leral.net | S'informer en temps réel

Port du voile intégral : Le Forum des jeunes socialistes en phase avec Macky Sall

La position du chef de l’Etat sur la question du port du voile intégral peut se comprendre, d’après le Forum des jeunes socialistes. Se démarquant d’un fondamentalisme qui oblige la femme musulmane à se couvrir, Abdoulaye Gallo Diallo et ses camarades estiment que la pratique de la religion a connu plus de souplesse dans le temps.


Rédigé par leral.net le Vendredi 13 Novembre 2015 à 09:53 | | 2 commentaire(s)|

En soutenant publiquement que le Sénégal va s’opposer au voile intégral, en ouverture du Forum Paix et Sécurité lundi dernier, le président de la République, Macky Sall a donné la position ferme de son pays à combattre le terrorisme et les groupes djihadistes qui répandent la terreur dans la sous-région Ouest africaine. Des déclarations qui ont plus ou moins convaincu le Forum des jeunes socialistes (Fjs) qui, dans un communiqué envoyé à nos confrères du journal Le Quotidien, affirment que le chef de l’Etat « pour des motifs de haute sécurité et de circonstances exceptionnelles », peut avoir raison sur l’interdiction du port intégral du voile. Le coordonnateur du Fjs a fouillé dans le Coran pour asseoir sa position. « Le voile est antérieur au Coran : dès les Assyriens, la femme libre est obligée de porter le voile, sous peine de sanctions. Une pratique qu’on retrouve, avec divers degrés d’obligation, chez les Juifs ou Romains. Le Coran reprend cette pratique et la codifie sans toutefois sans toutefois explicitement préconiser le port du voile intégrale », souligne Abdoulaye Gallo Diao.

Néanmoins, précisent ces camarades de Ousmane Tanor Dieng, plusieurs écrits évoquent cette pratiquent pour les épouses du Prophète Mohamed (Psl), notamment au verset 31 de la sourate 24 : « Et dis aux croyantes de baisser leur regard, de garder leur chasteté et de ne montrer de leurs atours que ce qui en paraît et quelles rabattent leur voile sur leurs poitrines ; et qu’elles ne montrent leurs atours qu’à leurs maris, ou à leurs pères, ou à leurs frères, ou fils de leurs frères, ou femmes musulmanes, ou domestiques mâles impuissants ou aux garçons impubères qui ignorent tout, des parties cachées des femmes ».

Jouant aux islamologues, les jeunes socialistes rappellent le verset 59 de la sourate 33 : « O Prophète ! Dis à tes épouses, à tes filles et aux femmes des croyants de ramener sur elles leurs grandes voiles : elles en seront plus vite reconnues et éviteront d’être offensées. Allah est miséricordieux ». Malgré tout, cette structure du Ps soutient que « l’usage a ensuite différé, selon les pays et les époques, tendant parfois vers plus de souplesse, et d’autres fois, à plus de souplesse, et d’autres fois, à l’inverse, vers une codification importante qui a pu être érigée en loi par les régimes politiques des pays en question ».







Hebergeur d'image