leral.net | S'informer en temps réel

Pour escroquerie, faux et usage de faux : Abdoul Mbaye devant le juge le 15 novembre

Alors que sa participation au blanchiment de l’argent du président Hissène Habré alimente la chronique, Abdoul Mbaye se retrouve sur un autre front. La Cour de cassation va déterminer le jeudi prochain s’il s’est rendu coupable du délit de faux et usage et escroquerie à l’encontre d’un opérateur économique.


Rédigé par leral.net le Vendredi 9 Novembre 2012 à 09:29 | | 28 commentaire(s)|

Pour escroquerie, faux et usage de faux : Abdoul Mbaye devant le juge le 15 novembre
Le jeudi prochain, 15 décembre, les juges de la Cour de cassation vont se prononcer sur le contentieux qui oppose, d’une part, Ab­doulaye Diakité, commerçant à peine alphabétisé et directeur de la société Sidec, et d’autre part Ab­doul Mbaye, actuel Premier ministre du Sénégal et la dame Charlotte Faye Yade analyste ris­ques à Attijariwafa Bank. Lesquels sont poursuivis pour «faux et usage de faux et escroquerie». Le notaire Mamadou Dieng Tanor Ndiaye est cité en tant que leur complice dans cette opération. Et en cas de condamnation, le Pre­mier ministre court ainsi, le risque de voir d’autres casseroles commencer à se remuer bruyamment dans son sillage qui commence à s’encombrer.

Au départ, une créance de 800 millions

L’affaire remonte au mois de mars 2001. L’opérateur économique, Abdoulaye Diakité, à travers sa Société industrielle et de développement commercial (Si­dec), sollicite un prêt de 817 000 000 francs Cfa auprès de la Banque sénégalo-tunisienne (Bst). Il se porte caution volontaire en hypothéquant son immeuble -TF 10 108/DG- sis à la rue 30X35 à la Médina. Le 30 août de la même année, il épure totalement le crédit par chèque Bst n° 1189714, d’un montant de 842 500 000 francs Cfa. Malgré tout, assure l’opérateur économique, son titre foncier donné en garantie ne lui est pas restitué. Le 7 mai 2003, Diakité demande un nouveau prêt de 100 000 000 francs Cfa à la Bst en donnant en garantie hypothécaire son immeuble à la rue Vincent X Galandou Diouf. Un prêt destiné à financer l’achat de coton en Guinée Bissau. Malheureusement, indique M. Diakité, la récolte n’a pas été aussi importante qu’elle avait laissé imaginer, et il n’a pu obtenir la quantité escomptée. Il lui a donc fallu recourir une fois de plus, à sa banque pour faire décortiquer son coton. Refusant de lui remettre l’argent directement, la banque a fait égrener le coton elle-même. Et le produit obtenu après égrenage constitué de 19 389 balles a fait l’objet d’un contrat de tierce détention avec la Société générale de surveillance (Sgs) pour l’entreposage du coton au profit de la Bst.

Hypothèques frauduleuses

Dans sa plainte adressée au procureur de la République près du Tribunal régional hors classe de Dakar, Abdoulaye Diakité souligne que le prix de vente du coton, évalué à 207 069 000 francs Cfa a été détourné. En outre, la banque a refusé de donner toute information à propos de la vente et la destination du prix. Pis, un ordre de virement émis à son profit et daté du 8 septembre 2003 d’un montant de 142 000 000 francs Cfa n’a jamais été effectif. «Les demandes adressées à la banque sont demeurées lettres mortes. Présentement, la Bst détient illégalement la somme totale de 349 600 000 francs Cfa», s’étrangle-t-il. De plus, ajoute-t-il, la banque a réalisé des hypothèques frauduleuses sur ses deux titres fonciers, après «que Abdoul Mbaye ait usé de fausses écritures passées dans son compte par l’entremise de la dame Charlotte Mbaye, chef du service contentieux et du faux intellectuel confectionné par le notaire Mamadou Dieng Tanor Ndiaye». Abdoulaye Diakité saisit, le 23 juillet 2007, le doyen des juges d’instruction d’une plainte avec constitution de partie civile à l’encontre de Abdoul Mbaye, Charlotte Faye Mbaye, Mamadou Dieng, Tanor Mbaye et la Bst pour «faux et usage de faux en écritures privées ou de commerce ou de banque et escroquerie».

