leral.net | S'informer en temps réel

Portrait - Issakha Diop, un nouveau souffle pour Pikine-est

Issakha Diop est devenu mardi l’un des plus jeunes maires du Sénégal. A tout juste 30 ans, ce jeune loup aux dents longues est en train de bousculer véritablement la hiérarchie politique au Sénégal.


Rédigé par leral.net le Vendredi 25 Juillet 2014 à 20:31 | | 0 commentaire(s)|

Portrait - Issakha Diop, un nouveau souffle pour Pikine-est
L'ambition n'attend pas toujours le nombre des années. A tout juste 30 ans, Issakha Diop, célibataire, est devenu l’un des plus plus jeunes maires du Sénégal. Dans une commune d'un peu plus de 2.000 habitants, la victoire de ce cadre portuaire et maritime a créé une énorme surprise, d'autant qu'elle met fin à cinq ans de pouvoir socialiste. Mais la victoire, il la doit à son dynamisme. Issakha Diop s’est jeté dans le bain politique en 2009 avec la coalition «Dékkal Ngor» sans pour autan être un militan actif. Le jeunot s’est donné comme ambition de terminer ses études avant d’entrer dans la politique. « C’était une façon à moi d’être un politicien indépendant », assure-t-il.

Issakha intègre l'Alliance pour la République sans pour autant se mettre sur le devant de la scène, privilégiant la quête du savoir qui débouche sur un Master 2 en Management portuaire et maritime. Diplôme en poche, Issakha Diop décide de faire le grand saut en 2010. Et le déclic vient de Macky Sall qu’il admire depuis longtemps. « J’ai des ambitions pour mon pays qui se recoupent avec celles du Président Macky Sall que j’ai connu quand il était dans l’opposition. J’ai cru en lui et à sa vision et voilà », soutient-il.

Au demeurant, le responsable de l’Apr dans cette localité et ses camarades comptent mettre en place une équipe soudée pour satisfaire les ambitions des populations. «Nous voulons une demarche participative pour l’emergence de notre commune. Il n’est plus question d’imposer aux populations quoi que ce soit mais de trouver un cadre d’échanges pour trouver les solutions idoines concernant les inondations, l’insécurité, la pauvreté…», dit-il. Sa ligne politique est déjà marquée: propreté et sécurité. Il compte faire le ménage dans certains quartiers. «Si on arrive à sensibiliser les jeunes sur certaines questions liées à notre commune on pourra faire de bonne chose », explique Issakha Diop avant d’ajouter : « on veut instaurer une nouvelle type de gestion. Et avec l’implications de tous, on pourra y arrivé ».


Mansour SAMB










Hebergeur d'image



Hebergeur d'image