leral.net | S'informer en temps réel

Pour n’avoir pas invite le Cng a son dernier face-à-face : Gaston Mbengue risque des sanctions

Le promoteur de lutte, Gaston Mbengue risque des sanctions de la part du Comité national de gestion de la lutte (Cng). En effet, le promoteur aurait passé outre les recommandations de la structure de lutte qui avait recommandé après la violence survenue entre Yékini et Balla Gaye 2 de se faire inviter par les promoteurs pour d’éventuelles sanctions contre des lutteurs, fauteurs de trouble.


Rédigé par leral.net le Samedi 28 Juillet 2012 à 04:00 | | 0 commentaire(s)|

Pour n’avoir pas invite le Cng a son dernier face-à-face : Gaston Mbengue risque des sanctions
Le monde de la lutte était resté bouche-bée sur la violence qui a suivi lors du premier face-à-face entre Balla Gaye 2 de l’écurie qui porte le même nom et Yékini de l’écurie Ndakarou. Ce combat prévu pour le 22 avril dernier avait fini de mettre les acteurs de la lutte ainsi que les autorités dans tous leurs états. Sur injonction du Premier Ministre Souleymane Ndéné Ndiaye, le Cng a pris la ferme résolution de s’immiscer désormais dans les face-à-face, afin de sanctionner les fauteurs de trouble. Depuis, les représentants du Cng sont conviés aux différents face-à-face, exigés par les sponsors. Cependant, force est de signaler que Gaston Mbengue a dérogé à la règle. Et pour beaucoup, Gaston Mbengue risquerait d’écoper une sanction provenant du Cng pour avoir passé outre les règlements établis. Selon un membre du Cng sous le sceau de l’anonymat, après cette faille, les collègues du docteur Alioune Sarr envisagent de «créer un canevas qui leur permettrait de se faire respecter, dans le futur». D’ailleurs, des voix discordantes au niveau du Cng croient dur comme fer que Gaston Mbengue pourrait ne rien risquer. Et pour cause, selon notre interlocuteur, «il existerait un gentleman agreement entre le Cng et le promoteur de lutte. C’est pourquoi ce dernier jouit d’une influence certaine au sein de la structure». A preuve, il a fait une médiation entre Cheikh Yérim Seck et le Dr Alioune Sarr lorsque celui-ci avait voulu intenter un procès au journaliste, pour diffamation.

T.A.B lesenegalais.net






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image