Vente et expulsion

Suite à une requête de Diakité, le juge d’instruction rend, le 14 no­vembre 2005, une ordonnance «aux fins d’hypothèque conservatoire sur les immeubles saisis par la Bst et une nomination d’un expert, aux fins de faire les comptes entre les parties». Non contents de la décision rendue, les mis en cause interjettent appel, le 27 dé­cembre 2005, contre l’ordonnance prescrivant l’hypothèque conservatoire et introduisent une requête pour faire annuler celle portant nomination d’un expert. Par arrêt n°79 du 5 mai 2006, la chambre d’accusation de la Cour d’appel de Dakar déclare «irrecevable aussi bien l’appel que la requête portant sur l’ordonnance du 14 novembre 2005 portant nomination d’un expert et recevable les autres appels enregistrés contre les mesures conservatoires». Dans sa décision, la Chambre d’accusation annule les charges qui pèsent sur Abdoul Mbaye, directeur général de la Bst et Charlotte Mbaye. Abdoulaye Diakité se pourvoit en cassation. Le 21 août 2007, la Cour de cassation casse et annule l’arrêt rendu par la Chambre d’accusation de la Cour d’appel. L’af­faire rejugée, le juge d’appel donne cette fois raison à Diakité et c’est M. Mbaye et ses co-prévenus qui se pourvoient en cassation.

En entendant le face-à-face avec le juge prévu jeudi, Abdoulaye Diakité se bat contre, dit-il, «une dépossession» de ses deux immeubles. La Bst, devenue Attijariwafa Bank, avec le même Abdoul Mbaye à sa tête, a voulu entreprendre la vente du TF 6162/DG sis à la rue Vincens x Ngalandou Diouf et entamé une procédure d’expulsion au TF 10 108/DG sis à la Médina. «La Bst a osé envoyer un soi-disant expert immobilier chez moi à la Médina et, de connivence avec le prétendu acquéreur de l’immeuble de Vincens, a défoncé toutes les portes dudit immeuble et changé les serrures», dénonce Abdoulaye Diakité dans sa lettre au procureur de la République près du Tribunal régional hors classe de Dakar. Une bagarre s’en est suivie, qui a nécessité l’intervention des Forces de l’ordre.

Lequotidien.sn



1.Posté par blancheneige le 09/11/2012 10:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Rien ne lui arrivera, sinon il allait démissionner jusqu'à ce que les choses soiient claires .
Macky le protegera

2.Posté par lat Codou le 09/11/2012 10:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Sénégalais, mon frère , pourquoi es tu devenu si méchant ??? Ces pigistes alimentaires sont manipulés par des hommes aigris , mécontents , abreuvés de venin et qui reniflent leur haine du matin au soir. Pourquoi dés qu'une personne est désignée pour diriger quelque chose , on sort les couteaux pour l'égorger ???? KOU SOKHOR THI NAQAR LAY DEE ; regardez la face hideuse de certains JOURNALEUX ! VOUS COMPRENDREZ

De vrai mercenaires a la solde d'individus jaloux et mesquins

3.Posté par leuk le 09/11/2012 10:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

LOUNGEN WAKH REK BA YAKHAL ABDOUL MBAYE
DIGUEN LOR SUNUGAL

On ne pas douter un seul instant que messieurs Abdoul Mbaye et Youssou Ndour ont accepter de se sacrifier pour leur pays en entrant dans un gouvernement quelqu'en soit le prestige.

Sénégal, au Travail !

4.Posté par Coplan Bis le 09/11/2012 10:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Meme les Tchadiens parlent de lui. En mal. Voler un tam-tam, c'est facile, mais, Abdoul, fo key teuggue? Il faut DEGAGER!

