leral.net | S'informer en temps réel

Pour les Livres d’Histoire : Aïda Modj et Aïssata Tall partagent ça en commun

Elles ont comme dénominateur d’avoir “déculotté” leurs adversaires de “Benno Bokk Yakaar”, dont elles sont de véritables “tueuses” en série, lors des élections locales du 29 juin 2014. Et partagent le 14 juillet 2014, date à laquelle elles seront toutes les deux installées officiellement dans leurs fonctions. Elles, ce sont la députée-mairesse sortante de Podor et sa collègue de Bambey.


Rédigé par leral.net le Samedi 12 Juillet 2014 à 22:07 | | 4 commentaire(s)|

Pour les Livres d’Histoire : Aïda Modj et Aïssata Tall partagent ça en commun
En effet, c’est ce lundi que la responsable du Parti socialiste, Aïssata Tall Sall, sera installée dans sa camisole d’édile de Podor. Ce, après avoir envoyé le richissime homme d’affaires Mamadou Racine Sy aller jouer au baby-foot.

A quelques centaines de kilomètres du Nord du Sénégal, une autre “divinité” de la scène politique où se construisent et se déconstruisent les mythes, sera elle aussi, honorée. Il s’agit de la responsable du Parti démocratique sénégalais, Aïda Mbodj, qui sera installée, le même jour, au Conseil départemental de Bambey.

Avant d’en arriver là, la “Lionne” du Baol a arraché les derniers espoirs de deux anciens ministres de la République, devenus des chômeurs, depuis dimanche dernier, au terme de la formation du nouveau Gouvernement.

Les deux victimes de la présidente de la Commission “Communication et Culture” de l’Assemblée nationale sont Papa Diouf et Mor Ngom. Au milieu desquels, est étalé le “corps sans vie” du député Papa Mbodj, frangin utérin de son bourreau Aïda Mbodj. Toutes ces victimes sont de la Coalition “Benno Bokk Yakaar”, laminée sans retenue par une seule personne, opposante sans moins de surcroit.

Actusen.com






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image