leral.net | S'informer en temps réel

Plaidoyer pour un renforcement du système de protection sociale

Le Sénégal a célébré lundi la Journée africaine de la prévention des risques professionnels en mettant l’accent sur le renforcement du socle de protection sociale en faveur de toute la population, notamment les groupes vulnérables sans distinction de secteur d’activités.


Rédigé par leral.net le Lundi 30 Avril 2012 à 20:36 | | 0 commentaire(s)|

La manifestation, axée sur ‘’la contribution de la prévention des risques au renforcement du socle de protection sociale’’, a été marquée par plusieurs communications avant la cérémonie officielle.

Le thème central de la Journée africaine de la prévention sonne à la fois comme ‘’une interpellation et une exhortation de l’Interafricaine de la Prévention des Risques Professionnels (IAPRP) à l’endroit des différents acteurs de la sécurité et de la santé au travail’’, selon le président du Conseil d’administration de la Caisse de sécurité sociale (CSS).

En choisissant d’aborder la problématique du socle de protection sociale au cours de ce mois africain de la prévention, a ajouté Mamadou Racine Sy, ‘’l’IARPP est animée d’une part par la ferme volonté d’asseoir une prise de conscience des enjeux liés à cette problématique et d’autre part d’inciter les professionnels de la prévention des risques professionnels à davantage s’impliquer dans la mise en œuvre et la promotion du dudit socle’’.

La composante essentielle du pacte mondial pour l’emploi est ‘’une réponse à la crise économique et financière mondiale qui a exacerbé les inégalités sociales et aggraver le fléau de l’extrême pauvreté’’, a t –il rappelé.

Au Sénégal, a-t-il relevé, ‘’les gens ne sont pas pressés d’aller à la retraite parce que, autant dans les autres pays les gens partent de manière anticipée, autant dans notre pays retraite et synonyme de pauvreté, alors les travailleurs l’appréhendent avec beaucoup d’inquiétudes’’.

‘’Il y a beaucoup d’efforts à faire pour renforcer ce socle de solidarité et étendre le minimum vieillesse à tout le monde mais également augmenter et renforcer les pensions retraite’’, a t –il suggéré.

Mamadou Racine Sy a invité le Directeur général de la Caisse de sécurité sociale à ‘’mettre tous les moyens possible pour renforcer les moyens logistiques et humains de la Direction de la prévention des risques professionnels pour qu’elle puisse jouer son rôle dans la politique de protection sociale du pays’’.

La Caisse de sécurité sociale est ’’favorable à la définition de stratégies au niveau national en vue d’une mise en œuvre progressive d’un socle viable à même de relever le niveau de protection sociale en adéquation avec nos besoins priorités et capacités financières’’, selon le président du Conseil d’administration.

Présidant la cérémonie, le ministre de la Fonction publique, du Travail et des Relations avec les institutions, Mansour Sy a estimé que ‘’le socle de protection sociale vise à fournir des transferts sociaux en espèces et en nature garantissant un niveau de revenus minimum et à favoriser un accès financièrement abordable aux services sociaux essentiels comme la santé et l’éducation. Sous cet angle il constitue un puissant instrument de lutte contre la pauvreté’’.

‘’Les systèmes de protection sociale contribuent non seulement à éviter que les individus et leurs familles ne basculent dans la pauvreté mais ils contribuent à la croissance économique en augmentant la productivité du travail et en renforçant la cohésion et la stabilité sociale’’, a t –il ajouté.

La mise en œuvre et la vulgarisation du socle de protection sociale ne sauraient se faire sans la prise en compte de la dimension prévention des risques professionnels, a t –il noté.

Pour relever ces défis, il a invité la Caisse de sécurité sociale à travers la direction de la prévention et des risques professionnels à ‘’œuvrer en synergie avec tous les organismes nationaux spécialisés pour l’ancrage de ce concept dans les politiques et stratégies définis par l’Etat’’.

Le ministre s’est réjoui de l’initiative de mettre en ‘’synergie tous les acteurs du monde du travail autour d’un sujet aussi stratégique pour faire l’état des lieux des politiques de prévention et des risques professionnels au Sénégal et réfléchir à la contribution de ces politiques au renforcement du socle de protection sociale’’.

Pour le ministre, ‘’cela montre que le domaine de la santé et de la sécurité au travail n’est pas en reste dans cette dynamique visant à offrir à chaque membre de la communauté un minimum de garanties essentiel à une vie sociale et économique décente’’.

Il a fait part des enjeux que le Sénégal doit tenir en compte pour être au niveau de protection sociale enviable pour les travailleurs. Pour le gouvernement, il s’agit de trouver ‘’des solutions urgentes, mais des solutions durables aux problèmes qui se posent aux travailleurs (…)’’, selon Mansour Sy.

Le socle de protection sociale est une ‘’initiative inédite’’ formulée par la communauté internationale à travers l’Organisation internationale du travail (OIT) en vue d’éradiquer la pauvreté et donner aux populations des conditions de vie décente.

Plus qu’un simple devoir de solidarité, le socle de protection sociale est un impératif moral qui doit être inscrit au cœur des actions des pouvoirs publics, selon l’OIT.


SOURCE:Aps






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image