leral.net | S'informer en temps réel

Plainte contre Marieme Faye: Les arabisants de l’Apr s’en mêlent… traitent les jeunes marabouts citoyens de "trafiquants de drogue et de Passeports diplomatiques"

Quand des arabisants s’en prennent à des marabouts, les coups de chapelets et de versets coraniques pleuvent. La preuve par la sortie du Mouvement national des arabophones républicains (Mnar) qui "condamne l’exploitation faite par les membres de l’Association des jeunes marabouts de leur statut religieux pour exercer un chantage sur Macky Sall qui se traduit par des tentatives de ternir l’image de son épouse, la brave dame, Marième Faye Sall et de la fondation qu’elle a créée "Servir le Sénégal".


Rédigé par leral.net le Vendredi 3 Octobre 2014 à 09:38 | | 21 commentaire(s)|

Plainte contre Marieme Faye: Les arabisants de l’Apr s’en mêlent… traitent les jeunes marabouts citoyens de "trafiquants de drogue et de Passeports diplomatiques"
Pour Souleymane Gadiaga, Coordonnateur national du Bureau exécutif national du Mnar "ces soi-disant marabouts sont, uniquement, animés par des intérêts purement personnels et partisans (passeports diplomatiques et billets de banque distribués à flot du temps de Wade), et discrètement manipulés par ce dernier, pour empêcher l’aboutissement du procès de son fils Karim Wade".

Le Président pense que ces "petits marabouts, qui reconnaissent eux-mêmes leur immaturité et leurs limites par le nom choisi pour leur association (jeunes marabouts), piétinent les enseignements des vénérés marabouts (Mame Ahmadou Bamba Mbacké, El Hadji Malick Sy …".

Au lieu de suivre "les recommandations de ces guides, relatives au respect de la femme, de sa dignité et de son intégrité physique et morale", poursuit-il, "ces marabouts machiavéliques choisissent de naviguer dans les eaux boueuses et salles de la calomnie, en s’attaquant à une brave, généreuse et digne dame". Gadiaga qui souligne que "le Coran fut très sévère envers les ‘gens de la calomnie’, qui, pour des raisons opportunistes et égoïstes s’attaquèrent à la dignité d’une femme, de surcroît, épouse du Prophète ( Psl)", rappelle une sentence coranique.

Il cite le verset 11 de la Sourate Annour (la lumière) qui dit : "Ceux qui sont venus avec la calomnie sont un groupe d’entre vous. Ne pensez pas que c’est un mal pour vous, mais plutôt, c’est un bien pour vous. A chacun d’eux ce qu’il s’est acquis comme péché. Celui d’entre eux qui s’est chargé de la plus grande part aura un énorme châtiment". Le Mnar invite "ces petits marabouts épicuriens à bien méditer ces versets coraniques et à observer les règles de la morale islamique. Jamais, la quête d’un intérêt personnel et partisan ne saurait justifier la calomnie d’une femme innocente". Quoi qu’il en soit, le Mnar qui dit compter en son sein, des dignitaires religieux, des oulémas, des serignes daara, des imams… prévient qu’il "se dressera contre ces soi-disant marabouts, qui traînent derrière eux un sale passé marqué par des histoires de trafic international de drogue et de passeports diplomatiques".






Hebergeur d'image