leral.net | S'informer en temps réel

Photos - La Fondation Servir le Sénégal au chevet des femmes du quai de pêche de Yarakh


Rédigé par leral.net le Lundi 21 Mars 2016 à 09:56 | | 0 commentaire(s)|

Les femmes mareyeuses, écailleuses, bref, toutes celles qui travaillent autour du poisson au niveau du qui de pêche de Yarakh ont reçu, ce week-end la visite d’une délégation de la fondation ‘Servir le Sénégal, de la première Dame, Mariéme Faye Sall qui leur a apporté du matériel et de l’argent. D’un montant d’un million cinq cent mille (1,5 millions), l’argent est destiné aux deux groupements de femmes trouvés sur place.

Ce geste de la Première Dame, qui selon Mme Penda Mbow qui était à la tête de la délégation « Aide et soulage des femmes qui sont à la base et qui rencontrent parfois, des difficultés ».

Composé de gants, de tabliers, de brosses, de couteaux, ce geste va, selon Mme Mbow, « pour leur permettre d’aller, de façon beaucoup plus efficace dans leurs objectifs », a-t-elle fait savoir.

Pour elle, « Il faut qu’on prête plus d’attention à ce qui se passe à la base et ce que font les femmes, parce que, le développement ne se fera pas sans elles ». Poursuivant, elle a indiqué que « toutes les femmes qui sont là sont des femmes impliquées dans le développement et je pense que, si ce pays tient encore, on le doit essentiellement au travail, au quotidien des femmes ».

Mme Mbow de promettre que l’aide que la fondation apporte aux femmes va continuer avec d’autres femmes qui ne sont pas, seulement, dans le domaine des produits halieutiques. A l’en croire, toutes celles qui travaillent au quotidien auront un appui de la part de la part de cette structure.

Les femmes ont apprécié ce geste, et ont fait savoir que le matériel va leur permettre de travailler dans les conditions les meilleures. Elles ont profité de la présence des membres de la fondation pour mettre en exergue les problèmes dont elles sont confrontées que sont, entre autres, un camion frigorifique et la réfection de la toiture du quai de pêche qui est en ruines. Des requêtes qui ne sont pas tombées dans l’oreille d’un sourd, puisque Mme Pemda Mbow a promis de « faire remonter cette doléance auprès de la Première Dame, mais aussi auprès du président de la République ».

Mariamakobarsaleh









Hebergeur d'image