leral.net | S'informer en temps réel

Podor: Abus sexuel sur une mineure de 13 ans, sourde et déficiente

Le maçon O. Ly condamné a 10 ans de prison ferme, suite à un abus sexuel sur une mineure de 13 ans, sourde muette et déficiente, nous apprend le journal L'Observateur.


Rédigé par leral.net le Jeudi 3 Novembre 2016 à 10:57 | | 1 commentaire(s)|

illustraton
illustraton
Une peine de 10 ans à passer entre quatre murs, Oumar Ly aura largement le temps de ressasser son acte. Ce délit qui lui a valu ce long séjour derrière les barreaux. Toute jeune, elle venait tout juste de fêter ses 13 ans, sourde et muette. Ni sa déficience ni son innocence n'ont dissuadé O. Ly à jeter son dévolu sur elle et à mûrir son dessein charnel envers elle, sa voisine et proche parent de surcroît.

Ce chef de famille de 35 ans parvient à attirer dans son trou R.S dont il réussit à abuser sexuellement. Les faits se sont passés au mois d août dernier, dans la semaine du 8 au 14, précisément au village de Ndiawar ( département de Podor ). Ce jour, alors que le maçon était entrain d'assouvir sa libido sur la jeune fille dans un bâtiment inhabité, il a été surpris vers 20h30mn par un voisin du nom de Alassane Thiéllo, lequel se rendait dans la boutique du coin. Son attention sera attirée par des bruits étranges, des gémissements, dit-il, qui l'ont conduit jusqu'à la fillette.

Grande a été sa surprise quand il aperçut Oumar Ly et R.S dans une pièce, couchés à même le sol. Lorsqu'il est entré de manière intempestive dans la pièce, explique-t-il, Oumar Ly s'est confondu en excuses, avant de le supplier de ne pas ébruiter cette affaire. Le témoin conduit alors la fille chez ses parents et raconte cette mésaventure à son père. A la barre, la fillette n'a pas hésité à désigner avec insistance son violeur.

D'ailleurs, les faits ont été étayés par une expertise médicale délivrée le 24 août, soit une dizaine de jours après le viol, qui conclut à une "présence de déchirures anciennes de l'hymen". Le père de la victime a en sus relevé que le pagne que portait sa fille était maculé de sang et qu'il a été lavé par elle-même.Mis devant les faits, Oumar Ly a formellement réfuté les faits, reconnaissant toutefois s’être rendu dans ce bâtiment pour surveiller les ânes de son beau-père qui s'y aventuraient souvent. Et c'est à ce moment que la fillette l'aurait trouvé sur les lieux, mais qu'il lui aurait intimé de retourner chez elle.

Au final, il a été condamné à 10 ans de prison pour viol sur une mineure et pour tentative de fuite après son acte.

Ndéye Safietou Nam ( stagiaire )

l'obs






Hebergeur d'image