leral.net | S'informer en temps réel

Pour une "mission au Darfour", de faux militaires qui voulaient un gris-gris anti-balle condamnés à un an ferme


Rédigé par leral.net le Jeudi 12 Mai 2016 à 12:43 | | 1 commentaire(s)|

Le marabout Serigne Bassirou Mbamba Ndong a soldé, hier, ses comptes avec deux de ses clients. Ces derniers qui, selon lui, voulait le gruger ont écopé d’un an de prison. D’après les explications du marabout, le sieur Diouf et son co-prévenu ont sollicité ses services pour avoir un « tul », gris-gris anti-balle. Le marabout, très connu à travers les médias, a estimé le fameux gris-gris à 160 000 FCfa. Le marché conclu, il leur a demandé d’aller ensemble quelque part pour faire l’essai avant de payer. C’est ainsi qu’ils se sont donnés rendez-vous au champ des tirs de Thiès. Mais, selon les prévenus, le gris-gris n’a pas marché. Sur ce, ils ont demandé au marabout de leur rembourser leur argent sous peine de débarquer avec toute l’armée chez lui. Mais le marabout au faux gris-gris anti-balle leur a servi comme excuse qu’il avait oublié quelques « araf » et un code. Devant la barre du tribunal des flagrants délits de Dakar, les faux militaires ont été jugés pour usurpation de fonction, faux, usage de faux et extorsion de fonds. Même si la défense a estimé que c’est le marabout qui est le faussaire car il a été condamné une fois pour escroquerie, ils ont pris un an ferme.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image