leral.net | S'informer en temps réel

Pikine encore zappé ?


Rédigé par leral.net le Mardi 10 Mars 2015 à 10:54 | | 0 commentaire(s)|

Pikine encore zappé ?
Le département de Pikine s’est encore retrouvé zappé quand il s’agissait de choisir le remplaçant de Abdou Mbow à la tête de la COJER. Est-ce un signal fort ou encore signifierait-il que nous n’avons pas assez fait ?

A bientôt 3 ans de pouvoir Pikine compte toujours des communes où aucun responsable n’a été nommé. A qui administrer cette faute ? A nos dirigeants du département ou alors au Président ? Je pense qu’elle est partagée.

Le département de Pikine de par sa taille démographique regorge de jeunes, de diplômés et de personnes stratégiques qui peuvent occuper et mener pleinement de hautes fonctions dans l’Etat.
Mais nous remarquons que nous sommes toujours zappés.

Nous avons aussi l’habitude d’être toujours de la poudre à canon, jamais entreprendre toujours exécuter des ordres, nous minimisons nos ressources et quand il s’agit de s’unir pour l’intérêt commun, nous préférons soutenir un non Pikinois pour notre intérêt.

Alors jusqu’à quand nous nous ferons nous même zappé au profit de ceux que nous soutenons.
Aujourd’hui nous n’avons pas le droit de dire que le Président à oublier Pikine, puisqu’il nomme les personnes que nous faisons la promotion.

Il est vrai que le taux d’éducation n’est pas trop élevé dans le département mais n’empêche nous avons une base de donnée renfermant beaucoup de cadres à la CCR qui ont une grande expertise sur leur domaine.

Le Président devrait s’intéresser d’avantage à la CCR de Pikine afin de pouvoir responsabiliser ces cadres qui ne cherchent qu’à travailler pour le développement de Pikine et du Sénégal.

Il est certain que le Département ne possède pas assez de personnes responsabilisés pour pouvoir gagner les joutes de 2017, certaines communes n’ont pas de responsables détenant les moyens de mener une politique et poser des actes concrets c’est le cas de la commune de Thiaroye sur mer dont je fais partie.

Plusieurs communes sont oubliées ou alors zappées par le Président car n’ayant pas de tutelle qui revendique pour eux.

Mais, il appartient au Président, vu l’importance de l’électorat de Pikine, de redynamiser cette localité afin de pouvoir remporter les élections de 2017.



Morane KAIRE

Président de commission CCR/Pikine






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image