5.Posté par bourdé le 09/11/2012 10:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tous les moyens sont bons pour descerditer ce Monsieur Abdoul Mbaye. Personnellement vu son charisme intellectuel et cet approche pragmatique à analyser les choses, je le proclame tout et simplement innoncent de ces accusations.

6.Posté par Xeme le 09/11/2012 10:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pourquoi se fatiguer à chercher les moyens pour dé-crédibiliser quelqu'un qui s'est dé-crédibilisé lui même ? Il a dit: J'ai volé quand le vol n'était pas, encore, interdit. Pourquoi se creuser les méninges pour trouver autre chose ? Y a-t-il meilleur chef d'oeuvre que celui-ci ?

7.Posté par Tabout le 09/11/2012 10:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

SI IL NE FAIT PAS NOUS ALLONS SORTIR LES DOSCIET DE SON PERE LUI IL A AFFIRME QU IL A BLANCHI UNE PARTI DE L ARGENT DE HABRE EN FRANCE IL AURAI DEMISIONNE QUELLE HONTE POUR LE SENEGAL

8.Posté par Yatta Ngui le 09/11/2012 10:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Avec cet article, c'est "c’est tout un symbole du journalisme professionnel qui s’effrite" et qui risque de donner à l'opinion une image d'un journalisme de chantage et d'amalgame malsains.
Car enfin comment un journaliste, pas une plume qui quémande sa pitance ou qui écrit sous la dictée d'un commanditaire, comment donc un journaliste peut faire l'amalgame entre les accusations partisanes de blanchiment d'argent sale soulevé très récemment, avec un procès en CASSATION (ultime étape d'une très longue procédure)?

9.Posté par Sniff le 09/11/2012 10:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

mane dale ma warouuuuuuuuu j'aimerai bien savoir ce qui se passe avec nos dirigeants avec ca on veut nous faire qu'on va traquer les membres du gouvernement déchu pour enrichissement illicite alors que le traqueur meme est mouillé thiey yalla

10.Posté par Victime le 09/11/2012 10:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

AFFAIRE HISSENE HABRE ET LE NAUFRAGE DU JOOLA…NON A LA FRANCAFRIQUE.....NON A L’HYPOCRITIE pour seul prétexte les intérêts économiques et politiques.
LA CORRUPTION A L'ORIGINE DE LA PLUS GRANDE CATASTROPHE MARITIME CIVILE MONDIALE A CE JOUR, NAUFRAGE DU JOOLA le 26/09/2002 près de 2000 victimes, 13 nationalités, DES FAMILLES DE VICTIMES UNIES ET DETERMINEES.
LES INTERETS ECONOMIQUES ET POLITIQUES (Françafrique) doivent- ils entraver la vérité et la justice et bafouer les droits de l’homme.
UNE EPINE ENTRE LE SENEGAL ET LA FRANCE….. CES FANTOMES QUI HANTENT….. DIEU EST GRAND ET IL SAURA APPORTER VERITE ET JUSTICE.
On ne peut pas tourner la page quand on sait que le drame était prévisible… Tous du Président (Wade à l'époque), son fils, aux ministres savaient que le bateau n’était plus navigable et pourtant on l’a remis en rotation après plusieurs avaries (la dernière 10 septembre 2002, le drame a eu lieu le 26 septembre). 2000 victimes mortes dans d’atroces souffrances pour la plupart des jeunes. SI ON AVAIT VOULU FAIRE RECULER LA CASAMANCE DE 20 ANS, ON NE POUVAIT PAS FAIRE MIEUX....TROP DE ZONE D'OMBRE DANS CE DRAME...
LE NAUFRAGE DE LA HONTE…………
Pourquoi le président Wade a-t-il refusé que les forces françaises décollent pour porter secours ?
Un pool d’avocats sénégalais payés sur les deniers publics pour faire annuler tous les mandats mais la procédure judiciaire en France toujours en cours et toujours 7 mandats...

