leral.net | S'informer en temps réel

Polytechnique, Macky Sall relève la dynamique positive de l'Afrique

L’Afrique qui a accumulé de lourds fardeaux au cours de l’histoire est dans une dynamique de progrès avec une forte croissance, la progression des investissements directs étrangers et une classe moyenne en progression, a relevé le président de la République Macky Sall, mercredi, à Paris.


Rédigé par leral.net le Mercredi 2 Décembre 2015 à 23:47 | | 6 commentaire(s)|

Le chef de l’Etat sénégalais, invité de l’Ecole Polytechnique de Paris, faisait une communication sur le thème : ‘’Economie du savoir économie verte, économie partagée. Les nouveaux vecteurs de la croissance en Afrique’’.
Devant le personnel et les élèves de l’établissement, Macky Sall a souligné que la croissance économique en Afrique reste supérieure à la moyenne mondiale. A cela s’ajoutent, le développement des Investissements directs étrangers et une classe moyenne en progression, a dit le chef de l’Etat, après avoir visité un centre d’incubation.
Toutefois, le président sénégalais a estimé que, pour maintenir cette dynamique positive sur le long terme, il faut une synergie entre le capital humain et les énormes richesses dont regorge le continent.
Le développement de l’Afrique, selon lui, est tributaire de 4 facteurs, dont l’agriculture et les infrastructures. A propos de l’agriculture, le chef de l’Etat a souligné que l’Afrique détient 60% des terres arables en plus des ressources humaines et hydriques.
Macky Sall a également cité l’électricité, dont il a déploré la cherté du coût sur le continent.
Le chef de l’Etat s’est dit convaincu qu’avec une combinaison optimale des ressources humaines et des énergies renouvelables dont le solaire, l’Afrique réunit toutes les conditions pour réussir sa transition énergétique.
Avec des investissements conséquents dans le solaire et l’hydrique, l’avenir de l’économie verte se joue en Afrique, a souligné Macky Sall.
Le développement du continent, a relevé le chef de l’Etat, repose aussi sur la qualité des ressources humaines, d’où l’importance de l’éducation et de la formation. ‘’Le capital humain porte l’économie, porte l’avenir’’, a-t-il soutenu.
‘’Une dépense dans le secteur de l’éducation n’est pas une charge sociale, mais plutôt un investissement dans le futur’’, a dit Macky Sall qui a salué l’admission de Sénégalais à l’Ecole Polytechnique.
Les infrastructures, l’éducation, les infrastructures forment ‘’l’épine dorsale’’ du Plan Sénégal émergent (PSE), selon le chef de l’Etat qui a également expliqué sa vision d’une ‘’économie partagée’’ à travers la Couverture maladie universelle (CMU) et les bourses sociales.
Macky Sall a également parlé de la politique de bonne gouvernance à travers la lutte contre la corruption et les flux financiers illicites qui privent l’Afrique de 60 milliards de dollar par an.
A la fin de la cérémonie, le chef de l’Etat a remis les insignes de Chevalier dans l’Ordre national du Lion à Jacques Biot, président de l’Ecole Polytechnique qui a exprimé sa fierté et sa reconnaissance.
Aps






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image