leral.net | S'informer en temps réel

Plus de 200 millions pour le financement de projets de femmes

Le ministre de la Femme, de la Famille et de l'Enfance, Anta Sarr Diacko, a remis, dimanche soir, des notifications de financement à des femmes du département de Dakar, pour un montant de 200 millions de francs CFA destinés à 300 projets portés les bénéficiaires.


Rédigé par leral.net le Dimanche 18 Mai 2014 à 22:29 | | 1 commentaire(s)|

Plus de 200 millions pour le financement de projets de femmes
"Je compte injecter une enveloppe de plus de 200 millions de francs CFA pour financer environ 300 projets de femmes des communes d'arrondissement des Parcelles assainies, Grand-Yoff, Patte d'Oie, Ouakam, Yoff, Ngor, Cambérène", a-t-elle déclaré.

Le "problème majeur des femmes reste le financement des projets dont elles sont porteuses", a-t-elle rappelé en présidant la cérémonie de remise de ces notifications de financement.

"Pour y apporter une solution, a-t-elle ajouté, j'ai mobilisé le Fonds national de crédit pour les femmes et le Fonds national de promotion de l'entrepreneuriat féminin pour intervenir conjointement afin de satisfaire le maximum de requêtes de financement''.

Selon le ministre de la Femme, de la Famille et de l'Enfance, ces financements sont accompagnés d'un programme de renforcement de capacités. Ainsi, des sessions de formation seront organisées à l'intention des récipiendaires pour renforcer leurs capacités en techniques de gestion et au-delà, amoindrir les risques de voir des projets échouer.

Anta Sarr Diacko a dans le même temps mis à la disposition des groupements de femmes du matériel d'allègement des travaux, composé de sept moulins.

De même, le service départemental du développement communautaire a reçu du matériel informatique et du mobilier de bureau, pour améliorer ses conditions de travail afin de lui permettre de mieux accompagner et encadrer les femmes, a-telle indiqué.

Pour que ces financements consentis à des taux d'intérêt de 5% puissent être pérennisés, Mme Diacko a invité les bénéficiaires à "une culture du remboursement des prêts", pour que "d'autres femmes (puissent) avoir la chance de bénéficier d'un crédit et de réaliser leurs projets".

Anta Sarr Diacko a dit son espoir de voir ces financements utilisés "à bon escient", ce qui permettraient aux bénéficiaires de mener des activités génératrices de revenus et de faire des profits, pour "gagner dignement leur vie et contribuer à la croissance économique et au développement du pays".

APS






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image