leral.net | S'informer en temps réel

Pour plus de "non - non" et/ou de "oui – oui", je propose de façon symbolique- Par Mahawa Sémou Mendy


Rédigé par leral.net le Mardi 1 Septembre 2015 à 23:58 | | 1 commentaire(s)|


La démocratie est l’un des éléments les plus importants parmi lesquels le Sénégal doit sa stature sur le plan international. Beaucoup d’efforts ont été consentis de l’indépendance à nos jours allant dans le sens de pérenniser cet acquis qui fait de notre pays un vrai symbole de la démocratie dans une Afrique où beaucoup d’états échouent encore à cette forme de gouvernance où le peuple se veut d’être souverain.
Cependant, il est tout à fait déplorable de constater que certains de ces acquis soient bafoués quelques rares fois pour des raisons partisanes. L’interdiction de manifestations en est une preuve de ce que l’on peut qualifier d’un « recul démocratique infinitésimal ». Même si celle-ci revêt d’un caractère moindre il revient au pouvoir d’accorder au peuple ce que la constitution lui donne entièrement le droit en matière d’expression libre de ses « non-non » et/ou ses « oui-oui ».
Pour un Sénégal émergent il importe de préserver ces quelques acquis qui font que nous puissions vivre dans un climat social apaisé. Ainsi je propose à Son Excellence Le Président de la République Monsieur Macky Sall d’ériger au pôle urbain de Diamniadio, poumon du Sénégal Emergent, un vaste lieu de rassemblement pouvant contenir jusqu’à plus de deux millions de personnes : une place appelée placee du peuple ou place de la démocratie ou peut-être à titre symbolique la place Me Abdoulaye Wade qui est l’un des précurseurs les plus influents de tous nos acquis en terme de démocratie. Une place qui sera loin des édifices publics et qui ne sera pas susceptibles d’affecter la quiétude des sénégalais. Une place qui serait accessible à tous les sénégalais, sans distinctions aucunes, qui aimeraient manifester librement de façon passive leurs sentiments, par rapport aux comportements des gouverneurs envers les gouvernés.
Une place où il ne sera point nécessaire d’avoir l’autorisation d’un préfet pour pouvoir y organiser une manifestation, cependant il suffira de mettre les mécanismes nécessaires (date et horaire à respecter) afin de permettre à tout un chacun d’y avoir accès sans qu’il y ait deux fronts opposés en même temps. Ainsi nous saurons mieux démocratiser la démocratie, un concept qui s’appuie sur plus de rôle et de pouvoir dévolus à tous les citoyens sénégalais.
Il faut rappeler que l’assemblée nationale demeure le lieu symbolique de la démocratie, elle constitue le peuple en miniature mais du fait des limites de la démocratie représentative elle ne peut jouer entièrement son rôle. Or la non-représentativité ne saurait constituer un frein à l’expression libre des « oui – oui » et/ou des « non – non » des autres concitoyens.
Acquis démocratiques ! Je proposerai encore insh’Allah….
MS Mendy – Roussé Bulgarie : masemou@gmail.com






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image