leral.net | S'informer en temps réel

Plein succès de la visite officielle du Président sénégalais au Maroc

Au terme de sa visite officielle au Royaume du Maroc, on peut qualifier celle-ci de totale réussite.

En effet, au second jour de sa visite, Le Chef de l’Etat accompagna Sa Majesté Le Roi Mohammed VI pour la grande prière du vendredi qui se déroula à Mosquée Hassan II de Casablanca, un joyau de l’architecture marocaine et plus grand lieu cultuel musulman au monde après celle de la Mecque.


Rédigé par leral.net le Samedi 27 Juillet 2013 à 22:00 | | 1 commentaire(s)|

Plein succès de la visite officielle du Président sénégalais au Maroc
Par la suite, les deux Chefs d’Etat ont eu des entretiens au cours desquels ils ont souligné l'importance de cette visite et se sont félicités de l'enrichissement et de la diversification du partenariat bilatéral qui constitue, au-delà de ses atouts intrinsèques, un modèle performant de la coopération Sud-Sud et de la diplomatie de développement, telle que tracée par le Souverain marocain.

Sa Majesté Le Roi Mohammed VI et le Président sénégalais, Monsieur Macky Sall, ont également salué la qualité des rapports politiques et stratégiques entre les deux pays frères, qui continuent de se développer sur le socle d'un riche patrimoine culturel, cultuel et humain commun et d'une solidarité exemplaire et sans faille entre les deux pays.

Enfin, les deux Chefs d'Etat ont évoqué d'autres questions régionales et internationales d'intérêt commun, notamment celles concernant la Oumma islamique, la situation dans la région sahélo-saharienne, le dossier malien et les modalités de renforcement des relations du Royaume avec l'Afrique de l'Ouest, notamment avec les 8 pays de l'Union Economique et Monétaire Ouest Africaine dans le cadre du prochain accord commercial et d'investissement, ou encore avec les 15 pays de la Communauté Economique des Etats de l'Afrique de l'Ouest.

La question du Sahara marocain a également été au centre des entretiens entre les deux Chefs d’Etat, j’y reviendrai dans un paragraphe distinct, tant la déclaration du Président sénégalais sur ce sujet est forte importante.

Enfin, pour conclure cette seconde journée de la visite officielle du Président sénégalais, les deux Chefs d’Etat ont présidé au Palais Royal de Casablanca, la cérémonie de signature de sept accords et conventions bilatéraux.

Des accords et conventions portant sur un protocole de coopération entre le Conseil Economique, Social et Environnemental du Royaume du Maroc et le Conseil Economique, Social et Environnemental de la République du Sénégal, sur la coopération entre les deux pays dans le domaine des Affaires Islamiques, sur la coopération entre les deux pays dans le domaine du Tourisme, sur un mémorandum d'entente dans le domaine du transport maritime, sur une convention relative à un partenariat économique entre les instances patronales des deux pays, sur la coopération entre la Caisse de Dépôt et de Gestion du Royaume du Maroc et la Caisse des Dépôts et des Consignations du Sénégal et, enfin, sur une convention relative à un partenariat entre l'Agence de Développement de l'Aquaculture du Royaume du Maroc et l'Agence Nationale de l'Aquaculture de la République du Sénégal.

A noter que la signature de ces accords et conventions s'inscrit dans le cadre du partenariat stratégique, multiforme et volontariste liant les deux pays et témoigne, une fois de plus, de la volonté des deux Chefs d'Etat de hisser la coopération bilatérale au niveau des attentes des deux peuples frères

Ceci étant exposé, je reviens sur l’affirmation du Président sénégalais relative à la position de son pays sur la question du Sahara marocain.

La lecture du Communiqué officiel publié à l’issu des entretiens entre les deux Chefs d’Etat, révèle que le Président Macky Sall «a réitéré la position intangible et sans équivoque du Sénégal sur la marocanité du Sahara et sur les perspectives d'une solution politique définitive à ce différend régional».

Une affirmation qui vient une nouvelle fois confirmer la justesse de la cause du Maroc sur cette question et qui constitue un camouflet aux ennemis du Maroc et au polisario et qui met en faux la déclaration du Premier Ministre algérien, Abdelmalek Sellal, qui a lancé récemment à Tindouf et je le cite : «l’Algérie n’a aucun problème avec les États voisins et que sa position basée sur le bon voisinage est constante et que l’Algérie n’a de comptes à régler avec quiconque et ne veut avoir de problèmes avec quiconque».

Une déclaration en totale contradiction avec les faits et qui ne constitue que de la poudre aux yeux lancée aux algériens et à la communauté internationale pour cacher l’échec du développement de son pays et ce, alors que le Royaume du Maroc poursuit, grâce à la vision stratégique de Sa Majesté Le Roi Mohammed VI, sa marche inexorable vers le progrès et le développement.

Une vision stratégique qui a permis au Maroc de devenir aujourd’hui un pays écouté et respecté sur la scène internationale en raison des réformes affirmées et abouties initiées par le Souverain marocain sur les plans de la démocratie, des Droits de l’Homme, des libertés, de la bonne gouvernance et de la transparence ainsi que son engagement humanitaire et moral constant au service des causes justes et des efforts visant la résolution des conflits.

J’invite le Premier Ministre algérien à consacrer quelques minutes de son temps libre pour jeter un regard à la dernière livraison de Charlie Hebdo. Un article éloquent sur le modèle algérien y est consacré et qui démontre parfaitement que l’Algérie a suréchoué.

En conclusion, la visite officielle du Président sénégalais, qui a pris fin ce samedi 27 juillet 2013, a été une totale réussite. Elle conforte le partenariat stratégique entre le Royaume du Maroc et la République du Sénégal en lui donnant une nouvelle impulsion au bénéfice des deux pays amis et des deux peuples frères.


Farid Mnebhi.



1.Posté par marocain et fier le 28/07/2013 10:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

bien dit Monsieur Farid Mnebhi. j'ajouterais seulement que les grandes nations et un important nombre d'états,se sont aperçus du double langage de l'algérie en ce qui concerne le SAHARA MAROCAIN

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image