leral.net | S'informer en temps réel

Pour éviter un réveil brutal : la ministre Eva Marie Colle Seck attend le Sutsas autour de la table de négociations

La ministre de la Santé et de l’Action sociale ne veut pas se réveiller dans des soubresauts cauchemardesques avec la menace du Syndicat unique des travailleurs de la santé et de l’action sociale (Sutsas) de paralyser le système sanitaire.


Rédigé par leral.net le Mardi 10 Mars 2015 à 22:13 | | 0 commentaire(s)|

Pour éviter un réveil brutal : la ministre Eva Marie Colle Seck attend le Sutsas autour de la table de négociations
Et pour convaincre les plus sceptiques quant à son engagement à presser le pas, pour que les blouses blanches ne mettent pas leur menace à exécution, Eva Marie Colle Seck a décidé de se mettre autour de la table des négociations avec Mballo Dia Thiam et ses camarades.

Décision sage de la ministre, après que les membres du Sutsas ont déposé un préavis de grève couvrant la période du 24 mars au 26 septembre.

La ministre ne s’est pas arrêtée à cette annonce. Elle a aussi déclaré que les 500femmes recrutées il y a quelque temps, seront bientôt affectées sur toute l’étendue du territoire national.

Pour rappel, à l’origine de la colère du Sutsas, un an après la signature des accords, le Gouvernement traine toujours les pieds quant à leur matérialisation bien que les ayant qualifiés de «réalistes et réalisables» par son ancien ministre de la Fonction publique, Mansour Sy.

Les travailleurs ont fustigé l’étude commanditée par le Gouvernement visant l’équité et l’attractivité dans le traitement salarial des agents de l’Etat. Suffisant pour que Mballo Dia Thiam et ses camarades en veulent à mort au ministre de l’Economie et des Finances.
Selon eux, Amadou Bâ menace de supprimer des indemnités des travailleurs,au motif que les fonctionnaires représentent 1 % de la population du Sénégal et consomment plus de 40 % des recettes publiques.
Autre raison de leur courroux contre le Ministère de l’Economie et des Finances : la résistance à payer la motivation nationale et celle des indemnités d’itinérance, les prêts DMC qu’on doit accorder aux contractuels et le paiement de leurs heures supplémentaires conformément au code du travail.
Actusen.com






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image