leral.net | S'informer en temps réel

Pour procéder à l’authentification de la certification de la pétition contre les détentions arbitraires : Aïda Mbodj s’attache les services de l’huissier Me Bernard Sambou


Rédigé par leral.net le Dimanche 6 Septembre 2015 à 21:12 | | 17 commentaire(s)|

Pour procéder à l’authentification de la certification de la pétition contre les détentions arbitraires : Aïda Mbodj s’attache les services de l’huissier Me Bernard Sambou
La Présidente du Conseil départemental de Bambey vient de franchir un nouveau pas dans son combat contre la détention arbitraire.
En effet, après avoir déjà enregistré des milliers de signatures, suite au lancement de la pétition, le 4 août dernier, Aïda Mbodj vient de s’attacher les services de Me Bernard Sambou, huissier de justice, pour que celui-ci procède à l’authentification de la certification de la pétition.
Déjà, récemment dans la Commune de Mbacké, dans le cadre de la mise sur pied de la Cellule de son Mouvement “Alliance nationale pour la démocratie/And Saxal Liguey”, chez Sokhna Mbène Fall, fille de Abdoulaye Fall, chef religieux des Baye Fall, Aïda Mbodj avait enregistré plus d’un millier de signatures, le temps d’une après-midi.
Les raisons pour lesquelles Aïda Mbodj a porté son choix sur le très coté Cabinet de Me Bernard Sambou, pour maximiser les chances de Karim, au plan international
En choisissant le Cabinet du très crédible Bernard Sambou, Aïda Mbodj entend crédibiliser davantage l’internationalisation de son combat pour la libération du plus célèbre prisonnier des Maisons d’arrêt et de correction du Sénégal, en l’occurrence Karim Wade, fils de l’ancien Président de la République.
Le Cabinet de Me Bernard Sambou entretient une tradition de longue date avec des dossiers judiciaires de haut vol. Et puisque le dossier Karim Wade est très coté auprès du Groupe de travail des Nations-unies, Aïda Mbodj pense, en s’attachant les services de ce huissier, maximiser les chances de Karim Wade de capitaliser le soutien de la Communauté internationale, dans le cadre de la traque des biens dits mal acquis.
Dans tous les cas, le succès de la pétition déjà lancée par la Présidente de la Commission “Culture et Communication” de l’Assemblée nationale ne laisse pas indifférent le Secrétaire général national du Parti démocratique sénégalais (Pds). Car Abdoulaye Wade, s’est fendu, le 4 septembre 2015, d’un mail ô combien laudateur à l’endroit d’Aïda Mbodj.

Me Abdoulaye Wade à Aïda Mbodj, au sujet de sa pétition : ”il m’a été rapporté que ta pétition marche bien à l’Internationale, où elle recueille des milliers de signatures ; bravo. Nous arrivons à la fin”
Dans ce mail, le “dieu” des libéraux s’adressant à l’ancienne mairesse de Bambey, lui dira : “il m’a été rapporté que ta pétition marche bien à l’Internationale, où elle recueille des milliers de signatures”. Poursuivant, Abdoulaye Wade se fantasme de bonheur devant l’initiative de la députée en ces termes : “bravo. Nous arrivons à la fin”.
Pour ceux qui ne le savent pas, plusieurs Sénégalais, issus du Secteur informel, ont fini de signer la pétition de l’ex-édile de Bambey contre la détention arbitraire au Sénégal.
Pour rappel, lors du lancement de la pétition, il y a de cela quelques semaines, Aïda Mbodj avait réussi à mobiliser autour d’elle plusieurs personnalités de divers horizons, en l’occurrence des défenseurs des droits de l’Homme, des acteurs politiques, de la Société civile, entre autres.
Actusen.com






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image