leral.net | S'informer en temps réel

Plainte contre Marième Faye Sall : Levée de boucliers contre les accusateurs de la Première Dame

La Première Dame est dans une mauvaise passe. Elle et sa Fondation "Servir le Sénégal" sont au-devant de l'actualité pour une histoire d'enrichissement illicite présumé. L'Association des marabouts citoyens a déposé une plainte contre elle pour un don de 650 millions qu'elle aurait reçu de la Bmce. Seulement, tout le monde ne partage pas leur avis. Des Mbacké-Mbacké, regroupés au sein du Cadre d'orientation et de réflexion pour la République (Corr), ont manifesté leur désapprobation. Du côté de Fatick, le ton est plus virulent et on indexe des desseins inavoués.


Rédigé par leral.net le Jeudi 2 Octobre 2014 à 10:07 | | 20 commentaire(s)|

Plainte contre Marième Faye Sall : Levée de boucliers contre les accusateurs de la Première Dame
"Mme Diouf avait mis en place une structure, Mme Wade également et Mme Sall a mis en place sa fondation. Pourquoi ça suscite tant de bruits ?, s'interroge le porte-parole du Corr, Serigne Sidy Moctar Mbacké. Il soupçonne les accusateurs de la Première Dame, d'après Le Pop, d'être à la solde de gens tapis dans l'ombre. "Il y a certains qui se cachent derrière ces marabouts pour les pousser à parler. C'est une sorte de chantage. Et, ce chantage, nous, qui avons accompagné le Président avant qu'il n'en arrive là, ne l'accepteront pas", assène Serigne Sidy Moctar Mbacké. Lui emboîtant le pas, Serigne Mamour Niang n'a pas manqué de sermonner les pourfendeurs de Marième Sall : "Un marabout doit être quelqu'un qui oriente, quelqu'un qui doit remettre la société sur les rails quand l'ordre est menacé".

Du côté de Fatick, les amis du ministre des Sports ont été moins diplomatiques. "Depuis quelques jours, un soi-disant collectif des jeunes marabouts citoyens s'acharne sur la Première Dame, Marième Faye Sall. Nous, proches du maire de Fatick, Matar Bâ, nous ne pouvons pas rester insensibles aux nombreuses attaques à l'encontre de cette généreuse dame toujours prête à soulager les populations les plus démunies. Aujourd'hui, nous sommes obligés de recadrer ce collectif de jeunes marabout citoyenss mû que par des intérêts inavoués. Mais, aussi replacer les choses dans leur contexte actuel, restaurer l'autorité et rétablir la vérité", lit-on dans une déclaration reçue par Le Populaire.

Et les proches du ministre d'enfoncer le clou : "Force est de reconnaître que derrière ces marabouts incultes se cachent des maîtres chanteurs prêts à mangers à tous les râteliers. Au fait, c'est quoi jeunes marabouts citoyens ? Où est cette citoyenneté prônée par ces mercenaires ? Ce soi-disant collectif de jeunes marabouts citoyens qui n'existe que dans la presse, répudié par la majorité des populations, a dévoilé sa boulimie financière pour faire chanter certaines personnalités". Loin d'en finir avec les détracteurs de Marième Sall, ils enchaînent pour dire que derrière ce collectif, se cachent des gens véreux prompts à menacer pour tenir tête et imposer une position". "Aujourd'hui, il est question de nettoyer les brebis galeuses qui veulent faire des familles religieuses et maraboutiques une chasse gardée et qui, comme des affamés, veulent toujours se régaler dans tous les râteliers", ont-ils martelé avant de conclure : "Marième Faye Sall ne cédera pas à la pression ni au chantage. En plus, elle ne se laissera nullement intimider par des gens véreux mus que par des intérêts personnels. Elle aura toujours cette force de "Servir le Sénégal" et de soutenir le Président Macky Sall avec la bénédiction du Bon Dieu".






Hebergeur d'image