra aux enfants d’évoluer dans un cadre agréable et dans un environnement qui leur permettra de bien préparer le cycle à venir.

Fara Mendy



















Hebergeur d'image





Hebergeur d'image