leral.net | S'informer en temps réel
Hebergeur d'image

Polémique en Gambie : Le cadeau de Kalidou Wagué à Barrow installe le malaise

Le mois dernier, les membres de l’Assemblée nationale gambienne ont eu droit à un beau cadeau de la part de la présidence gambienne. Chacun a eu un pick-up à sa disposition pour accomplir son mandat. En tout, 57 voitures ont été distribuées et ont fait beaucoup parler dans le pays. La dépense ne fait pas partie du budget national.


Rédigé par leral.net le Samedi 21 Octobre 2017 à 11:02 | | 0 commentaire(s)|

Polémique en Gambie : Le cadeau de Kalidou Wagué à Barrow installe le malaise
Il a été révélé la semaine dernière qu’il s’agit en fait d’un don anonyme fait au président de la République. Lors du point de presse hebdomadaire, la porte-parole du président Barrow, Amie Bojang, a tenu à clarifier la situation : « ces véhicules viennent d’un philanthrope qui supportait le président pendant sa campagne électorale. Il souhaite rester anonyme. C’est pour cela qu’on ne divulgue pas son nom, sinon on vous l’aurait dit dès le début ».

Madi Cessay, député du parti majoritaire, l’UDP, aurait préféré que le président n’en fasse pas un secret. Mais, ce don tombe à pic pour les membres de l’Assemblée nationale. « Surtout pour ceux qui vivent loin de la capitale et qui n’ont pas de véhicule », explique ce parlementaire. Il relève que certaines circonscriptions sont à 400 km.

« Libération » qui fait cas de ce dossier, indique que ce cadeau anonyme soulève pourtant beaucoup de questions. Parmi les députés, les quatre, membres du Parti PDOIS, ont refusé leurs voitures. Suwaibu Touray en fait partie : « la loi dit que si quelqu’un souhaite signer un contrat avec le gouvernement, il ne peut pas lui offrir de cadeau.  Donc, je pense que les seules personnes qui peuvent refuser que leur nom soit dévoilé, ce sont les hommes d’affaires. Ils veulent quelque chose de nous ; c’est pourquoi ils veulent garder l’anonymat dans cette affaire, pour ne pas gâcher le contrat ».   
 
Parmi les parlementaires, il se murmure que ce dont viendrait de l’homme d’affaire sénégalais, Kalidou Wagué, très proche de Adama Barrow et de sa première femme, informe. Pour en avoir le cœur net, certains députés comptent bien poser directement la question au Gouvernement, lors de leur prochaine session.
 
 
La rédaction de leral.net