leral.net | S'informer en temps réel

Pour qui se prend le Député Moustapha Diakhaté ?


Rédigé par leral.net le Mardi 10 Novembre 2015 à 21:22 | | 6 commentaire(s)|

« Tout homme qui a du pouvoir est porté à en abuser ». Montesquieu

Moustapha Diakhaté, Président du Groupe parlementaire Benno Bokk Yakaar, multiplie, depuis quelques jours, ses sorties malheureuses à travers des communiqués et des articles de presse.

Après s’être attaqué à Ahmed Khalifa Niasse, Moustapha Diop, Oumar Sarr du PDS, le Mouvement M23, Idrissa Seck,…. il vient menacer de faire suspendre le salaire du Député Mamadou Diop Decroix et de lui retirer son véhicule.

Oui, le pouvoir rend fou. Le pouvoir, l’illusion de peser sur les destinées humaines intoxique comme la fumée et brouille les nerfs.

De quel pouvoir jouit Monsieur Diakhaté pour pouvoir sanctionner un collègue ? De quel pouvoir se croit-il investi ?
Depuis trois ans, à part la loi modifiant le règlement intérieur de l’Assemblée nationale (loi scélérate et liberticide), aucune proposition de loi n’a été portée par le Groupe parlementaire qu’il dirige.

Monsieur Diakhaté ne fait que bavarder et ce n’est pas cette posture qu’on attend de lui.

Où en est-il avec sa proposition de loi visant à abroger la « loi Ezzan » ?

Où en est-il avec sa proposition de loi introduisant, dans le droit sénégalais, l’action de groupe ou le recours collectif permettant aux consommateurs de saisir un juge pour obtenir une réparation économique pour tous les préjudices collectifs.

Où en est-il avec sa proposition de loi visant à faire du 23 Juin « la Journée de la Constitution » (le Mouvement M23 va rire sous cape) ?

Rien ! Que d’effets de manches et de discours creux et vaseux !

Nous rappelons que Moustapha Diakhaté n’avait pas participé à la victoire de Macky Sall en mars 2012. Il avait démissionné de l’APR en janvier 2012 (voir le journal EnQuête du 06 janvier 2012), l’assimilant à un « Fan’s Club de Macky ». C’est après le 25 mars 2012 qu’il est revenu pour squatter l’espace présidentiel. Madame Marième Faye Sall fit de lui le vice-président de sa fondation, « Servir Le Sénégal ».

Lors des élections législatives de juillet 2012, le Président Macky Sall le met à la tête de la liste départementale de Benno Bokk Yakaar de Dakar malgré les grincements de dents, car Monsieur n’a ni la carrure ni la stature d’un leader. En 2009, il avait été littéralement laminé au niveau de Dakar-Plateau avec sa liste Beug Beug Ascan Wi (416 voix).
Nous ne sommes pas amnésiques.

Monsieur Diakhaté doit se ressaisir ! Il agace et rebute.

Le Groupe Benno Bokk Yakaar qui abrite des intellectuels de la trempe de Me Aissata Tall Sall, de Cheikh Diop Dionne, d’Ibrahima Sané,…mérite mieux.

Abdoul Aziz WANE
Citoyen sénégalais
waneaziz2003@yahoo.fr






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image