leral.net | S'informer en temps réel

Pour corruption présumée – Le Directeur des Transports routiers placé sous mandat de dépôt

Il s’appelle El Hadj Seck Ndiaye Wade et il est présentement Directeur des Transports terrestres au ministère du Transport. Son statut de haut cadre de l’administration pourrait être remis en cause par l’affaire pour laquelle il a été inculpé et placé sous mandat de dépôt par le juge d’instruction du Tribunal régional de Louga.


Rédigé par leral.net le Samedi 2 Avril 2016 à 13:06 | | 4 commentaire(s)|

M. Seck Wade et ses complices sont tombés après une enquête diligentée par l’Ofnac (Office national de lutte contre la fraude et la corruption) qui avait été saisie d’une «dénonciation anonyme» en janvier 2015. La lettre anonyme dénonçait des cas de corruption à la Direction régionale des Transports terrestres (Service des mines) de Louga, ce qui avait motivé un déplacement sur les lieux des agents de l’Ofnac qui, après une petite enquête, découvrent que des documents administratifs qui, en principe étaient gratuits, étaient plutôt échangés ici par des espèces sonnantes et trébuchantes pour ne pas dire des billets craquants. Il s’agissait de permis de conduire, agréments, cartes grises, etc. Un piège est lors savamment tendu au chef de la division des Transports, un certain Pape Mor Guèye qui avoue être dans le coup. Face aux enquêteurs, sa langue se délie et il précise même que l’argent collecté était redistribué aux membres du service, y compris ses supérieurs. Il est alors inculpé et relevé de ses fonctions. Mais l’Ofnac poursuit son enquête sur la base des aveux du sieur Guèye et confie les investigations au juge d’instruction de Louga. C’est ce dernier qui vient de décerner un mandat de dépôt au Directeur des Transports terrestres qu’il a entendu un an après les faits. M Seck Ndiaye Wade a rejoint à la Maison d’arrêt de Louga ses présumés complices au nombre de cinq, alpagués avant lui par les hommes du commissaire central de Louga.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image