leral.net | S'informer en temps réel

Pour mon frère Moise RAMPINO, au nom de la VERITE

C’est avec une tristesse profonde, un chagrin immesurable que j’écris aujourd’hui pour regretter les propos diffamatoires et mensongers relatés dans la presse de mon pays sur mon frère Moise RAMPINO.


Rédigé par leral.net le Mardi 5 Août 2014 à 00:39 | | 13 commentaire(s)|

Pour mon frère Moise RAMPINO, au nom de la VERITE
Certains s’étonneront de me voir l’appeler « frère », mais la raison est simple, Moise, d’autres milliers d’enfants et moi avons été chaleureusement accueillis par une structure appelée SOS Village d’Enfants.

Cette structure est en effet un lieu d’accueil et d’éducation pour des enfants « DEFAVORISE ». Ce terme « défavorisé » est à retenir. Il n’est pas question d’enfants déshérités, ni d’enfants abandonnés ou orphelins forcément. Même s'il est arrivé qu'on y accueille le genre d’enfants ci-haut cités, la vérité demeure que ce ne sont pas les seuls types d’enfants qui y sont accueillis.

A travers cet article, je tiens à dénoncer ouvertement ces propos relatés dans notre presse disant que Moise aurait eu une enfance difficile, qu’il <<vivait dans des cases »… Rien de tout cela n’est avéré.
Les villages d’enfants S.O.S sont un cadre d’accueil propices et adéquats pour une très bonne éducation, pour recevoir une affection aussi bien maternelle que paternelle, mais aussi nous ayant permis de suivre des études, nous ayant aidés à avoir une réinsertion socio-éducative qui n’a rien à envier aux « autres » ayant grandi dans une famille biologique.
C’est un mensonge de dire que Moise a été éduqué par une « mère adoptive », il a fait tout son parcours au village d’enfants SOS de DAKAR, a suivi des études normales,s’est facilement inséré dans la population sénégalaise et n’a absolument rien à envier à qui que ce soit comme tout le reste des enfants ayant grandi avec lui.
Dire qu’il a manqué d’affection maternelle reste un mensonge, parce qu’il a grandi aux côtés d’une femme qui l’a aimé, chéri, comme son propre fils.
Dire qu’il a grandi dans une case est un mensonge et pour preuve je vous invite à faire un tour dans un VESOS pour comprendre.
Au VESOS, il y a des enfants instruits, cultivés, bien éduqués et assez intelligents.
Dire que Karim WADE a payé ses études est un mensonge, car ce sont les VESOS qui ont assuré tout son cursus scolaire.

Je n’étalerai pour rien au monde sa vie ou la mienne dans ce lieu public, mais il est important de savoir que Moise a eu une enfance normale comme tout le monde.

Son soutien à Monsieur Karim WADE…

Comme tout humain, Moise a le droit d’aimer, soutenir et défendre qui il veut et il serait injuste de devoir le condamner pour cela. Personnellement, nous n’avons pas les mêmes convictions politiques, mais je lui accepte ce droit de soutenir Karim WADE et de dénoncer toute injustice s’il juge qu’il y en a. Mais… mon avis reste que la manière n’y est pas et ça, je suis convaincu qu’il sait que je ne suis pas d’accord avec lui, mais cela ne change en rien le fait qu’il soit et reste mon frère.

Moise serait manipulé ou chercherait la célébrité?
Il faut bien ne pas connaitre Moise pour penser une seule seconde qu’il ait été manipulé. C’est un jeune qui a toujours défendu ses positions (quelque soit la manière) et n’est nullement manipulable. Que ceux qui le pensent déchantent car si ces gens le connaissaient vraiment, JAMAIS ils ne penseraient une seule seconde qu’il ait été manipulé ou ait voulu se faire connaitre.

Trop de méchanceté autour…
Je tiens à profiter de ces écrits pour déplorer les différents propos méchants et parfois même racistes à son encontre. Oui Moise a un père italien, mais lui a choisi d’être sénégalais. Moi j’ai fait le même choix et nous sommes très souvent victimes de ces propos racistes. L’heure est venue que cela cesse car ces mêmes gens qui nous traitent de non sénégalais sont ceux ce qui font la queue ailleurs pour obtenir ces nationalités que nous avons rejetés.
Les humains sont tous égaux et chacun a le droit de choisir son cadre de vie et d’appartenance tant qu’il tient à respecter les règles établis dans celui-ci. Acceptons alors à Moise qu’il soit sénégalais et aime le Sénégal par-dessus tout.

Pour terminer…
Promettant à mes lecteurs d’apporter plus d’informations sur cette histoire, je profite de l’occasion pour humblement demander clémence pour mon frère. Il a défié la loi je sais et tout le monde le sait, mais à mon avis, même le pire des meurtriers mérite clémence et c’est bien pour cela que je me le permets. Je reconnais sa faute et la gravité mais comme disait Jésus : « Que celui qui n’a jamais pêché lui jette la première pierre… ».

Serge Hope Jordan

sergejordan@gmail.com

Pour mon frère Moise RAMPINO, au nom de la VERITE

Pour mon frère Moise RAMPINO, au nom de la VERITE






Hebergeur d'image