leral.net | S'informer en temps réel

[Photos] Rufisque : la route nationale barrée suite à une manifestation d’élèves du lycée moderne

Ils l’avaient promis, les élèves du lycée moderne de Rufisque l’ont finalement fait. Protestant ce lundi matin contre leur dure condition d’étude mêlée aux nombreuses grèves enregistrées ces dernier temps dans le secondaire, les potaches sont passés à l’acte.


Rédigé par leral.net le Lundi 28 Février 2011 à 16:04 | | 2 commentaire(s)|

[Photos] Rufisque : la route nationale barrée suite à une manifestation d’élèves  du lycée moderne
Une grève de 72 heures a été déclenchée après leur assemblée générale. Investissant la rue, la Route nationale 1 a été barrée durant une trentaine de minutes, avant d’envahir la mairie ville de Rufisque. Reçu par le maire Badara Mamaya Séne, les élèves ont égrenés leur chapelet de doléances au maire. Ce dernier avouant son impuissance face à ce problème, car ne faisant pas parti de ses compétences à toutefois promis de mettre en place un comité d’élèves qui sera chargé de faire la médiation avec les sections syndicales d’enseignants basé à Rufisque.

Les élèves du lycée moderne, ont aussi délogés leurs camarades des autres lycées et collèges de la ville de Rufisque, paralysant ainsi les cours ce lundi dans la ville de Mame Coumba Lamb.

Si cette sortie des lycéens est jugée un peu musclé par certains élèves délogés de leur classe à cause de ce mouvement, il n’en demeure pas moins que la plus part des potaches sont d’accord pour mener le même combat à fin de mettre fin aux nombreuses grèves qui minent le système éducatif sénégalais.



[Photos] Rufisque : la route nationale barrée suite à une manifestation d’élèves  du lycée moderne



1.Posté par Jaxlé le 28/02/2011 19:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Puissent les autorités compétentes statuer sérieusement sur les multiples maux qui gangrènent le système éducatif afin de trouver des solutions heureuses et durables,par pitié pour les enfants des sénégalais moyens qui constituent la majorité des apprenants dans les écoles publiques sénégalaises.
Je vous conseillerai également de bien vouloir relire vos articles afin d'éviter les nombreuses fautes comme il y en a dans celui-ci, il y a des élèves qui vous lisent et qui ne devraient pas recopier ces fautes...

2.Posté par fuy metti le 28/02/2011 21:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ce qui peut arranger les problèmes très vite, c'est le départ de Kalidou Diallo. Cet homme a montré ce dont il était capable:1- politiser le système par le recrutement de militants des fois sans diplomes ou qui ont quitté les bancs depuis ndiadiane ndiaye,-2 tribaliser le ministèrepar le recrutement à tous les postes des membres de son ethnie,-3 opèrer un chantage sur les IDEN et les IA en les menaçant de les révoquer à tout moment s'ils ne font pas la politique pour lui; -4 nommer des gens à des postes de responsabilité alors que ces gens sont moins gradés et moins méritants( l exemple type est l'IA de kolda), 5-empecher le deuxième mouvement, creer des etablissements scolaires, nommer comme directeurs ou principaux des gens qui n'ont aucun merite sinon de lui balayer sa cour. Cet homme a promu comme valeur ce que nous n'oserons jamais inculquer à nos enfants:la promotion par le larbinisme; le gain facile. IL A FAIT TROP DE MAL? kenna du ko jooy xaana les gens qui savent que s'il part, leurs poste pourrait leur échapper car il n'est pas merité par une juste compétition comme cela devrait etre le cas

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image





Hebergeur d'image