11.Posté par Victime le 09/11/2012 10:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

suite : Un pool d’avocats sénégalais payés sur les deniers publics pour faire annuler tous les mandats mais la procédure judiciaire en France toujours en cours et toujours 7 mandats d’arrêts internationaux à l’encontre des présumés coupables. Un drame méprisé et bafoué mais des familles de victimes déterminées…..
Dix ans presque jour pour jour après le naufrage du ferry sénégalais Le MS/Joola, les proches des 22 victimes françaises attendent toujours une réponse de la justice en France pour mettre fin à leur marathon procédural et faire « leur deuil ».LEUR COMBAT EST CELUI DE TOUTES LES FAMILLES DE VICTIMES...il n'y a pas de couleur de peau dans la douleur et la souffrance.

RECHERCHER certains témoignages qui confirment que l’état était au courant très tôt….
DES IMAGES DOULOUREUSES, INSOUTENABLES ET DES TEMOIGNAGES QUI ACCUSENT LE POUVOIR SENEGALAIS
PRENEZ LE TEMPS DE REGARDER LES DIFFERENTS SITES et HONORER LA MEMOIRE DE NOS DISPARUS
SUR GOOGLE : 2012 france culture souvenons-nous du Joola
france inter : 2009 joola des témoignages qui accusent le pouvoir sénégalais

12.Posté par Courage le 09/11/2012 10:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

le courage c est etre veridique et l appliquer .pour que cela soit il faut que le chez etat maky et abdoul mbaye montre exemple .1 d ou vient largent de maky 8millards c est bcp sans compter d autres beins 2 juge abdoul mbaye pour la crime qui a fait aux tchadienes. et sans cela il y a pas de verite a mon avis

13.Posté par Djiby le 09/11/2012 10:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Encore un coup monté de la part des lobies pour déstabiliser le PM. Tient bon dans le combat. Il est blanc comme neige car il dit avoir averti les autorités d'alors avant de recevoir les sous. Et donc on doit poursuivre toutes les banques du monde pour avoir encaissé l'argent d'ancien président d'Afrique.

14.Posté par Mor le 09/11/2012 10:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

CE FRANC-MAÇON ET PÉDÉ D'ABDOUL MBAYE SE TARGUAIT D’ÊTRE LE MEILLEUR BANQUIER AU SÉNÉGAL NDEKETEYO DA FA DONE BLANCHIR AK NDIOUBLANG... SOUDE GOOR LAA TE MACKY RUPTURE LAY WOTE DAFA WORA DÉMISSIONNER... PARCE QU'EN DEHORS DE CE DOSSIER "HABRE" IL Y A CELUI DE CET HOMME D'AFFAIRES ET CELUI DE PAPE NDIAME SENE QUI CONCERNE ÉGALEMENT CE VAURIEN DE YOUSSOU NDOUR A QUI IL A VENDU UNE VILLA MISE EN HYPOTHÈQUE A VIL PRIX SACHANT QUE M. SENE REMBOURSAIT CORRECTEMENT SON CRÉDIT A LA CBAO

15.Posté par Taf le 09/11/2012 10:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le mot rupture diffusée par le gouvernement de ourson Sall est de plus en plus mis en place par le passé de certains membres de son attelage gouvernemental. Des compétences à la place qu'il faut disait il, la patrie avant le parti disait il encore. A t-il oublié de l'éthique, de la probité d'abord avant les compétences. Et la compétence, a t-il pensé à Youssou Ndour, a t-il les compétences pour diriger un ministère? Tout ce passe comme si, la rupture est un slogan. De pareille mésaventures dont celles du premier ministre ne seront pas trés rares dans le gouvernement de ourson. Et dans ce gouvernement, le premier qui est rattrapé par son passé c'est Ourson lui même. C'est lui le milliardaire alors, ou il l'a eu. Ce gouvernement ne se distingue en rien des précédents. Que signifie éthique pour le gouvernement de Ourson Sall, c'est juste le changement de personnes alors que dans les pratiques il n'en aucune. Si l'éthique est conduite de vie organisée autout de certains principes, qu'en est elle dans le gouvernement de Ourson. La morale, la probité qu'en est elle, si c'était dans une vraie démocratie le premier ministre ne serait même reconduit vu les explications calamiteuses et alambiquées qu'il a fournies au peuple sur l'argent d'Habré. L'éthique ce n'est pas question de droit. Dans ce cas c'est le respect du peuple tchadien. Mr Mbaye a une éthique c'est celle de banquier, d'un financier, mais c'est une éthique volontaire qui réside dans le..

