leral.net | S'informer en temps réel

Pillage des forêts en Casamance : Le Collectif des cadres casamaçais tirent la sonnette d'larme


Rédigé par leral.net le Vendredi 10 Juin 2016 à 10:18 | | 1 commentaire(s)|

Pillage des forêts en Casamance : Le Collectif des cadres casamaçais tirent la sonnette d'larme
Le Comité Directeur du Collectif des Cadres Casamançais s'est réuni afin d'examiner la situation économique et sociale de la Casamance. Ces cadres « félicitent et remercient le Président Macky Sall pour les initiatives prises dans le cadre du Projet du Pôle de Développement de la Casamance (PPDC) dont la plus récente est le dragage du fleuve Casamance accompagné du balisage pour l'accès en toute sécurité des bateaux cargos au port de Ziguinchor », lit-on dans un communiqué parvenu à Leral. Malheureusement, « ces efforts risquent d'être amoindris en raison du comportement de certains délinquants véreux qui s'adonnent impunément au trafic de bois entre la Casamance et la Gambie », alertent-ils. Poursuivant, ils indiquent que, « malgré les alertes incessantes, le pillage de la Forêt de Casamance continue de plus belle ». À les en croire, « il est temps d'arrêter la déforestation scandaleuse de la Casamance dont le développement est considéré comme une surpriorité par le président de la République ». Aussi, le Collectif condamne-t-il avec « la dernière énergie I'exploitation abusive des forêts sénégalaises et plus particulièrement celles situées en Casamance et qui alimente un intense trafic illicite de bois en direction de la Gambie ». Suffisant pour que Pierre Goudiaby Atepa et ses camarades invitent l'Etat à « mettre en œuvre, urgemment, les mesures annoncées par le ministre de l'Environnement, notamment, le renforcement de 400 hommes des effectifs des agents des eaux et forêts et la multiplication des opérations conjointes Armée-Gendarmerie ».

Mariama Kobar Saleh






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image