leral.net | S'informer en temps réel

Plus de sexe rend heureux? Oui, mais ce serait grâce aux câlins, selon des chercheurs

Un lien entre sexe et bonheur? Oui, mais ce serait grâce aux câlins selon des chercheurs. Si plusieurs études semblent montrer que faire l'amour est lié au fait d'être heureux, le lien de cause à effet est plus compliqué que ça.


Rédigé par leral.net le Dimanche 19 Mars 2017 à 18:53 | | 0 commentaire(s)|

SEXUALITÉ - Qu'est-ce qui rend heureux ? A cette question, il n'y a pas une réponse unique, pré-établie. Il est pourtant intéressant de noter que plusieurs études scientifiques ont remarqué un lien assez prononcé entre sexe et bien-être. L'une d'entre elles, datant de 2016, a même noté que faire l'amour plus souvent semble rendre plus heureux que de gagner plus d'argent.

Pour autant, difficile de savoir si c'est le sexe qui rend heureux ou l'inverse. Ou s'il y a une troisième inconnue dans l'équation. C'est justement la question posée par des psychologues canadiens et suisses. Dans une étude publiée mercredi 1er mars dans la revue Personality and social psychology bulletin, ils font le point sur les résultats de leurs travaux.

S'ils ont effectivement noté un lien entre rapport sexuel et bien-être au quotidien, ils pensent surtout avoir trouvé le chaînon manquant: les gestes affectifs qui découlent du coït. Bref, les câlins et autres mots tendres échangés par les deux moitiés pendant et après l'acte. Les auteurs n'affirment pas avoir trouvé une preuve irréfutable (c'est dans tous les cas assez compliqué en psychologie) et d'autres travaux seront nécessaires pour approfondir ce lien.

Y'a pas que le sexe dans la vie

Les psychologues ont cherché du côté des câlins et autres signes d'affection car peu d'études antérieures faisaient le lien entre ceux-ci et les rapports sexuels. Pour voir si leur intuition était la bonne, ils ont donc réalisé quatre recherches différentes. Pour les deux premières, ils ont interrogé 335 personnes, puis 74 couples.

 

Le résultat: à chaque fois, plus de sexe implique plus de bien-être. Sauf que quand on rajoute dans l'équation le nombre de câlins, cela change tout. En clair, le sexe seul ne suffit pas, ce serait les gestes affectifs qui en découlent, qui provoqueraient le bien-être.

Seule exception: dans la deuxième étude, cette relation n'est vraie que pour les hommes. Une différence que les auteurs n'arrivent pas à expliquer. Ils recommandent d'ailleurs que d'autres études soient réalisées sur le sujet.

Ils ont ensuite mis au point deux autres études, en interrogeant 106 et 58 couples pendant plusieurs jours, via des questionnaires. Les deux études ont également montré qu'un rapport sexuel était associé avec une vision plus positive dans la journée et avec plus de gestes affectifs envers le partenaire.

"Nos modèles suggèrent que l'activité sexuelle promeut l'affectivité, qui elle-même promeut le bien-être", notent les auteurs en conclusion. Ils précisent pour autant que la nature même de leur étude, ne permet pas d'affirmer sans aucun doute que le lien de cause à effet est bien celui-là. Il faudrait par exemple que de futures recherches vérifient si l'augmentation des rapports sexuels a un impact sur les gestes d'affection, sur le bien-être et sur la qualité de la relation amoureuse.