leral.net | S'informer en temps réel

Politique : Combat fratricide entre jeunesses socialistes …


Rédigé par leral.net le Jeudi 29 Septembre 2016 à 00:16 | | 4 commentaire(s)|

Politique : Combat fratricide entre  jeunesses socialistes  …

« Tout indique que le parti de Senghor a oublié sa dignité… Nous demandons le retrait des ministres socialistes du gouvernement ». Tels sont les propos de Babacar DIOP, leader de la Jeunesse pour la démocratie et le socialisme (Jds). Cette déclaration n’a pas été du goût des jeunesses socialistes du département de Pikine. En réponse aux attaques de leurs camarades socialistes du Jds, ces derniers se sont, eux aussi, fendus d’un communiqué parvenu à la rédaction de Leral.

« Les Jeunesses Socialistes du département de Pikine se désolent des déclarations insensées de notre camarade Babacar DIOP… Cette sortie est une double abomination politique et juridique (en référence aux textes du Parti) et aura des conséquences politiques lourdes pour son mouvement », déclaré Landing Biaye des jeunesses socialistes du département de Pikine.

« Politiquement, ces déclarations piètres sont des fanfaronnades qui n'ont pas manqué de créer l'émoi chez les militants socialistes. Ces pratiques vont à l'encontre de l'unité et la cohésion dans le Parti. Et elles sont entachées d’illégalités politiques et encourent un désordre dans la communication du parti. C'est une violation morale des choix des coordinations pour notre compagnonnage pour les élections législatives à venir car le parti n'a pas encore délibéré officiellement » ajoute -il.

Et le jeune socialiste d’ajouter : « Juridiquement, ce mouvement blasphémateur continue sans répit de violer les textes du parti. Car, dans l'article 38 qui régit les mouvements d’initiative et d’action, il est dit ce qui suit: Les Mouvements d’initiative et d’action sont tenus de se conformer à la ligne directrice du Parti et de respecter les décisions de ses instances de Direction. En outre, la charte du militant exige le respect scrupuleux des décisions des instances régulières sur la vie du Parti, de sa ligne d’action et de communication, sur des questions d’intérêts national et international, au terme de débats démocratiques internes; et en toutes circonstances, se conformer aux statuts et au règlement intérieur en toutes leurs dispositions ».

Terminant sur une note de menace, ce dernier dira:« Qu'on se le tienne pour dit: les jeunesses socialistes de Pikine n'entendent pas abandonner tant et aussi longtemps que cette tragédie innommable que fut la JDS n'aura pas été dument et officiellement dissolue. Étant donné, le désordre constaté dans la communication du parti et les initiatives abracadabrantes des mouvements satellites, une pétition sera lancée à Pikine, la semaine prochaine pour la dissolution des Mouvements d'initiative et d'action qui gravitent autour du Parti socialiste, pour que les militants rentrent dans les rangs ».

Abdoulaye FALL, Leral.net







Hebergeur d'image