leral.net | S'informer en temps réel

Pour rupture unilatérale de contrat : Hoffenheim veut traîner Demba Bâ à la FIFA

Après avoir séché les entraînements avec son club pour des tests à West Ham en Premier League, Hoffenheim veut désormais aller loin avec le Sénégalais, puisque le «Chelsea allemand» va «porter plainte auprès de la FIFA pour rupture unilatérale de contrat. Le cas échéant, c’est le tribunal arbitral du sport (TAS) qui devrait se charger de trancher dans ce dossier.


Rédigé par leral.net le Vendredi 7 Janvier 2011 à 14:49 | | 2 commentaire(s)|

Pour rupture unilatérale de contrat : Hoffenheim veut traîner Demba Bâ à la FIFA
Pour Hoffenheim, Demba Bâ est un récidiviste, coutumier des faits et c’est logique qu’il s'expose à des sanctions de son club. «Une séparation est bien entendu envisagée, puisque Demba Ba a choisi pour la deuxième fois (après l'été dernier, NDLR) de provoquer le conflit avec le club», a déclaré le président du club Dietmar Hopp, dans les colonnes du journal allemand Kicker. Le milliardaire allemand, fondateur en 1972 de la société informatique SAP AG avec d'autres anciens salariés d'IBM, veut se montrer ferme sur le dossier de celui qu’il avait recruté en provenance de Mouscron (D1 Belgique) en 2007. C’est mercredi que le directeur sportif de Hoffenheim, Ernst Tanner, avait informé l'attaquant international sénégalais qu'il s'exposait à des sanctions. Outre une retenue de salaire, la formation allemande pourrait aller jusqu'à porter plainte auprès de la FIFA pour rupture unilatérale du contrat et retenir Bâ jusqu'au terme de celui-ci, en juin 2013, selon le journal Bild d’hier jeudi. Rappelons que le joueur de 25 ans, auteur de 6 buts en 17 matches de Bundesliga cette saison, est convoité par West Ham. Décidé à quitter Hoffenheim, Demba Bâ ne s'est pas présenté au stage de mi-saison de son équipe, en Espagne. Une situation suffisamment grave aux yeux des dirigeants pour que le propriétaire du club de Bundesliga, Dietmar Hopp, s'exprime sur le sujet. Hier le directeur sportif de Rennes, Pierre Dréossi, avait catégoriquement démenti la rumeur annonçant la possibilité de recruter l'international sénégalais passé par Montrouge et Rouen. «C'est non !», a tranché Dreossi dans les colonnes du journal 10 Sport. «On ne cherche pas obligatoirement, on attend les opportunités. Nous allons recruter cet hiver, mais avec la possibilité que le joueur ne nous rejoigne qu'en juin prochain», a précisé Dreossi. En Angleterre outre West Ham, les Blackburn Rovers sont aussi intéressés par le profil du «Drogba» sénégalais. Blackburn semble bien décidé à recruter un joueur de qualité dans le secteur offensif. Ainsi, après avoir échoué dans la course à la signature de Ronaldinho, le club anglais se serait rabattu sur le dossier Demba Bâ. Le club entraîné par Steve Keane pourra compter dans la négociation sur l’appui de ses Sénégalais El Hadji Diouf et Mame Biram Diouf. Affaire à suivre…

Massène DIOP

Vendredi 7 Janvier 2011
© lemessagersn. info



1.Posté par schwarzeraal le 07/01/2011 16:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

oui en Allemagne un contrat signé doit etre respecté,il faut l´apprendre,se rebeller ne servira á rien ,il ya une justice qui tranche sans influence de qui que ce soit.mai quand on est senegalais on e croit tout permis comme á la maison.

2.Posté par baye le 07/01/2011 17:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Rolland Romeyer, le président de Saint Etienne, a même fait le déplacement sur Dakar pour éclairer la lanterne des Sénégalais sur ce problème d’abus de confiance. Saint-Etienne a décidé non seulement de révoquer Abdoulaye Touré du poste de Président du Conseil d'Administration, mais aussi d’ester en justice. Les avocats qui ont été choisis pour défendre les intérêts de l’actionnaire majoritaire sont maîtres El Hadji Diouf et Sidy Sylla, du barreau de Dakar. Ces derniers ont même déjà saisi le procureur de la République par une plainte. Saint Etienne a aussi décidé tout simplement d’arrêter le projet Yeggo Foot Pro. Hier, en conférence de presse, l’homme fort de Saint Etienne a dit toute sa déception envers «celui qu’il considérait comme un ami». «C’est en juin 2005 que Abdoulaye Touré m’avait demandé de venir au secours de Yeggo Foot Pro alors en difficulté. A l’époque, la maison de Touré était en gage d’hypothèque chez un immobilier. Il avait hypothéqué sa maison à un autre et ce dernier l’a vendue par la suite à Saint-Etienne. C’est le 15 mars 2006 qu’on a mis sur pied un conseil d’administration par acte notarial, avec Abdoulaye Touré comme président du conseil d’administration. L’objectif était de construire un centre de formation social et sportif avec une scolarité parallèle à la pratique sportive. Malheureusement, on a perdu six ans au Sénégal, car ce centre de formation était fictif. Même la convention de mise à disposition de la maison n’a pas été respectée. Car il n’y avait même pas de jeunes pensionnaires dans le centre de formation où l’hébergement la restauration et la scolarité devaient être assurés par Saint Etienne», a longuement expliqué Rolland Romeyer. Ainsi, Saint Etienne reproche à Touré d’avoir utilisé à des fins personnelles l’argent qui était destiné au centre de formation. Et d’avoir détourné 350 millions en embauchant un personnel fictif. Il a aussi réalisé le transfert du Gambien Ebrima Bojang à son propre compte. Selon toujours Saint Etienne, Touré a aussi surfacturé la somme servant de droits d’engagement pour le championnat professionnel sénégalais. Il a aurait encaissé à son propre compte l’argent qui devait servir à acheter un terrain de 10 ha à Keur Ndiaye Lô, pour l’édification d’un centre identique à l’Institut Diambars de Saly. Touré aurait aussi fait disparaitre la voiture de Yeggo Foot Pro et émis des chèques sans provisions au Crédit lyonnais. En plus de cela, le président de Saint Etienne a brandi des décharges faites par Touré pour des parents des enfants avec des sommes allant de 2 à 2,5 millions, tout en leur promettant d’amener leurs enfants à Saint Etienne. Pour tous ces griefs, l’un des avocats de Saint Etienne, en la circonstance Me El Hadji Diouf, a estimé que «Abdoulaye Touré est le plus grand escroc que le sport sénégalais ait connu. Il fait la honte des dirigeants du football sénégalais. Nous exigeons l’arrestation d’Abdoulaye Touré. C’est un escroc sans vergogne et sans dignité. Il n’a pas hésité à escroquer des pères et mères de famille et aussi à bousiller l’avenir sportif de jeunes enfants qui rêvaient de devenir footballeur professionnel», a déclaré le bouillant avocat.

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image