leral.net | S'informer en temps réel

Pour la sécurisation du référendum : Le courant du Non mobilise 130.000 volontaires

Après les multiples appels au vote négatif, le Front du Non entre dans sa dernière ligne droite pour la consultation électorale prévue le 20 mars prochain. Il a dévoilé, hier, son plan d’action pour la sécurisation du vote.


Rédigé par leral.net le Mercredi 2 Mars 2016 à 08:55 | | 20 commentaire(s)|

A moins de trois semaines du référendum constitutionnel, le courant du Non dévoile peu à peu sa stratégie pour contrer le camp du Oui. Hier, les leaders de partis, d'organisations démocratiques, d'associations et de mouvements membres de la coalition du vote « négatif » ont tenu une réunion à huis-clos, au siège de Rewmi, pour adopter une action commune pour la surveillance du scrutin. Dans ce sens, ils ont annoncé la mobilisation de 130 mille volontaires pour sécuriser le vote. Selon le porte-parole du jour, le Pr Malick Ndiaye, le camp du Non envisage de déployer, lors de ce scrutin, 10 surveillants par bureau de vote pour sécuriser les 13 mille bureaux qui seront répartis sur l’ensemble du pays. « Nous sommes convenus de sécuriser le vote du peuple. La mobilisation du Front du Non va déferler », a-t-il lancé dans EnQuête.






Hebergeur d'image