leral.net | S'informer en temps réel

Politiquement incorrect : APR, «jeunesse malsaine», quand la Cojer fait l’incident diplomatique à Mohammed VI !


Rédigé par leral.net le Mardi 8 Novembre 2016 à 16:21 | | 13 commentaire(s)|

 
L’APR a frôlé l’incident diplomatique en se livrant à des échauffourées d’une rare violence le jour de la visite du roi Mohammed VI au Sénégal à son siège qui a été relayée en exclusivité par Leral.net, avec une série de vidéos chocs. Si cela ne ressemble pas à «la jeunesse malsaine» dont parlait jadis l’ex Président Abdou Diouf, ça en a tout l’air. Macky Sall, le patron de l’APR ne doit pas être content.
 
Il n’en demeure pas moins que la Jeunesse de l’APR mérite un carton rouge pour cette bagarre qui a éclaté devant le siège du parti sur la Voie de contournement Nord (VDN).
 
Marème Thiam, une dissidente de Thérèse Faye, qui était en train de lire un discours de réprobation de l’interdiction de réunion avec ses camarades de la COJER dans la salle du siège du parti, a vu toute une horde de nervis foncer, comme un félin, sur elle. Il s’en est suivi des insultes et des coups d’une rare violence. Le plus cocasse a été une personne à terre sans défense qui a été asséné de coups de pieds et saignant à volonté que les taxis et autres badauds dépassaient sans ressentir la moindre  pitié.
 
Pour des personnes qui aspirent à diriger le pays dans quelques années, le moment choisi était inopportun, puisque le patron de l’APR était à cet instant en train de dérouler le programme de la visite de Mohammed VI au Sénégal. Le souverain marocain a choisi le Sénégal pour faire son discours sur la Marche Verte. C’est carrément un incident diplomatique qui n’a certainement pas échappé aux excellents Renseignements Généraux.
 
Même s’il y a des divergences persistantes au COJER, il aurait été plus judicieux d’attendre le départ de Mohammed VI pour se livrer à de la guérilla urbaine au siège du parti au pouvoir.
 
Une chose est sûre. Thérèse Faye Diouf, la patronne de la COJER, sucesseur d'Abdou Mbow, a du pain sur la planche, puisque dernièrement, beaucoup d’attaques et de contestations ont fusé contre elle. Certains détracteurs de Thérèse faye avance la limite d’âge, tandis que d’autres critiquent une gestion financière de la COJER.

La querelle du leadership de la jeunesse apériste à quelques mois des législatives et la présidentielle de 2019 a encore attisé à l’APR ce qu’on appellerait les querelles de bonne fontaine d’une armée mexicaine aussi bien au sommet avec Mame Mbaye Niang, Aliou Sall, Yakham Mbaye Abdoulaye Diouf Sarr et aujourd’hui en bas de l’échele avec la COJER. Carton rouge à la COJER pour cet incident diplomatique.
 
Massène DIOP Leral






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image