leral.net | S'informer en temps réel

Pour non-paiement de leurs impôts, des lutteurs dans le viseur du fisc

Ils sont nombreux les lutteurs dans l’arène qui ne paient pas leurs impôts. Pourtant, ils perçoivent de grosses sommes d’argent pour leurs combats de lutte. Déjà pour la saison de lutte prochaine, des affiches ont été monté et des cachets clairement étalés par les promoteurs ou les médias sur la place publique. Cela n’arrange pas du tout les lutteurs qui sont la cible du fisc


Rédigé par leral.net le Mercredi 17 Juillet 2013 à 10:06 | | 2 commentaire(s)|

Pour non-paiement de leurs impôts, des lutteurs dans le viseur du fisc
A l’exception de Yékini et Tyson, selon un inspecteur des Impôts, les hommes en nguimb ont toujours trouvé un moratoire pour ne pas payer totalement les sommes dues. L’un des problèmes les plus délicats auxquels faisait face la Direction générale des impôts et domaines (Dgid) pour taxer les lutteurs était la connaissance des montants de leurs cachets. Un rapprochement du côté du Cng, confié un responsable des impôts, n’avait pas permis de se faire une idée exacte sur ces salaires d’un autre genre, l’ensemble du cachet n’étant pas déclaré au Cng. Mais, depuis un moment, ce sont les promoteurs eux-mêmes qui facilitent la tâche à la Direction des Impôts en révélant publiquement les cachets des lutteurs. C’est d’abord Aziz Ndiaye qui a donné le ton en déclarant avoir versé à Tapha Tine 81 millions pour son combat contre Balla Gaye 2 ensuite, il a laissé entendre la rumeur (la vraie ?) sur les cachets de Tyson et Gris Bordeaux qui ont reçu respectivement 120 et 80 millions de nos francs. Gaston Mbengue a aussi déclaré, dans Sunu Lamb, avoir payé 40 millions à Ama Baldé et Malick Niang et plus de 100 millions à Yékini pour croiser Eumeu Sène. Autant d’information et de révélations ayant permis à la Dgid de prendre la balle au rebond et pousser les lutteurs à payer leurs impôts. Sciemment ou inconsciemment, les promoteurs ont exposé les lutteurs. Mais ces derniers sont-ils conscients qu’ils doivent payer leurs impôts ?



1.Posté par xhouly le 17/07/2013 10:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

on voit bien pourquoi l'afrique et le senegal en particulier ne sera jamais développé.

en occident,les impots,c'est comme le vote.
c'est quelque chose dont tout citoyen en age et redevable doit s'acquiter.
on le paye à 1 euro près.

bravo les lutteurs!! profotez bizn du système. y'a que la vérité qui dure.

2.Posté par TABROU le 17/07/2013 11:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Comme on n'a pas appris la culture du bien public, c'est chacun pour sa poche.C'est pourquoi ces mêmes lutteurs demandent des audiences aux hommes étatiques en place pour se dedouaner de ces impots.Inadmissible, deuk ndioublang rék.

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image