16.Posté par talla Ndiouk le 09/11/2012 10:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le nouveau ministre du commerce GACKOU doit régler le problème des licenciements abusives de toutes les femmes syndiquées (Toutes CDI et anciennes de plus 5 ans) de TRADE-POINT SENEGAL par le supposé l'administrateur Talla NDiouck (puisqu'il n'a jamais été nommé = usurpation de fonction). Si on ne fait rien ce Talla va attirer les foudres des femmes sur le gouvernement de MACKY via ce ministère. Même la 1ère Dame Marième FAYE SALL doit agir empêchant le «trokhal» de ces mères de famille (dont une enceinte) par ce Monsieur sans cœur qui peuple cette entreprise publique de sa famille et celle de ces amis.
Cet administrateur Diouck met à la disposition de sa mère et de sa femme les moyens (Voiture, Carburant, chauffeur, ….. et autres contrats) de TPS scandaleusement.
Surement la ministre Maty Sy Diallo déjà au courant n’oubliera pas surement ce dossier lors de la prochaine passation de service.

17.Posté par lavoixdelaraison le 09/11/2012 10:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Si j'étais hourson Sall, j'allais m'atteler aux problèmes quotidiens des sénégalais. On ne dirige pas un pays par la verbe, cela doit se faire par des actes concrets. Je pense que vous avez encore une chance de vous rattrapez mais n'oublier pas que l'on vous observe. Et depuis que l'on a commencé de parler d'enrichissement illicite ou je ne sais pas quelle autre terme, le manne financière du pays n'a cessé de baisser. Il faut rassurer les investisseurs, les bailleurs...
Et après tout 5 ans sa passe vite, sauf si vous décidez de faire un "wakh wakhéte positif" ( 7 ans) .

18.Posté par Deug le 09/11/2012 10:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

SOKHOR BAKHOUL, SENEGAL DOU MEUSSA AVANCE PARCEQUE ON NE S'AIME PAS ET CA NOUS AVANCE EN RIEN DE BON

19.Posté par Tite rek le 09/11/2012 10:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

TEY LENE REK. PDS DIAROUL MBEURTI MBEURTI. ABDOUL MBAYE DEFOUL DARA. CEST VOUS QUON VA EMPRISONNER(KARIM, PAPE DIOP, BALDE...)

20.Posté par Gom le 09/11/2012 10:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je suis d'accord avec Lat Codou.
Au Sénégal, les gens sont prêts à grimper le Ciel ou aller à l'au-delà pour chercher des preuves qui dé-crédibilisent quelqu'un.

21.Posté par Tit rek le 09/11/2012 10:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mais sama wadji, pour le moment c'est ton PM qui doit s'expliquer ou même mettre à laisse son président Hourson Sall.
La cellule informatique de la présidence ( +50 % des commentaires sur seneweb et les autres forums) a du pain sur la planche. Je vous exhorte de demander une augmentation. Demander à vos frères libéraux combien ils touchaient et puis après vous multiplier cette somme par 20% car damma lénneu yeurem nakk.
Sans oublier l'augmentation des denrées de premières nécessité et l'argent "sall comme dit ourson ou makillage" qui ne
circule plus.
Mais restons positive car le "Yonou Yokouté" est en marche pour la famille FAYE-SALL ( comme en arabie saoudite).
il faudra juste que chaque sénégalais se crée des liens de parentés avec Maryame Faye ( Car pour ourson c'est la patrie abvant le partie) .

