leral.net | S'informer en temps réel

Plus de 26 h de coupure : Ngor, Almadies, Mamelles et Ouakam veulent porter plainte contre la Senelec


Rédigé par leral.net le Lundi 3 Novembre 2014 à 21:34 | | 1 commentaire(s)|

Plus de 26 h de coupure : Ngor, Almadies, Mamelles et Ouakam veulent porter plainte contre la Senelec
Les habitants de Ngor, Ouakam, Almadies et Mamelles, n’en peuvent plus. Les coupures d’électricité devenues récurrentes dans leurs quartiers, alors qu’ils continuent de payer très cher leurs factures, veulent à présent déposer une plainte contre la Senelec.

«Il y a eu 11 heures de coupure mardi dernier, 13 h vendredi et plus de 26 heures, de dimanche à 1h du matin à ce matin, lundi. Puis le courant est revenu et ça a été coupé à nouveau jusqu'à midi. Cela a affecté les quartiers de Ngor, Almadies, Virage, Mamelles, Mermoz et Ouakam. Aucune réponse claire de la part des agents de la Senelec sur ce qui se passe», a déploré Karine Ndiaye, habitant Ngor. La dame, écœurée par une telle situation, renseigne que «les particuliers et boutiquiers ont été contraints de jeter de la nourriture, de remplacer des appareils défectueux et certains étaient dans l’impossibilité de travailler».

Malgré tous ces désagréments, fait-elle comprendre, «la Senelec a bel et bien augmenté ses tarifs depuis cet été, en moyenne de 40%». «C’est un scandale de payer aussi cher pour un service qui fonctionne mal ou pas», peste-t-elle. Une raison qui explique leur volonté de déposer une plainte contre la Senelec. «Nous sommes un petit groupe de gens qui comptons porter plainte. Nous exigeons des réponses à nos questions», martèle Mme Ndiaye.

De son côté, la Senelec, contactée par Seneweb, renvoie à l’avis de coupure qui informait la clientèle qu’en raison de la panne intervenue sur son réseau de distribution, «l’alimentation électrique est perturbée dans les zones suivantes : Ngor Virage, Route de Ngor, Village de Ngor, Almadies, Résidence des Nations Unies, Almadies, Boa Almadies, Clinique Mamelle, Mamelle Aviation Et Mamelles». Des voix officieuses au sein de la boîte expliquent aussi qu’il y avait beaucoup de défauts sur les départs de la zone. Et il y avait surtout un défaut sur un départ qui traversait la chaussée, alors que «la Senelec ne peut pas ouvrir les chaussées sans autorisation», confient-ils.

seneweb






Hebergeur d'image