Leral.net | S'informer en temps réel



Pour ce délit gravissime dans le Royaume chérifien : “Mohammed VI” se tape trois ans de prison ferme

le 11 Septembre 2014 à 08:36 | Lu 2053 fois

Pour ce délit gravissime dans le Royaume chérifien : “Mohammed VI” se tape trois ans de prison ferme
Actusen.com vous plonge dans une histoire insolite qui défraie la chronique dans le Royaume chérifien. Il s’agit d’un jeune marocain, âgé d’une trentaine d’années, condamné à trois ans de prison ferme. Pour cause, il a une manière particulière de se faire un nom, en se servant de sa ressemblance avec le roi Mohammed VI, afin d’obtenir certains privilèges.

C’est ainsi qu’il est poursuivi par la justice marocaine pour le délit d’”usurpation d’identité d’un haut responsable”. Devant la barre, il s’est défendu en déclarant : “j’aime le Roi et j’aime imiter ses tenues vestimentaires. Je ne suis pas un escroc”.

Malheureusement pour lui, car son moyen de défense n’a pas convaincu les juges du Tribunal de Tétouan qui l’ont mis au gnouf pour trois ans. Nabil Sbaï , puisque c’est de lui qu’il s’agit, a été condamné lundi par un tribunal de Tétouan, dans le nord du pays, à trois ans de prison ferme. Il avait abusé, selon l’accusation, de sa ressemblance avec Mohammed VI, a indiqué mardi 9 septembre Mohamed Benaïssa, de l’Observatoire du Nord des droits de l’Homme (ONDH), confirmant des informations livrées par la chaine France 24 et la presse marocaine.

Ce sosie du roi du Maroc avait été arrêté le 20 août à Rabat après avoir abandonné son véhicule près de Tétouan et pris la fuite. Quelques jours plus tôt, selon les médias, le jeune homme, au volant d’une voiture de luxe, avait laissé des policiers lui ouvrir la route et des badauds l’acclamer sur son passage. La police avait rapidement découvert la supercherie et une enquête avait été ouverte.

Selon les mêmes sources, il n’en était pas à son coup d’essai et était même devenu coutumier du fait : il saluait régulièrement les gens par la fenêtre de sa voiture, ou se laisser photographier avec des Marocains, qui le prenaient pour Mohammed VI.

Actusen.com

Ibrahima Racine Kane