22.Posté par Mao le 09/11/2012 10:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

vraiment Abdoul Mbaye dérange et continuera à dérangé tout ce qui pensent que l'homme dérange.Que veut la presse ? vraiment Abdoulaye Wade manque à la presse.il tenait la presse en haleine à lui seul.chaque jour ,la presse avait sa tasse de thé.il a détourné la presse de son objecti premier qui est "d'informer juste et vrai".on cherche la bête,on manipule,on harcéle...........dans le but d'avoir de quoi remplir les pages.je dit non.pourtant j reste fier de la presse de mon pays.plus de professionnalisme ,je souhaite.Salam

23.Posté par WC le 09/11/2012 10:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

MR ABDOUL MBAYE EST EXCELLENT EN GESTION. C MON ANCIEN MAITRE MAIS IL EST MAL CONSEILLE ET MAL ENTOURE. IL NAURAIT JAMAIS FAIRE DE LA POLITIQUE VOIRE ENTRER DANS UN GOUVERNEMENT. IL POUVAIT PLUTOT FAIRE DE LA CONSULTANCE INTERNATIONALE OUVRIR DES BUREAUX PARTOUT ET MEME OUVRIR SA PROPRE BANQUE EN S'ENTOURANT DE TOUS LES PROFESSIONNELS QU'IL A EU A FORMER. MALHEUREUSEMENT IL EST INANCCESSIBLE DU FAIT DE SON ASSISTANTE QUI PREFERE LES GENS RICHES ET LES ANCIENS CLIENTS FORTUNES DE MR MBAYE. PERSONNE D'AUTRE NE PEUT ACCEDER A MR MBAYE. EN TOUT CAS JE LUI SOUHAITE PLEIN SUCCES, MA DEMANDE D'AUDIENCE DEPUIS 6 MOIS BIEN QUE RESTEE SANS SUITE.
O.C

24.Posté par Homo senegal le 09/11/2012 10:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

gnoun soxorou gnou waay nagnou bayyi kou gnou fal rek gaa yi sonng la ba doo tal liguueeey pm bi jang na, set na amna yar teey na rafet na kenn meusssou ko deeg ci lou gnaaw mais mou nekk pm rek mou mél ni dafa ray nit. kou yor lou gneupp beugg gaa yi sonng la

25.Posté par Reglement de compte le 09/11/2012 10:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le Sénégal n'est pas concerne par ces pseudo débats sur ce qu'ont pu faire avant hier et Abdoul Mbaye et Macky..!..ce qu'on leur demande aujourd'hui ,qu'ils sont aux commandes ...c'est de bien diriger le Sénégal dans l'intérêt des sénégalais...Habre , n'est pas venu au Sénégal par hasard ''.mais avec l'accord du chef de l'Etat de l'époque ...'À quelles conditions ? C'est à cette autorité qu'il faut demander des éclaircissements ...Pour le reste , est il important pour vous lorsque vous êtes sur la table d'opération de savoir si votre chirurgien est amateur de jolies filles , s'il trompe sa femme etc...Non ce qui vous importe , c'est qu'ilconnaisse bien son boulot t qu'il vous sauve..!
Nous voulons de vraies compétences pour diriger le pays , pas des caricatures comme Farba Senghor...!cela n'exclut pas un contrôle étroit des actes de tous les membres du gouvernement et de tous les autres qui accèdent à l'argent public..! La bamboula est désormais finie...! On verra si ce ministre charge de la bonne gouvernance sera capable de veiller à ce qu'il préconisait hier ?

