leral.net | S'informer en temps réel

Pour Abdoulaye Daouda Diallo, le Sénégal a tourné la page des fraudes électorales


Rédigé par leral.net le Vendredi 18 Septembre 2015 à 12:17 | | 17 commentaire(s)|

Le ministre de l'Intérieur a répondu à l'opposition qui réclame son départ du ministère de l'Intérieur. Interpellé après l'ouverture de l'atelier sur le contentieux électoral, Abdoulaye Daouda Diallo a souligné que personne ne peut frauder des élections au Sénégal parce que le système est bien huilé. "Au Sénégal, le niveau de la démocratie est à tel point que personne ne peut frauder ou truquer les élections. C’est le ministre qui supervise les élections, mais dans le processus, il y a le commandement territorial, la direction générale des élections, la Commission électorale nationale autonome (Cena), le Conseil national de régulation de l’audiovisuel (Cnra) et l’Observatoire national de la parité”, a-t-il dit. Le ministre de l'Intérieur ajoute que si des fraudes étaient possibles, le Sénégal n'aurait pas vécu deux alternances en douze ans. Les accusations de fraudes c'est, selon M. Diallo, de l’insulte faite aux autorités en charge du processus électoral. Il assure que “personne ne peut confisquer la volonté populaire” au Sénégal.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image