26.Posté par Nding le 09/11/2012 10:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

De mon point de vue, ça sent le coup monté à plein nez. Nous devrions nous poser cette question à savoir qui le PM a causé du tort ! D'où vient cette information de blanchiment d'argent ?
Intéressons-nous aussi du fait que l'Etat même avait cautionné cet acte, et que les Banques de la place en ont tous profité pour renflouer leur caisse.
Il a d'abord demandé aux autorités s'il pouvait accepter l'argent de Habré comme dépôt auprès de sa banque. Ce qu'il fit avec l'aval des autorités de l'époque vu que sa banque était dans une situation catastrophique.
A cette époque quelle banque serait assez folle pour refuser cette manne financière !
Ce qui me désole aussi c'est que l'opinion publique pense que le PM a blanchit cet argent mais pas la banque en tant que tel. C'est lui ou la banque qui en a profité ?
Méfions-nous de ces lobbies qui commandent et dictent leur loi à certains journalistes qui n'ont d'autre intérêt que leur profit à court terme ! La seule chose qui les préoccupe est de ne pas perdre leurs postes et privilèges.
M. Le PM un bon conseil : "Méfiez-vous surtout du bon sens, celà ne signifie pas forcément la vérité avérée !"

27.Posté par Pathial le 09/11/2012 10:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

OU SE TROUVE LA GAZZETTE????????????????????????
OU SE TROUVE LE JOURNAL LA GAZZETTE???????????????????????
OU SE TROUVE LE JOURNAL LA GAZZETTE?????????????????????????

IL EST OU LATIF COULIBALY???????????????????????????????
IL EST OU LATIF COULIBALY?????????????????????????????????
IL EST OU LATIF COULIBALY, L'HOMME QUI NOUS DONNAIT DES LECONS D'ETHIQUE ET DE MORALE?????????????

J'AVAIS OUBLIé IL FAIT PARTI DU GOUVERNEMENT??????????????????
ET SOULEYMANE JULES DIOP?????????????????
J'AVAIS OUBLIé LUI AUSSI BOSSE A L'AMBASSADE DU SENEGAL EN BELGIQUE!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

VU QU'IL NE SAGIT PAS DE KARIM WADE, LATIF ET SOULEYMANE JULES DIOP ONT OPTé POUR LE SILENCE!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
PAUVRE SENEGAL!!!!!!!!!!!!! "AY WAY FOU NGOR NEK WAY" AU SENEGAL DIGNITE= POSTE, POSTE= NèMEU MANAM TEUDJE SAMA BOUNTOU WATHIé SAMA RIDEAU DI BAYI MOU SEDD COMKA MA NGUI CI LOU SEDD"

28.Posté par beuz le 09/11/2012 14:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il ne sagit pas défendre abdoul mbaye où de crier aux voleurs par ce qu'on fait parti du pds, nous sommes face à des dossiers qui datent bien avant la nomination d'abdoul mbaye comme premier ministre! abdoul mbaye dit n'avoir rien commis concernant habré car les lois de la bceao et celles de la république d'alors lui permettaient d'encaisser le pognon d'habré, il dit d'avoir pris un comportement que tout autre banquier à sa place aurait pris. Ok
Mais l'éthique et la déontologie dans tout ça?????????
Au dossier habré s'ajoute celui de monsieur diakité, bien antérieur à celui d'habré, chers sénégalais, si c'était seulement le problème d'escroquerie on pouvait insinuer un coup monté, une affaire commanditée, mais l'affaire habré ne fait que perenniser les soupçons qu'on peut lui reprocher sur le cas diakité.
Attendons que la justice fasse son boulot; entre-temps si abdoul mbaye sait dans son fort intérieur d'etre coupable de ce dont lui reproche surtout l'industriel diakité: qu'il assume et démissione!!! le fait qu'on ait laissé wade faire son bamboula pendant 10 ans ne justifie pas la probable démission d'abdoul mbaye je répète au cas où il serait coupable car nous ne disons et ne voulons qu'une seule chose: rupture!!!!!!!!!!!!!!!!!!rupture!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!rupture!!!!!!!!!!!!
C'est dommage de toujours renommer un premier ministre mais l'éthique et la déontologie sont les premières vertus dont doit disposer une personne qui se veut d'etre un modèle pour son pays et cela qu'on soit wadiste, mackysard, socialiste, progressiste où idyste!!!!!!!

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image